Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Monument aux Morts du Père-Lachaise à Paris 20 (75)

 

Autres petits patrimoines dans le département 75
(Paris)

A Paris 03, ancienne boutique


A Paris 13, Trois lapins


A Paris 02, Ecole BJOP


A Paris 15, Eglise Saint Léon.


A Paris 20, Monument funéraire famille Guët


A Paris 07, Immeuble du 10 rue de Sèvres.


A Paris 16, immeuble 45 rue Emile Menier


A Paris 16, Nouvelle église Saint Honoré d'Eylau


A Paris 16, Immeuble 61-63 avenue Raymond Poincaré


A Paris 16, Immeuble 30, avenue d'Eylau


A Paris 17, Église Saint-Ferdinand-des-Ternes


A Paris 08, Maison Ferry


A Paris 13, La cité florale


A Paris 06, La maison à oriel de la rue Madame


A Paris 10, La fontaine du square Alban Satrane


A Paris 06, Le passage Dauphine


A Paris 06, la libertine et la studieuse


A Paris 06, Sur le grand chemin herbu


A Paris 06, « Le beau, le vrai, l’utile».


A Paris 06, Ancien hôtel de Choiseul-Praslin


A Paris 06, Quand le P devient B


A Paris 06, Les escaliers de la rue Rollin.


A Paris 06, « Poème Hôtel »


A Paris 01, L'EGLISE SAINT-ROCH - LA CHAPELLE DES FONDS BAPTISMAUX


A Paris 01, Reines et saints


A Paris 16, L'immeuble du 30, rue Galilée


A Paris 07, Cité Martignac


A Paris 18, La Montmartroise.


A Paris 18, Rondo veneziano à Montmartre.


A Paris 18, Les Dieux marins sur la Butte.


A Paris 18, Saint Jean des briques ( intérieur).


A Paris 18, Deux frères lorrains, artistes.


A Paris 18, Jabel le berger.


A Paris 18, Peintre, puis acteur.


A Paris 18, Petrouchka.


A Paris 18, Bluebell girl.


A Paris 06, Hôtel de la Monnaie.


A Paris 18, La Villa des Platanes


A Paris 18, Atelier du Bec


A Paris 18, Tombeau d'inspiration égyptienne.


A Paris 10, Établissements Gaston Verdier


A Paris 18, Grâce aux ossements royaux.


A Paris 09, Etranges animaux de trait !


A Paris 18, Juliette de Montmartre ?


A Paris 10, Eglise Saint Vincent de Paul.


A Paris 10, Eglise St Vincent de Paul : intérieur.


A Paris 10, Ours ailé.


A Paris 10, Maison fond.


A Paris 10, Façade de la Gare Paris-Nord.


A Paris 02, Etroite, mais jolie.


A Paris 01, Les confidents


A Paris 16, Immeuble daté de 1900


A Paris 10, Immeuble néo-renaissance.


A Paris 17, Hôtel Ponsin 42 rue Fortuny


A Paris 02, Paris Soir


A Paris 09, "Métal gothique".


A Paris 14, Ateliers d'artiste rue Gauguet


A Paris 16, Immeuble art déco


A Paris 09, L'hôtel de Bernis


A Paris 17, Immeuble ateliers 10 rue Saint Senoch


A Paris 09, Ateliers d’artistes du 9 Boulevard de Clichy


A Paris 09, L’avenue Frochot, une voie privée


A Paris 16, Ateliers d’artistes au 7 rue Beethoven


A Paris 09, Maison - atelier d’Albert Maignan


A Paris 06, Hôtel particulier de William Bouguereau


A Paris 14, La villa Seurat



Département : Paris
Arrondissement : Paris 20eme
Canton : Paris-20e-canton
GPS : 48.8609 N / 2.3919 E
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 75020
Date de dépôt : 22/08/2008



Paul Albert Bartholomé est un peintre et sculpteur français.

Son oeuvre la plus célèbre reste sans nul doute le monument aux morts du cimetière du Père-Lachaise.
Ce monument fut acheté par la ville de Paris en 1895.

Dès son inauguration le 1° novembre 1899, le succès est immédiat. Près de 100 000 visiteurs se pressent le premier jour.

Bartholomé avait commencé sa conception dès 1889. Il présentera ce modèle définitif en plâtre au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts à Paris en 1895.

Cette gigantesque sculpture disposée sur deux registres prend la forme d'un mastaba, sorte de construction funéraire dans l'Egypte antique.
La partie supérieure évoque le passage de la vie à la mort avec ce couple, symbole de l'humanité, franchissant la porte éternelle.
On trouve également deux groupes qui expriment "la protestation de l'être contre la destruction finale".
Dans la partie inférieure, deux gisants avec un bébé représentant la mort.
Sur eux, une jeune femme qui incarne "l'Esprit de vie et de lumière" étend les bras en un geste de bénédiction.

A l'époque, ce monument en pierre d'Euville (Meuse) avait quelque peu fait scandale en raison de la nudité des personnages.
Il a été restauré en 2009.

Lorsque les concessions des cimetières parisiens sont reprises, les restes des corps sont déposés dans les salles de l'ossuaire où l'on accède par les deux portes latérales de ce monument.

Bartholomé est inhumé devant son oeuvre.

De chaque côté du couple central qui franchit la porte de l'au-delà, deux groupes de personnages symbolisent les différentes attitudes face à la mort. A gauche, les personnages se cachent le visage, révèlent leur peine, leur désespoir, leur soumission : ce sont ceux qui restent après le décès d'un être cher. A droite, les personnages ont également des attitudes de désespoir et de résignation, mais ils sont ceux qui partent.

Numro du petit patrimoine : 75120_2


Le monument







La porte éternelle



La vie et la mort



Les deux gisants



l'attente



la porte éternelle, après réparation





21 correspond au nombre de figures sculptées sur le monument.


























 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Paris 20eme
A Paris 20, La fontaine de la place Gambetta
A Paris 20, Le crématorium du Père Lachaise
A Paris 20, Rue Meurt D'Art
A Paris 20, Monument funéraire famille Guët
A Paris 20, Sculpture pour les « Ecoles de jeunes filles et maternelle » de la rue Le Vau
A Paris 20, Vitraux Mauméjean au Crématorium du Père Lachaise
A Paris 20, Les 140 ans de la commune.
A Paris 20, Eglise Saint Jean Bosco
A Paris 20, Monument aux morts de 1870
A Paris 20, Le phare du Père-Lachaise
A Paris 20, Mosaïques de l’atelier Mauméjean à l’église Saint Jean Bosco
A Paris 20, O. Zadkine à la Poste
A Paris 20, Le gymnase des Rigoles