Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La chapelle Saint-Materne à Sand (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Obernai, La chapelle Sainte-Odile dans l'église Saint-Pierre Saint-Paul


A Niedernai, La Chapelle de la Vierge


A Sélestat, Ignace de Loyola vainqueur !


A Valff, La chapelle Saint-Blaise


A Ebersheim, L'église Saint-Martin, l'extérieur


A Ebersheim, L'église Saint-Martin, l'intérieur


A Ebersheim, Les vitraux de l'église Saint-Martin


A Ebersheim, La chapelle de la Feldlach


A Sélestat, La Pentecôte.


A Erstein, La chapelle pour la croix du Habergarten


A Triembach-au-Val, L'église Saint-Christophe


A Kintzheim, La chapelle de l'Aigle


A Nordhouse, La chapelle Saint-Ludan


A Nordhouse, Le calvaire du cimetière


A Sélestat, L'oratoire Blauhustenkapelle


A Sélestat, La synagogue


A Diebolsheim, La grotte fleurie


A Sélestat, L'église protestante



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Sélestat-Erstein
Canton : Benfeld
GPS : 48.3658 N / 7.6222 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67230
Date de dépôt : 12/06/2013



Cette chapelle isolée dans les prés est à la limite des communes de Sand et d'Ehl.
On y accède par un chemin de 600 m de long au sud depuis la D124 au lieu-dit Niederallmend.

Sur le site de Saint-Materne il y a la chapelle, mais aussi une source phréatique et le fossé au chanvre ou "Hanfgraben".
En effet, un canal creusé en 1830 drainait l'eau de la source sur 2 km. La pureté de l’eau incita à l'utiliser pour le rouissage du chanvre à la fin de l'été. On y trempait les bottes (poignées) de chanvre pendant une 10e de jours. Cette opération de macération avait pour but de détacher les fibres de chanvre de l'intérieur de la tige. Puis on séchait le chanvre dehors et on le passait au four pour obtenir un chanvre bien sec. La séparation des fibres du résidu végétal (la chènevotte) se faisait par broyage mécanique en fin d'année. La filasse était triée et récupérée à la main.
Le rouissage est une opération polluante qui n'est plus utilisée aujourd'hui. C'est un broyage mécanique qui permet de séparer les fibres de la chènevotte.

Pourquoi une source dans un terrain plat ?
Dans le Ried, la nappe phréatique est recouverte d'une couche d'argile imperméable. Mais par endroit, la pression de l'eau sous-jacente arrive à percer la couche localement plus fine.
On raconte par ici que c'est la foudre qui a creusé ces trous, d’où leur nom de "Donnerlöcher". L'eau sort à débit et à température constants, 12°C environ.

Revenons à la chapelle.
C'est à l'initiative du curé Munch que la chapelle fut construite en 1883. Il l'a dédia à saint Materne qui aurait baptisé environ 3000 païens au bord de la source.
Les combats de janvier 1945 ont endommagé gravement la chapelle. Elle fut reconstruite et dotée d'une nouvelle statue de saint Materne en 2007.

Un mot sur saint Materne.
D'après la tradition il aurait vécu au premier siècle. Mais plus probablement au 3e et 4e. Il aurait été envoyé, accompagné d’Euchaire et de Valère, évangéliser la ville de Trèves (Trier).
Il serait passé par l'Alsace où il aurait importé le christianisme. On raconte d'ailleurs qu'il serait décédé à Ehl, village voisin de Sand où se tenait une garnison romaine. Ses compagnons l'enterrèrent et retournèrent à Rome chercher le bâton pastoral ou férule de Saint Pierre. Revenus à Ehl, ils touchèrent le tombeau avec le bâton et saint Materne sorti du tombeau.
Ils continuèrent leur chemin, passant par Argentorate (Strasbourg), Avolsheim, Weiterswiller, puis Tongres (Belgique), Maastricht, Trèves et Cologne dont il fut le premier évêque.
GPS : 48°21'57" N / 7°37'20" E

Numro du petit patrimoine : 67433_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Benfeld
A Rhinau, Notre Dame du Rhin
A Friesenheim, Pèlerinage de Neunkirch, la chapelle Sainte Anne (4/4)
A Rhinau, Le chœur de l'ancienne église Saint-Michel
A Friesenheim, Le site du pèlerinage Notre Dame de Neunkirch (1/4)
A Friesenheim, L'oratoire Saint-Antoine
A Friesenheim, Pèlerinage de Neunkirch, la chapelle Notre-Dame (2/4)
A Huttenheim, L'oratoire de la piéta dite Notre Dame du Grasweg
A Friesenheim, Pèlerinage de Neunkirch, la chapelle des Saints Auxiliateurs (3/4)
A Huttenheim, La chapelle Notre-Dame du Grasweg