Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Les Salines Royales de Dieuze à Dieuze (57)

 

Autres petits patrimoines dans le département 57
(Moselle)

A Metz, Megama de Pierre-Marie Lejeune


A Metz, La sculpture-fontaine "Les Eléments"


A Metz, La Maison des Notaires


A Metz, L'Hôtel de Burtaigne


A Metz, Art nouveau.


A Metz, La synagogue consistoriale de Metz


A Metz, La fontaine de la place des Charrons


A Sarrebourg, L'arrogante


A Metz, Hôtel des spectacles.


A Metz, Vestiges.


A Metz, Place et terrasse Jehanne d'Arc.


A Metting, L'étonnant temple-mairie


A Metz, Génocide arménien de 1915.


A Chicourt, Notre Dame de Neufchère.


A Metting, L'église catholique Saint-Martin


A Metz, Général, gouverneur et député...


A Riche, Monument et nécropole de Riche.


A Metz, Façade de Sainte Ségolène.


A Sarrebourg, Tellina


A Metz, Lavoir des thermes.


A Vilsberg, L'église Saint-Charles


A Metz, Moulin des Thermes.


A Metz, Ancienne abbatiale Saint Clément de Metz. Extérieur.


A Metz, Le Tchantchès, cadeau d'amitié de la ville de Liège à celle de Metz


A Metz, "les 4 saisons"


A Sarrebourg, La chapelle Notre-Dame de Pitié, lieu de mémoire


A Metz, Rescapé néo-gothique.


A Bidestroff, Le monument aux Méridionaux


A Forbach, Le cheval en fer du Burghof


A Metz, Immeuble style Beaux Arts.



Département : Moselle
Arrondissement : Château-Salins
Canton : Dieuze
Rubrique : Artisanat et métier - Autre
Code postal : 57260
Date de dépôt : 01/03/2007



Les Salines Royales de Dieuze sont les plus anciennes de Lorraine et comprennent entre autres l’imposante porte Louis XV, les bâtiments de l’administration (réhabilités en logements) du puits salé et du manège et la "Délivrance" anciens magasins à sel.
Petit retour sur l’histoire : le sel étant monnaie d’échange, on comprend que les puissants cherchèrent à s’en approprier le monopole. Les évêques de Metz, les ducs de Lorraine puis le roi de France se partagèrent successivement la propriété des Salines devenues Royales en 1766.
A Dieuze le sel provient d’eaux salées extraites d’un "puits salé" par un dispositif actionné par un "manège" à chevaux et une roue hydraulique.
La fabrication du sel s’obtient par évaporation de la saumure dans des "poêles", de 6 en 1720 à 48 en 1789. Le chauffage des poêles est assuré par le "bois du sel" provenant des forêts enserrant l’étang de Lindre et Dieuze. Dès 1885, on utilise la technique des sondages pour l’élévation de la saumure. Le gros sel est obtenu par le procédé des poêles, le sel fin par des évaporateurs à multiples effets. La production est définitivement arrêtée en 1973.
Signalons que le sel était aussi utilisé pour la fabrication de produits chimiques (soude, acides, engrais) par la société Kuhlmann dont les bâtiments ont été rasés depuis l’arrêt.

Numro du petit patrimoine : 57177_1


La Porte des Salines, porte Louis XV



Détail du fronton



Bâtiment du manège, lieu d’élévation de la saumure



Panneau en façade du manège



Bâtiment du puits salé, point vital de la saline, à côté du manège



"La Délivrance", magasin à sel. A droite les quais (en travaux de ré







Monument aux morts dans le mur à côté de la porte...




 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Dieuze
A Dieuze, Le trompe-l'œil "Au Café du Bon Coin"
A Bourgaltroff, La croix Notre-Dame de Pitié
A Dieuze, Le monument aux morts
A Dieuze, Bicentenaire de la Révolution Française à Dieuze
A Dieuze, La vague des cristaux de sel
A Vergaville, La Nécropole Nationale
A Cutting, Hommage au bienheureux Jean-Martin Moye
A Gelucourt, Chapelle des Templiers.
A Bidestroff, Le monument aux Méridionaux
A Dieuze, Sainte Marie Madeleine.