Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La Porterie de l’abbaye Notre-Dame de Joie à Hennebont (56)

 

Autres petits patrimoines dans le département 56
(Morbihan)

A Treffléan, La Fontaine Sainte-Apolline


A Surzur, La Chapelle Sainte-Hélène


A Noyal-Muzillac, La Chapelle de Kerio


A Surzur, La fontaine de la chapelle Sainte-Hélène


A Noyal-Muzillac, La Chapelle Notre-Dame de Brangolo


A Bono, L'église paroissiale Stella Maris


A Île-d'Houat, L'église Saint-Gildas de Houat


A Île-d'Houat, Le monument aux morts de l'île d'Houat


A Surzur, La Chapelle Saint-Marc


A Elven, La chapelle castrale de Kerfily


A Lauzach, Le Mémorial Indochine et Corée


A Noyal-Muzillac, La Fontaine Saint-Martin


A Erdeven, L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul


A Pont-Scorff, La chapelle de Saint-Servais


A Plouhinec, La chapelle Saint Cornély à Kerprat


A Séné, La Chapelle Notre-Dame de Bon Voyage à Kerarden


A Séné, Le Calvaire de Kerarden-Montsarrac


A Vannes, La chapelle Notre-Dame du Rohic


A Vannes, Le Calvaire-Autel du Rohic


A Ambon, La Fontaine Sainte-Julitte


A Saint-Nolff, La Chapelle Saint-Colomban


A Île-aux-Moines, L'église Saint-Michel


A Auray, La Tour du Loch


A Berric, La chapelle Notre-Dame-des-Vertus


A Pont-Scorff, toujours les mêmes qui travaillent ! ! !


A Brech, L'église Saint-André


A Brech, La chapelle Notre-Dame des Fleurs



Département : Morbihan
Arrondissement : Lorient
Canton : Hennebont
GPS : 47.8143 N / -3.2832 E
Rubrique : Bâtiment - Autre
Code postal : 56700
Date de dépôt : 15/11/2010



Ce pavillon est accessible à pied par le chemin de halage au bord du Blavet canalisé en continuant après le parking au bout du Quai du Pont-Neuf. On peut aussi y arriver par la rue du Champ de Tir.
Cette maison a été bâtie en 1669. Elle est l'un des 2 vestiges de l'abbaye cistercienne féminine Notre-Dame de Joie fondée au 13e siècle par la duchesse de Bretagne, Blanche de Champagne.
Avec sa toiture en courbes, ses 2 échauguettes et l'emploi conjoint du granite et du tuffeau blond, il est un témoignage du style Louis XIV.
Du fait de sa position en limite de propriété, il reçut plusieurs noms : porterie, pavillon en dehors, logis des confesseurs, et même curieusement "maison des cochons". En fait, ce n'est pas une porterie qui commande l'accès à l'abbaye, mais plutôt le bâtiment destiné à recevoir les prêtres chargés des célébrations religieuses à l'abbaye.
Les moniales en furent chassées en 1792. Une usine y fut installée au 19e et son démantèlement conduisit à la destruction de l'abbatiale, du cloître et d'autres bâtiments. Aujourd'hui propriété des Haras nationaux depuis 1922, ce "pavillon de l'abbaye" comme il devrait se nommer vient d'être restauré.
GPS : 47°48'52" N / 03°17'00" O

Depuis sa rénovation il s'appelle "le pavillon des confesseurs" et est devenue une maison pour artistes en résidence.

Numro du petit patrimoine : 56083_7



















 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Hennebont
A Languidic, La chapelle Notre Dame de Grâce de Lambézégan
A Hennebont, Le Puits Ferré
A Hennebont, L'église Saint-Caradec
A Hennebont, La Basilique Notre-Dame du Paradis
A Hennebont, La Passerelle des Forges
A Hennebont, Les vitraux de Max Ingrand dans la basilique Notre-Dame du Paradis
A Hennebont, La Fontaine des Mariés
A Hennebont, Les Remparts
A Hennebont, La chapelle de Saint-Antoine