Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le pavillon de l'Arquebuse à Auxerre (89)

 

Autres petits patrimoines dans le département 89
(Yonne)

A Annay-sur-Serein, L'usine de ciment Porland au hameau de Moutot


A Châtel-Censoir, Les vestiges des remparts


A Lichères-sur-Yonne, Le château de Faulin


A Chablis, La porte Noël ou porte Saint Pierre


A Arcy-sur-Cure, Le Château du Chastenay


A Saint-Bris-le-Vineux, Le château du 17e siècle


A Étaule, La cimentelle de Vassy


A Ancy-le-Franc, La folie du château d’Ancy le Franc


A Noyers, Les maisons à colombage de la Place de l’Hôtel de Ville


A Auxerre, Le château de Sparre


A Noyers, Le musée des Arts naïfs et populaires


A Druyes-les-Belles-Fontaines, Le château philippien


A Noyers, La façade de la maison de la Toison d’Or


A Pisy, Le château


A Avallon, Les remparts d’Avallon : la Petite Porte et son système défensif


A Druyes-les-Belles-Fontaines, La poterne


A Blannay, Le manoir des Destutt


A Thory, Le château de Thory


A Annoux, La tour Chappe


A Sacy, La mairie de Sacy


A Avallon, Les remparts


A Vignes, Bâtiment agricole


A Étaule, Le château Rolley


A Chablis, La poterne Chenneton


A Avallon, Les remparts d’Avallon : La tour de l’Escharguet


A Étaule, Le château d’Étaules


A Joigny, La maison à l'arbre de Jessé


A Blannay, Les restes de l’enceinte fortifiée - La tour du Crot-Bard


A Jouancy, Le château Renaissance


A Avallon, Les remparts d’Avallon : La tour du Chapitre


A Joigny, La maison de l'Avé Maria


A Noyers, L’octroi de la porte de Tonnerre


A Thizy, Le château


A Saint-Germain-des-Champs, Bascule publique


A Nuits, La porte fortifiée du quai de l'Armançon


A Girolles, La tour Brunehaut



Département : Yonne
Arrondissement : Auxerre
Canton : Auxerre-Est
GPS : 47.7919 N / 3.5667 E
Rubrique : Bâtiment - Militaire
Code postal : 89000
Date de dépôt : 07/06/2011



Les compagnies de l’arc, de l’arbalète, de l’arquebuse, institutions militaires et bourgeoises, nées des libertés urbaines du Moyen Âge, découlent de la nécessité de se défendre par ses propres moyens.

Leurs membres se recrutent par volontariat et cooptation.

Au 18e siècle, ces compagnies subsistent mais ont surtout un rôle d’exercices et de jeux militaires.

Chaque année, leurs membres s’affrontent publiquement au tir à l’oiseau. Le gagnant était exempté d’impôts pendant un an.

Le concours était accompagné de processions publiques et de cérémonies religieuses.

Tous les membres ne tiraient pas car, souvent, le but recherché par l’appartenance à une compagnie était surtout la reconnaissance d’une situation sociale.

Ces jeux ont été supprimés en 1793. (Source : "Les jeux militaires au 18e siècle, une forme de sociabilité urbaine négligée". Christine Lamarre.)


La société des chevaliers de l’arquebuse d’Auxerre fit construire ce pavillon en 1735, à ses frais. Monsieur Guilbert-Latour en fut l’architecte.

La salle haute renfermait plus de deux cents portraits des rois de France, ducs et duchesses de Bourgogne et autres personnages marquants. Cette collection fut détruite pendant la révolution.

Le pavillon devint bien national. Il fut rétrocédé à la ville en 1797. On y organisa les fêtes nationales, les banquets de la garde nationale.

A l'occasion de la visite de Napoléon III, le 6 mai 1866, l’Arquebuse et son esplanade, richement décorées, servirent de cadre à une cérémonie exceptionnelle.

Ce bâtiment fut classé monument historique en 1947.

Il abrite aujourd’hui certains services des archives départementales.

Numro du petit patrimoine : 89024_22

























 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Auxerre-Est
A Auxerre, Le promenoir de l’ancien palais épiscopal, actuellement bureau de Monsieur le Préfet
A Saint-Bris-le-Vineux, L’église saint Prix et Saint Cot - les fonts baptismaux -
A Auxerre, La chapelle des Visitandines - histoire et architecture -
A Saint-Bris-le-Vineux, L'église Saint Prix et Saint Cot - La chaire de vérité -
A Auxerre, Les fresques de la crypte de la cathédrale Saint Etienne
A Auxerre, La chapelle de l'ancien séminaire
A Auxerre, La maison de Paul Bert
A Quenne, Le lavoir du hameau de Nangis
A Auxerre, Le tombeau de Paul Bert au cimetière Dunand, sculpture de Bartholdi
A Saint-Bris-le-Vineux, L’église Saint Prix et Saint Cot - le triptyque primitif allemand -
A Auxerre, La chapelle des Visitandines - Fondation François Brochet -
A Saint-Bris-le-Vineux, L’église Saint Prix et Saint Cot - Le jugement dernier -
A Auxerre, Les Compagnons du Devoir
A Auxerre, La fontaine Saint Nicolas, anciennement fontaine Saint Germain
A Auxerre, Le château de Sparre
A VAUX, L'Église Saint-Loup de Vaux.
A Auxerre, La chapelle funéraire de Jean Roch Coignet au cimetière Dunant
A Saint-Bris-le-Vineux, L’église saint Prix et Saint Cot - histoire et architecture -
A Auxerre, Le Monument aux Déportés, Fusillés et Internés de l’Yonne
A Saint-Bris-le-Vineux, La fontaine de Gouaix et son lavoir
A Auxerre, La fontaine à Auxerre-expo
A Auxerre, La chapelle de la Madeleine
A Auxerre, La tour des prisons de l’abbaye Saint Germain
A Saint-Bris-le-Vineux, L'église Saint Prix et Saint Cot - L'arbre de Jessé -
A Saint-Bris-le-Vineux, L’église Saint Prix et Saint Cot - les verrières -
A Saint-Bris-le-Vineux, L'église Saint Prix et Saint Cot - L’art de bien mourir -
A Saint-Bris-le-Vineux, Le château du 17e siècle
A Auxerre, La statue de Saint Nicolas
A Auxerre, Saint-Amâtre, évêque d'Auxerre
A Auxerre, Le partage des lauriers