Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le monument à Bidouré (mort deux fois) à Barjols (83)

 

Autres petits patrimoines dans le département 83
(Var)

A Saint-Tropez, Tombeau d'Emile Ollivier sur le Sentier du Littoral à Saint-Tropez


A Saint-Tropez, Globe terrestre de métal ajouré, Saint-Tropez


A Garde (La), Dieudonné Jacobs, ce peintre méconnu


A Mazaugues, Le monument aux morts pacifiste


A Gonfaron, Le monument aux morts


A Seyne-sur-Mer (La), Le monument aux Justes


A Signes, Nécropole Nationale de Signes.


A Bormes-les-Mimosas, Le mausolée de Jean-Charles Cazin


A Toulon, Monuments des marins et soldats toulonnais


A Pradet (Le), Le monument aux morts


A Ollioules, Le terme de séparation


A Hyères, Le monument aux morts


A Toulon, Place Paul Comte


A Toulon, La stèle aux Arméniens


A Toulon, La stèle de 1793


A Toulon, François Fabié


A Saint-Raphaël, Nécropole militaire nationale de Boulouris


A Saint-Raphaël, Maréchal à titre posthume.


A Toulon, Un génie


A Carnoules, Une locomotive en mémoire


A Toulon, Hommage à nos sous-mariniers



Département : Var
Arrondissement : Brignoles
Canton : Barjols
Rubrique : Commémoratif - Mémoire de guerre
Code postal : 83670
Date de dépôt : 12/09/2014



Fils d'un scieur de long, le cordier de chanvre Louis-Ferdinand Martin, surnommé Bidouré , est né le 24 août 1825.
A 26 ans, il part avec les insurgés pour Tourtour, d'où son chef l'envoie à Aups afin de demander des instructions.
Au retour, arrêté par une colonne militaire, il est grièvement blessé à la tête d'un coup de pistolet et laissé pour mort au bord de la route
Ayant repris connaissance, il est conduit à l'Hôtel-Dieu à Aups. Dénoncé, il sera fusillé, le lendemain à l'aube, par les militaires du préfet Pastoureau.
Le monument, créé en 1905 par Jules Récubert, le représente agonisant aux pieds de la Résistance et tenant à la main le livre ouvert des Droits de l'homme et du Citoyen. Il se veut un monument commémoratif à toute la résistance varoise au coup d'État de 1851.

Place de la Rougière.

GPS :
lon="6.004764" lat="43.558712"

Numro du petit patrimoine : 83012_8














Vue du monument à Bidouré (juin 2016)


 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Barjols
A Seillons-Source-d'Argens, La mairie de Seillons et son joli campanile
A Barjols, L a fontaine des limaces
A Châteauvert, L e Centre d'Art Contemporain et le Jardin des Sculptures
A Barjols, Hôtel du marquis de Pontevès
A Barjols, Lavoir Public de l’hospice
A Bras, L'église Notre-Dame-des-Agrenas
A Barjols, La fontaine du Bœuf
A Châteauvert, La petite église au fond d'un hameau...
A Barjols, La Porte des Externes
A Bras, La chapelle Saint-Étienne
A Barjols, La fontaine et le lavoir Capitaine Vincens
A Barjols, L'église Notre-Dame de l'Assomption
A Barjols, Le vieux tracteur
A Barjols, Elle coule de source, l'eau à Barjols
A Barjols, La fontaine de la Burlière
A Barjols, La fontaine du monument aux morts
A Barjols, Les portes de maisons