Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Collégiale Saints Innocents à Bueil-en-Touraine (37)

 

Autres petits patrimoines dans le département 37
(Indre et Loire)

A Richelieu, La chapelle cachée dans la ville du Cardinal.


A Tours, crypte de Saint Gatien


A Tours, Crypte de Saint Martin


A Tours, Façade de l'église Saint Saturnin.


A Chouzé-sur-Loire, Chapelle des Pelouses


A Gizeux, Fait par Louis Marin


A Saint-Ouen-les-Vignes, Saint Ouen


A Chançay, Les clés de Saint Pierre.


A Antogny le Tillac, Le clocher dans les tilleuls.


A Verneuil-le-Château, Le vitrail de pierre


A Cravant-les-Côteaux, Carolingienne.


A Chédigny, Cierge de Saint Vincent


A Chinon, Notre Dame de l'Epine.


A Beaumont-Village, Chapelle Notre Dame du Chêne


A Île-Bouchard (L'), Prieuré Saint-Léonard


A Genillé, Eglise de Sainte Eulalie à Genillé


A Tours, Saint Martin sur la brèche.


A Chaumussay, De la concurence à Lourdes!


A Saint-Quentin-sur-Indrois, Eglise de Saint Quentin sur Indrois


A Croix-en-Touraine (La), Eglise Saint Quentin des Prés


A Saint-Branchs, Notre Dame de Beauchêne



Département : Indre et Loire
Arrondissement : Tours
Canton : Neuvy-le-Roi
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 37370
Date de dépôt : 21/02/2005



Jean IV, Pierre, Hardoin et Guillaume, les quatre frères de Bueil sont les fondateurs de la collégiale Saint Michel et Saints Innocents en 1394. C’est à la représentation sculptée des trois gisants de la famille de Bueil (Pierre de Bueil, Margueritte de la Chaussée son épouse et Jeanne de Montejean première épouse de Jean V de Bueil surnommée « fléau des anglais » pour son rôle dans la guerre de Cent Ans) témoignage important de l’art funéraire au 15ème siècle, que la collégiale doit sa célébrité. Un quatrième gisant représente Martine Turpin de Crissé seconde épouse de Jean V)
Les statues présentent des caractéristiques communes tant stylistiques que techniques par l’alliance des matériaux utilisés : le marbre pour les visages et les mains, la pierre pour le reste du corps.
La collégiale possédait les précieuses relique de sainte Apolline, de sainte Marguerite et de saint Marcoult, apportées par les seigneurs de Bueil et qui attiraient les pélerinages.

Numro du petit patrimoine : 37041_1


le rond point



1



1









chiens au pied d'un des gisants


 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Neuvy-le-Roi
A Neuvy-le-Roi, Ex ferme de la Morillonnerie
A Louestault, Forge et travail à boeufs
A Louestault, Eglise Saint Georges
A Neuvy-le-Roi, Aux deux cheminées.
A Saint-Paterne-Racan, Le château du poète Racan
A Neuvy-le-Roi, en mémoire ...
A Saint-Paterne-Racan, Abbaye de La Clarté-Dieu