Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L'�glise saint Martin à Yport (76)

 

Autres petits patrimoines dans le département 76
(Seine Maritime)

A Hodeng-Hodenger, Le porche de l'église Saint-Denis


A Rouen, Baptistère de la cathédrale de Rouen


A Aumale, L’église Saint Pierre et Saint Paul


A Cany-Barville, EGLISE SAINT MARTIN ET SES 80 ANGES.


A Boissay, La croix du Thil


A Tréport (Le), Notre Dame du Tréport


A Saint-Germain-des-Essourts, La chapelle Sainte-Austreberthe


A Neufchâtel-en-Bray, MISE AU TOMBEAU et intérieur de l’église N.D. de Neufchatel


A Rouen, Chapiteau de l'�glise abbatiale de Sainte-Catherine-du-Mont.


A Vittefleur, Croix de cimetière


A Bonsecours, BASILIQUE DE BONSECOURS, intérieur peint et orgue Cavaillé-Coll.


A Vieux-Rue (La), Porche de l'Eglise Saint-Martin


A Sainte-Marie-des-Champs, Chapelle du Fay


A Sainte-Adresse, La Chapelle de Notre-Dame-des-Flots


A Rouen, Eglise Sainte Madeleine de l’ancien Hôtel-Dieu


A Saint-Wandrille-Rançon, Abbaye bénédictine de St Wandrille


A Ernemont-sur-Buchy, Couvent


A Havre (Le), Eglise Saint Joseph



Département : Seine Maritime
Arrondissement : Havre (Le)
Canton : Fécamp
GPS : 49.7376 N / 0.3136 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 76111
Date de dépôt : 28/07/2013



Jusqu'en 1837, Yport �tait un hameau de Criquebeuf. Ses quelques 1500 habitants �taient contraints d'aller y suivre les offices, � plus d'une demi-lieue ; Criquebeuf pourtant ne comptait que 250 �mes.
Neuf propri�taires yportais achet�rent alors un terrain pour y construire l'�glise avec son presbyt�re et les habitants rassembl�rent 14 000 Francs. La premi�re pierre fut pos�e le 20 mars 1838.
Le tambour rassemblera alors chaque jour tous les volontaires. Les p�cheurs iront ramasser les pierres sous les falaises, les fermiers et les mareyeurs pr�teront leurs chevaux et leurs voitures, les marins iront � F�camp chercher le bois, les femmes pr�pareront la chaux et le mortier, les charpentiers et les ma�ons la construiront.
Le 6 septembre de la m�me ann�e, l'abb� Caumont de F�camp la b�nira.
Pendant plusieurs ann�es encore, elle conna�tra des modifications. Mais � l'�vidence, l'�glise d�di�e � saint Martin fait toujours la fiert� des habitants. Elle symbolise l'ind�pendance gagn�e, puisqu'Yport devint ainsi commune par l'ordonnance du 18 avril 1842.

De style roman, construite en silex et briques, son clocher-porche poss�de deux tourelles fortifiant presqu'ainsi la ville. L'horloge est sign�e du brillant horloger normand Henry Roy, fils d'Abraham-Henry Roy qui avait �tabli sa manufacture en 1818 � Saint Austreberthe, pr�s de Rouen.

Tr�s lumineuse et vivante, ex-voto et vitraux rappellent qu'Yport est avant tout un village de p�cheurs dont nombreux ont p�ri en mer.
A l'entr�e de la nef, une plaque en marbre rappelle que "cette �glise a �t� b�tie en l'an de gr�ce 1838 sur la pieuse initiative de M. Jean Feuilloley avec le concours empress� de tous les habitants d'Yport. Elle a �t� agrandie, embellie et termin�e par les soins de Messire Fran�ois Gabriel, cur� de la paroisse de 1849 � 1890". Jean Feuilloley fut le maire d'Yport de 1843 � 1866.
Un pilier � gauche de la nef arbore le blason de la ville "Contre vents et mar�es", tandis que celui de droite pr�sente les armoiries de Jean, VIe cur� "Ama et fac quod vis" signifiant aime et fais ce que tu veux.
La chaire a �t� finement sculpt�e par le menuisier Malandin � �letot et b�nite le 1er juillet 1889 par l'abb� Gabriel, cur� d'Yport.
Le chemin de croix a �t� r�alis� par le peintre Jef Friboulet, n� en 1919 � F�camp et d�c�d� � Yport en 2003. Son p�re �tait p�cheur � Terre-Neuve.
Des vitraux sont dus au peintre-verrier Eug�ne Dalleinne � Rouen.

Chaque 15 ao�t, la f�te de la mer t�moigne de la pi�t� des marins et d�bute par une messe en l'honneur de Marie, implor�e pour leur protection. S'ensuit une procession jusqu'au port pour b�nir la mer et les bateaux.

Ouverte chaque jour.

@ LPJ.
Cette fiche - texte et photographies - n'est pas libre de droit. Pour tout usage extérieur au site Petit-Patrimoine.com, merci d'en citer obligatoirement la référence.

Numro du petit patrimoine : 76754_1




Choeur



Maître-autel



Blason d'Yport





Le couronnement d'épines


 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Havre (Le)
A Havre (Le), Un as de l'escadrille N15
A Lillebonne, Le théâtre-amphithéâtre gallo-romain
A Havre (Le), La maison de l'armateur
A Havre (Le), Le Signal
A Havre (Le), Fort de Sainte-Adresse
A Montivilliers, Le moulin de l'abbaye
A Havre (Le), Les bas reliefs de l'avenue Foch
A Havre (Le), Musée de l'Ancien Havre
A Fécamp, Le palais Bénédictine
A Havre (Le), Le Volcan
A Havre (Le), Villa maritime
A Oherville, Le manoir d'Auffay
A Sainte-Adresse, La Chapelle de Notre-Dame-des-Flots
A Havre (Le), Monument aux morts et à la Victoire du Havre
A Havre (Le), Eglise Saint Joseph
A Havre (Le), Ondine
A Havre (Le), Château des Gadelles
A Héricourt-en-Caux, Source Saint-Mellon
A Havre (Le), Danse printanière
A Étretat, La chapelle Notre Dame de la Garde
A Havre (Le), Immeuble Art Nouveau
A Havre (Le), Maternité
A Montivilliers, Aître de Brisgaret
A Harfleur, Fontaine Ancel
A Saint-Jouin-Bruneval, Le Ramasseur de Galets