Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Les tombes de Jules et Abel Ferry à Saint-Dié-des-Vosges (88)

 

Autres petits patrimoines dans le département 88
(Vosges)

A Raon-l'Étape, Hier ruhen .. (Ici reposent).


A Raon-l'Étape, Exécution !


A Saint-Dié-des-Vosges, L’obélisque de Stanislas


A Nompatelize, Aux morts de la Bataille de Nompatelize


A Saint-Dié-des-Vosges, Hommage déodatien aux morts de la Bataille de Nompatelize


A Senones, Centenaire historique et géographique.


A Corcieux, A deux sculpteurs.


A Saint-Dié-des-Vosges, Nécropole Les Tiges.


A Anould, Le monument aux morts du cimetière


A Saint-Dié-des-Vosges, Fronton de l'ancien Hôtel de Ville.


A Ban-de-Sapt, La nécropole nationale de La Fontenelle


A Raon-l'Étape, Le monument aux morts de 1870-1871 de La Neuveville-lès-Raon


A Raon-l'Étape, Le monument aux morts de 1870-1871 de Raon


A Raon-l'Étape, Le monument aux morts de 1914-1918 de La Neuveville-lès-Raon


A Raon-l'Étape, Le monument aux morts de Raon-l'Etape


A Saint-Michel-sur-Meurthe, Le grand calvaire du souvenir


A Saint-Dié-des-Vosges, Le columbarium Louis


A Senones, Le tombeau de Dom Calmet



Département : Vosges
Arrondissement : Saint-Dié-des-Vosges
Canton : Saint-Dié-des-Vosges
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 88100
Date de dépôt : 19/04/2016



Leurs tombes sont à gauche, en bas du cimetière de la Rive Droite, le long du Sentier Saint-Roch.
Accès par les escaliers de l'impasse de la Côte Calot, depuis la rue Pierre Evrat, face à la cathédrale.
GPS tombes : 48°17'25" N, 6°56'53" E

Jules Ferry (Saint-Dié 1832 - Paris 17 mars 1893) fut avocat et homme politique. Il fut maire de Paris en 1871, député des Vosges en 1871, Président du Conseil (1880 et 1883). S'il est reconnu comme le promoteur de "l'école publique gratuite et obligatoire", son engagement pour l'expansion coloniale française a provoqué sa chute et laissé un mauvais souvenir. Néanmoins il est considéré comme l’un des pères fondateurs de l’identité républicaine française. Il eut des funérailles nationales, contre l'avis de sa famille qui reprochait à Clemenceau de l'avoir discrédité.

"Je désire reposer dans la même tombe que mon père et ma sœur, en face de cette ligne bleue des Vosges d’où monte jusqu’à mon cœur fidèle la plainte des vaincus."
Selon ses vœux, Jules Ferry fut inhumé dans le caveau familial au cimetière de Saint-Dié-des-Vosges où il est né.
Un buste en bronze signé Eugène Guillaume orne l'obélisque de sa tombe dont la grille a disparu pour laisser de la place à la tombe de son neveu "adoré", Abel Ferry.

Abel Ferry (Paris 1881 - Jaulzy 15 septembre 1918) fut aussi avocat et homme politique, député des Vosges en 1909 (Gauche radicale), partisan d'une France forte. Sous-secrétaire d’État aux Affaires Étrangères (1914), il rejoignit le 166e Régiment d'Infanterie de ligne à Verdun comme caporal dès le début de la Première Guerre mondiale. Inspecteur des Armées, ils se battra pour améliorer le sort des combattants, rendre l'armée plus forte et les Alliés unis. Un obus le blessera mortellement lors d'une inspection à Jaulzy (Oise).

Il sera inhumé au pied de la sépulture de son oncle. Sa dalle en bronze est ornée d'une jeune victoire ailée tenant la palme des héros, une œuvre de Jean-René Carrière.
Un extrait d’un discours lu à la Chambre des députés à l’annonce de sa mort est gravé à ses pieds : "Ce n’est pas la plainte des vaincus qui monte vers toi, c’est le cri de la France victorieuse que toi et tes pareils vous avez faite de votre sang".

Numro du petit patrimoine : 88413_22










La tombe d'Abel Ferry




 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Saint-Dié-des-Vosges
A Raves, La chapelle Saint-Étienne
A Saint-Dié-des-Vosges, Le cloître.
A Saint-Dié-des-Vosges, Fronton de l'ancien Hôtel de Ville.
A Saint-Dié-des-Vosges, Clés d'arc.
A Saint-Dié-des-Vosges, L’Arbre de la Science
A Saint-Dié-des-Vosges, Le columbarium Louis
A Saint-Dié-des-Vosges, Eglise Saint Martin.
A Saint-Dié-des-Vosges, La branche d'orme.
A Saint-Dié-des-Vosges, Vierge couronnée ainsi que Jésus.
A Saint-Dié-des-Vosges, La fontaine Renaissance de Neptune
A Saint-Dié-des-Vosges, L’obélisque de Stanislas
A Saint-Dié-des-Vosges, La fontaine au triton
A Saint-Dié-des-Vosges, Notre Dame de Galilée.
A Saint-Dié-des-Vosges, Nécropole Les Tiges.
A Saint-Dié-des-Vosges, L'Envol de la Liberté.
A Saint-Dié-des-Vosges, Le temple de l'Eglise réformée
A Saint-Dié-des-Vosges, Hommage déodatien aux morts de la Bataille de Nompatelize
A Saint-Dié-des-Vosges, La gare
A Saint-Dié-des-Vosges, Vitraux de la Cathédrale Saint-Dié.
A Saint-Dié-des-Vosges, Chapelle Saint Déodat.
A Saint-Dié-des-Vosges, Jardin du Japon.
A Saint-Dié-des-Vosges, La Fontaine de la Meurthe
A Saint-Dié-des-Vosges, Petit Saut de l'ange.