Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Au Mont-Cenis, un prieuré dans une « Pyramide » - Architecture. à Lanslebourg-Mont-Cenis (73)

 

Autres petits patrimoines dans le département 73
(Savoie)

A Hauteluce, L'EGLISE de SAINT JACQUES D'ASSYRIE, mobilier intérieur et peintures murales .


A THYL, ANCIENNE PAROISSE ST LAURENT, CHAPELLES ST GEORGES ET ST GREGOIRE.


A Hauteluce, NOTRE DAME DE HAUTE LUMIERE


A Aussois, Cimetière sarde de l'Esseillon


A Cohennoz, EGLISE SAINT PIERRE AUX LIENS


A Saint-Nicolas-la-Chapelle, ST NICOLAS, SES TROIS RETABLES PIEMONTAIS ET SON MOBILIER.


A Saint-Jean-de-Belleville, L'Eglise de Saint Jean de Belleville


A Valloire, N. D. de l’ASSOMPTION, RETABLE, CRUCUFIXION et autres décors baroques.


A Bonneval-sur-Arc, A Bonneval sur Arc, l'église Notre Dame de l'Assomption


A Bourget-du-Lac (Le), Le jubé de l’église Saint-Laurent


A Bessans, A Bessans, la chapelle de la Société de Saint Antoine


A Bessans, La Croix de Bessans


A Bourget-du-Lac (Le), L’église Saint Laurent


A THYL, EGLISE DU THYL DESSUS


A Bessans, A Bessans, la fresque extérieure de la chapelle St Antoine.


A Bonneval-sur-Arc, Au col de l’Iseran, la chapelle Notre Dame de Toute Prudence.


A Bessans, La chapelle du Saint Esprit


A Bessans, Quelques oratoires de Bessans


A Saint-Martin-de-Belleville, Notre Dame de la Vie


A Lanslebourg-Mont-Cenis, Au Mont-Cenis, l'ornementation de la chapelle Notre Dame de l'Assomption.


A Aussois, La Chapelle Notre Dame de la Salette d'Aussois


A Bellentre, La chapelle Notre Dame de la Compassion


A Lanslevillard, La chapelle Notre Dame de la Salette de Lanslevillard


A Bonneval-sur-Arc, Sur le vieux chemin du col de l’Iseran, la chapelle Saint Barthélémy.


A Saint-Jean-de-Belleville, La Chapelle Notre Dame des Grâces


A Bourg-Saint-Maurice, La Chapelle Saint Grat au hameau de Vulmix


A Lanslevillard, La chapelle Sainte Anne et Sainte Lucie de Lanslevillard


A Termignon, La Chapelle Notre Dame de la Visitation


A Motte-Servolex (La), Le cimetière du Tremblay


A Champagny-en-Vanoise, Les chapelles du vallon de Champagny-le-Haut


A Bessans, La chapelle Saint Sébastien ou la chapelle des Morts


A Moûtiers, La Cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers


A Bessans, La chapelle Saint Etienne de Bessans


A Aime, La Basilique d'Axima


A Myans, Le sanctuaire de Notre Dame de Myans


A Lanslevillard, L'église Saint Michel de Lanslevillard


A Saint-Alban-Leysse, La chapelle St Saturnin et sa source miraculeuse


A Chambéry, L'église Saint Pierre de Lemenc


A Chambéry, L'église de la Maison de St Benoit, rue du Laurier


A Bourg-Saint-Maurice, L'église Saint Maurice


A Chapelle-du-Mont-du-Chat (La), L’oratoire du col du Chat


A Bozel, Eglise Saint Francois de Sales


A Chambéry, La crypte de l'église Saint Pierre de Lémenc


A Planay, La chapelle du hameau de Novaz


A LA PLAGNE, La chapelle Notre Dame des Neiges de Montgésin


A Champagny-en-Vanoise, L'église Saint-Sigismond


A Notre-Dame-de-Bellecombe, L'église de Notre Dame de Bellecombe


A Termignon, A Termignon, l'église baroque Notre Dame de l'Assomption


A Bozel, La Chapelle Notre Dame de Tout Pouvoir


A Bourdeau, Eglise et cimetière de Bourdeau


A Flumet, Eglise Saint Théodule de Flumet



Département : Savoie
Arrondissement : Saint-Jean-de-Maurienne
Canton : Lanslebourg-Mont-Cenis
GPS : 45.2395 N / 6.9508 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 73480
Date de dépôt : 28/01/2012



A partir du VIIIe siècle le passage du Mont Cenis devient la voie de traversée majeure des Alpes vers la péninsule italienne, au détriment du Petit Saint Bernard. En 825, Louis le Pieux, fils de Charlemagne y fait construire le premier hospice. La présence d’un prieuré et de son hospice perdure au fil des siècles malgré les destructions. La dernière reconstruction est ordonnée par un décret de Napoléon le 21 février 1801.

En 1963, débute la construction du barrage du Mont Cenis. La mise en eau à la fin du chantier provoquera l’immersion des bâtiments religieux. Aussi EDF se doit de reconstruire un nouveau prieuré sur les berges du futur lac. André Blin, l’ingénieur chargé du projet, retient l’Atelier d’Architecture en Montagne pour la conception. La commande envoyée le 29 octobre 1964 mentionne une chapelle et un presbytère reliés entre eux. Le prieur devra disposer d’un appartement permettant de recevoir des visiteurs et d’une chapelle d’hiver qui recevra l’ossuaire du Mont-Cenis. Le prieuré sera complété par une pièce faisant office de musée Napoléonien.

L’ouvrage dessiné par Philippe Quinquet est de forme pyramidale. Il réunit sous un même toit les chapelles, le presbytère, le logement du prieur et le musée.

Livré en 1967, le prieuré est situé à 2000 m. d’altitude au plan des Fontainettes, près de la frontière franco-italienne. On y accède par la route du col du Mont Cenis. L’ouvrage dispose d’une surface de 650 m2 et s’élève à 23,50 m. de hauteur. La « Pyramide » en béton brut de décoffrage s’intègre parfaitement à la grisaille des roches de montagnes. Le béton a été coulé dans des coffrages métalliques et précontraints afin de résister aux importants écarts de température en altitude. La chapelle Notre Dame de l’Assomption dispose d’un large parvis qui forme un belvédère sur le paysage grandiose du lac et des montagnes environnantes.

La « Pyramide » est connue pour son musée, réhabilité en 2008-2009, qui retrace l’histoire du col et en conserve les témoignages et les objets. Cependant elle est avant tout un monument symbolique et religieux. Elle est disposée comme un signal à égale distance de Paris et de Rome. Philippe Quinquet dit avoir imaginé une pyramide comme un chörten de l’occident. Comme le chörten thibétain, monument « conique » commémoratif, qui conserve les reliques de la religion bouddhiste, la « Pyramide » conserve les reliques de la religion et de la mémoire d’un millénaire de vie au Mont-Cenis. Telles les aiguilles des clochers de nos églises, elle élance sa pointe vers le ciel et vers Dieu.

Pour la petite histoire, l’architecte a sans le savoir répondu au souhait de Napoléon qui désirait ériger un mémorial des victoires au Mont-Cenis. Le concours d’architecte organisé à cet effet en 1813, proposait déjà une pyramide !

Ce superbe ouvrage d’art sacré contemporain mérite votre visite et a été labélisé « Patrimoine du XXe siècle » par le Ministère de la culture et de la communication.

Attention le site de la "Pyramide" est estival, l'hiver la route du Mont-Cenis est fermée à la circulation.

Contrairement à l’ancien prieuré, il s’agit maintenant simplement une chapelle avec présence religieuse estivale sans communauté.
Cette chapelle est entourée d’un jardin botanique alpin qui descend jusqu’au lac.
Une plaque à l’entrée du musée en contre-bas de la chapelle évoque le franchissement à pied du col par Jean Jacques Rousseau pour aller se faire baptisé en Italie à Turin en 1728.

Contrairement à l’ancien prieuré, il s’agit maintenant simplement une chapelle avec présence religieuse estivale sans communauté de clercs.
Cette chapelle est entourée d’un jardin botanique alpin qui descend jusqu’au lac.
Une plaque à l’entrée du musée évoque le franchissement à pied du col par Jean Jacques Rousseau pour aller se faire baptisé en Italie à Turin en 1728.

Numro du petit patrimoine : 73143_1


La "Pyramide"



Le clocher de la chapelle



ND de l'Assomption et son parvis



Le porche de la chapelle



Plaque du prieuré



Dressée vers le ciel





Jardin botanique alpin



1728 le baptème de J.J. Rousseau





Le jardin alpin



Rousseau sur le chemin de son baptême 1728












 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Saint-Jean-de-Maurienne
A Argentine, Argentine; portail de Bronze 17ème, richesse des mines
A Bonneval-sur-Arc, Au col de l’Iseran, la chapelle Notre Dame de Toute Prudence.
A Bonneval-sur-Arc, A Bonneval sur Arc, l'église Notre Dame de l'Assomption
A Bessans, La chapelle du Saint Esprit
A Bessans, La Chapelle Notre Dame des Grâces de Bessans
A Aussois, La Sculpture dans les rues d'Aussois
A Lanslevillard, L'oratoire de Saint Landry à Lanslevillard
A Avrieux, La Norma et ses sculptures
A THYL, EGLISE DU THYL DESSUS
A Modane, Le fort Saint-Gobain
A Aussois, La pyramide d'Aussois
A Bonneval-sur-Arc, Sur le vieux chemin du col de l’Iseran, la chapelle Saint Barthélémy.
A Bessans, La chapelle Saint Sébastien ou la chapelle des Morts
A Bessans, A Bessans, la chapelle de la Société de Saint Antoine
A Bessans, La Croix de Bessans
A Bonneval-sur-Arc, La chapelle Ste Marguerite du hameau de l'Ecot
A Lanslevillard, La chapelle Sainte Anne et Sainte Lucie de Lanslevillard
A Lanslebourg-Mont-Cenis, La chapelle du Sacré Coeur de Lanslebourg
A Valloire, N. D. de l’ASSOMPTION, RETABLE, CRUCUFIXION et autres décors baroques.
A THYL, SEPT MOULINS A LA TRAVERSE
A Bonneval-sur-Arc, Le Vieux Pont
A Termignon, A Termignon, l'église baroque Notre Dame de l'Assomption
A Bonneval-sur-Arc, Les maisons du vieux village de Bonneval sur Arc
A Aussois, La Chapelle Notre Dame de la Salette d'Aussois
A Bessans, Quelques oratoires de Bessans
A Termignon, La Chapelle Notre Dame de la Visitation
A Lanslevillard, L'église Saint Michel de Lanslevillard
A Saint-Jean-de-Maurienne, Le rond-point du Tour de France à Saint Jean de Maurienne
A Lanslebourg-Mont-Cenis, Le fort de Ronce
A THYL, ANCIENNE PAROISSE ST LAURENT, CHAPELLES ST GEORGES ET ST GREGOIRE.
A Saint-André, Le monument aux morts et sa colombe d’acier
A Bonneval-sur-Arc, A Bonneval sur Arc, la chapelle St Sébastien et son oratoire
A Lanslebourg-Mont-Cenis, Au Mont-Cenis, l'ornementation de la chapelle Notre Dame de l'Assomption.
A Bessans, La chapelle Saint Etienne de Bessans
A Bessans, A Bessans, la fresque extérieure de la chapelle St Antoine.
A Lanslevillard, La chapelle Notre Dame de la Salette de Lanslevillard
A Modane, La maison penchée
A Aussois, Le monolithe des Sardières
A Lanslebourg-Mont-Cenis, Le fort de Variselle
A Aussois, Cimetière sarde de l'Esseillon