Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Eglise d’Assier XVIe siècle. à Assier (46)

 

Autres petits patrimoines dans le département 46
(Lot)

A Figeac, Le retable de Notre-Dame-du-Puy


A Figeac, L'aiguille du Cingle


A Faycelles, Faycelles : la croix de chemin


A Gréalou, Eglise de Gréalou (extérieur)


A Gréalou, Eglise de Gréalou (intérieur)


A Lunan, Lunan : église St Martin XIII/XVe siècle


A Lunan, Lunan : les modillons


A Figeac, Figeac : aiguille de Lissac (ou de Nayac).


A Carayac, CARAYRAC : église Saint-Etienne


A Issendolus, Issendolus : Eglise Saint Julien


A Loubressac, Loubresac Eglise des XIV et XVIème siècles.


A Saint-Pierre-Toirac, Eglise Saint Pierre Toirac (extérieur).


A Bouyssou (Le), Le Bouyssou : Eglise Sainte-Croix


A Prudhomat, Prieuré de Félines : Eglise Saint-Pierre.


A Fons, FONS. L'église romane et gothique Saint-André. 12e 13e 14e 15e siècle.


A Prudhomat, Saint-Gilles de Bonneviole


A Issepts, Isseps chapelle St Médard.


A Comiac, Croix de la place



Département : Lot
Arrondissement : Figeac
Canton : Livernon
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 46320
Date de dépôt : 17/11/2007



C’est la seule église Renaissance du département du Lot et un exemple tout à fait rare. Construite de 1540 à 1549 dans un style monumental impressionnant, elle est comme le château, consacrée à la gloire de son fondateur, Galiot de Genouillac dont le gisant accompagne l'épitaphe "Après la mort, bonne renommée demeure".
Une frise en bas relief ceinture le monument. Sa décoration profane et guerrière peut surprendre pour un tel édifice. Les différents motifs représentés évoquent des scènes des guerres d'Italie comme par exemple le célèbre passage des Alpes précédant la victoire de la bataille de Marignan gagné par Galiot, maître de l'artillerie de François Ier.
Les éléments sculptés représentent le triomphe de l'artillerie avec le canon le plus répandu à savoir la couleuvrine bâtarde, des palais assiégés, des boulets à trois flammèches, des pièces annexes d'une très grande précision qui font de cette frise un véritable document d'archives sur l'art de la guerre de cette époque et sans équivalent. Des épées au baudrier fleurdelisé rappellent la charge de grand écuyer et côtoient le collier de l'ordre de St Michel qui était la plus haute distinction de l'époque.
On y trouve aussi, répétée à profusion, la célèbre devise "j'aime Fort Une" ou "j'aime fortune" à la double signification, céleste et sentimentale.
A l’intérieur, la voûte d’une chapelle est unique en France ; il n'existe qu'un autre exemple de cette architecture en Europe ; il se situe au monastère de San Domingue à Valence en Espagne. A la fois voûte et coupole à arêtes triples, lunettes et trompes, elle donne l'impression d'une étoile au dessin compliqué ou d'une immense toile d'araignée dont on pense que la taille définitive de certaines pierres a été effectuée après la pose.

Numro du petit patrimoine : 46009_1


Le clocher



Le portail



Le tympan



Frise détail



Frise détail



Voûte chapelle


 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Livernon
A Grèzes, Chapelle à Grèzes
A Grèzes, Grezes : dolmen de Custalou
A Issepts, Isseps chapelle St Médard.
A Reilhac, Reilhac Le lac
A Saint-Simon, St Simon : le lavoir.