Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le monument au professeur Villemin à Bruyères (88)

 

Autres petits patrimoines dans le département 88
(Vosges)

A Épinal, La Crosse jumelage


A Thillot (Le), Honneur à Jules Ferry, notre Conseiller Général


A Épinal, Aux vosgiens victimes en 1870-71.


A Épinal, Aux morts du 152 et 352èmes RI.


A Épinal, Monument aux vosgiens morts en Afrique du nord.


A Épinal, Monument à la mémoire des harkis morts pour la France.


A Épinal, Aux morts des deux guerres mondiales.


A Charmes, Monument aux morts de 1939-45.


A Charmes, Monument de Lorraine.


A Bellefontaine, Poilu à l'écu.


A Bruyères, Le monument aux morts


A Saint-Benoît-la-Chipotte, Le monument de la 2e Brigade Coloniale


A Plombières-les-Bains, Bimillénaire !


A Val-d'Ajol (Le), Substitution de statue !


A Golbey, Monument aux morts



Département : Vosges
Arrondissement : Épinal
Canton : Bruyères
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 88600
Date de dépôt : 28/03/2016



Ce monument dans son petit enclos est à l'angle de la place Stanislas, juste devant le rond-point Bigeard.
GPS : 48°12'33" N, 6°43'20" E

Jean-Antoine Villemin, né à Prey dans les Vosges en 1827 et mort à Paris en 1892, est un médecin militaire, hygiéniste et épidémiologiste. Engagé dans l'armée en 1848, il poursuivit ses études de médecine et acquiert le grade de médecin-major de 2e classe en 1862. Professeur agrégé à l’école du Val de Grâce lors de la guerre de 1870, il gravit les échelons et devient médecin inspecteur de l’Armée en 1885, grade assimilé à celui de général.
Il collabora avec Pasteur pour ses recherches. Et devint membre de l'Académie de Médecine, puis vice-président.
Il a notamment démontré en 1865 que la tuberculose était une maladie contagieuse. Mais sa découverte ne fut admise que plus tard quand d'autres chercheurs aboutirent à la même conclusion.
Un monument lui fut dédié en 1894. On y voit une jeune fille phtisique, affaiblie, cherchant appui sur l'arbre de la vie. Les Allemands ont fondu en 1943 le buste en bronze qui le couronnait. Il a été depuis remplacé.

Numro du petit patrimoine : 88078_4











 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Bruyères
A Dompierre, Travail
A Bruyères, Le kiosque à musique
A Bruyères, La fontaine Saint-Georges
A Champ-le-Duc, Eglise Notre Dame (intérieur).
A Champ-le-Duc, La chapelle funéraire des curés
A Bruyères, L'église Notre-Dame de l'Assomption
A Bruyères, Le monument aux morts
A Bruyères, L'église Notre-Dame de l'Assomption, l'intérieur
A Bruyères, Façade de l'ancienne synagogue.
A Bruyères, La fontaine de Neptune
A Bruyères, L’oratoire et la crypte de la Ferme des Anges
A Bruyères, Des vitraux de Max Ingrand dans la nef de l'église
A Bruyères, Fontaine de la Paix et Liberté.
A Bruyères, La Dame de Bruyères
A Bruyères, La chapelle de La Roche
A Champ-le-Duc, Eglise Notre Dame.
A Girecourt-sur-Durbion, Château de Girecourt.