Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L'abbaye Sainte-Marie de Niedermunster, l'autre abbaye de Sainte Odile à Saint-Nabor (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Bischoffsheim, Lourdes chez l'évêque.


A Molsheim, Enfant Jésus.


A Niederhaslach, La chapelle du Marxhof


A Altorf, L’abbatiale bénédictine Saint-Cyriaque, l'intérieur


A Mutzig, Le chemin de croix derrière l'église Saint-Maurice


A Mutzig, L'église Saint-Maurice


A Molsheim, Le cloître du prieuré des Chartreux


A Mutzig, Chapelle Notre-Dame de Lorette


A Bischoffsheim, La colonne de la Vierge à l'Enfant


A Dinsheim, La statue Notre-Dame du Schiebenberg


A Bischoffsheim, La chapelle du cimetière municipal


A Odratzheim, La chapelle Sainte-Marie


A Oberhaslach, La chapelle de pèlerinage Saint-Florent


A Balbronn, La synagogue


A Rosheim, La synagogue


A Bœrsch, La chapelle du cimetière


A HERSBACH, L'église de l'Immaculée-Conception de Hersbach


A Bischoffsheim, La chapelle du cimetière du Couvent du Bischenberg



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Molsheim
Canton : Rosheim
GPS : 48.4358 N / 7.4112 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67530
Date de dépôt : 16/04/2013



Le Hohenbourg était le château d'Etichon-Adalric d'Alsace et de sa femme Bereswinde, les parents de sainte Odile, qui y furent enterrés. Elle n'en fit une abbaye qu'après leur mort.

L'histoire de la fondation du site de Niedermunster nous vient d'un texte anonyme intitulé "La Vie de sainte Odile".
Sainte Odile (662-720), protectrice de l'Alsace, aurait fondé une église dédiée à Saint Martin et un hospice au pied du Hohenbourg, l'actuel Mont Sainte-Odile pour accueillir les pèlerins qui ne pouvaient pas accéder au monastère du Hohenbourg (bourg d'en haut) et lui donna le nom de Niedermunster (le monastère d'en bas).
L'Abbaye Sainte Marie de Niedermunster est située à 511 mètres d'altitude, au pied du Mont Sainte Odile (764 m), distant de 300 m seulement à vol d'oiseau.
Jusqu'en 1016, les 2 monastères partageaient le même patrimoine dans l'indivision.
En 1016, le monastère du bas, se révolte et obtient de l'empereur Henri II la libre élection de son abbesse. La règle bénédictine sera abandonnée au bénéfice de la règle de St Augustin en 1150, lorsque Relinde, une parente de Frédéric Barberousse, fut nommée abbesse.
Elle fit bâtir vers 1167 une abbatiale qui sera consacrée en 1180 à Sainte Marie.
Le sort s'acharnera sur Niedermunster :
Elle fut détruite par Frédéric de Souabe en 1115.
Reconstruite par Frédéric Barberousse en même temps qu'Hohenbourg en 1153, on y verra une collégiale, des bâtiments conventuels, un cloître dominé par les 3 tours de l'église Sainte-Marie, un hospice pour les pèlerins et chapelles consacrées à Saint-Nicolas (PP) et Saint-Jacques (ruines aujourd'hui proche du Domaine Saint-Jacques).
Mais elle sera pillée en 1375 par les Grandes Bandes, détruite par la guerre des Paysans en 1525, dévastée par 2 incendies en 1540 puis 1546.
Enfin, en 1572, la foudre frappa l'église qui ne sera plus reconstruite.
Elle servit de carrière de pierre, notamment pour construire la grange en 1758 sur les ruines du couvent, à côté de l'abbatiale.
La fragilité du site, fouillé de 1902 à 1904 par l'archéologue Félix Wolf, nécessitant sa protection, l'abbatiale a été clôturée, interdisant son accès.

L'histoire du lieu ne serait pas complète si on n'évoquait pas la légende de la relique de la Sainte-Croix et du chameau.
Le comte Hugues III dit le Peureux croix qui lui avait été offerte par Charlemagne. D'aucuns prétendent que c'est à la suite de ce dépôt de la vraie croix que l'on a commencé à ériger un monastère sous le patronage de Sainte Marie.
En 799 le futur Charlemagne reçut du patriarche de Jérusalem de nombreuses reliques, dont un fragment de la Sainte Croix. Pour se faire pardonner de l'avoir jugé à tort de trahison, Charlemagne offrit au Comte Hugo de Bourgogne (ou Hugues III de Tours, ou Hugo III le Peureux), cette relique de la Sainte-Croix. Mais Hugo, ne se sentant pas digne d'un tel cadeau s'en remis à Dieu et attacha la Croix d'or contenant la relique à un chameau qu'il laissa aller où bon lui semble. Elle resterait là où s'arrêterait le chameau.
C'est ainsi qu'un curieux équipage formé d'un chameau accompagné de 5 chevaliers pour sa protection arriva de Bourgogne à Niedermunster en 803 et y resta. Les chevaliers s'établirent à l'ermitage Saint-Jacques voisin.
La relique, gardée par les moniales de Niedermunster, attira de nobles visiteurs, tel que Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre.
Elle disparu définitivement à la Révolution, après avoir été confiée au monastère du Mont Ste Odile, puis aux Jésuites de Molsheim.

Accès au parking juste au bord de la D109, au sud de Saint-Nabor, en arrivant dans un vallon herbeux. (Saint-Jacques est un peu plus loin par la D109).
GPS parking : 48°26'19" N / 7°24'57" E
GPS abbatiale : 48°26'08" N / 7°24'39" E

Numro du petit patrimoine : 67428_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Rosheim
A Ottrott, Surprenant cadran solaire géographique à 24 faces du mont Sainte-Odile
A Bœrsch, Le puits à 6 seaux de Boersch
A Bœrsch, Lavoir à Bœrsch
A Grendelbruch, Chapelle de l’ancien cimetière
A Rosheim, Un ange veille...
A Bischoffsheim, La chapelle du pèlerinage du Couvent du Bischenberg
A Bischoffsheim, Le bildstock du mur d'enclos du Couvent du Bischenberg
A Bischoffsheim, Le monument aux morts de la Guerre de Crimée
A Rosheim, La Chapelle de la Vierge des Sept Douleurs au Bruderberg
A Rosheim, La chapelle de la Trinité
A Bœrsch, Le Mont des Oliviers
A Ottrott, Odile au mont Sainte Odile
A Ottrott, Chapelle Saint-Nicolas d'Otrott-le-Bas
A Rosheim, Grotte ou Chapelle ?
A Mollkirch, Sentier des Demoiselles de Pierre
A Rosheim, Pictionnary...
A Bischoffsheim, Le chemin de croix monumental du Bischenberg
A Bischoffsheim, La chapelle du cimetière municipal
A Bischoffsheim, La Fontaine des Anges
A Rosheim, Le calvaire du Bruderberg
A Rosheim, La synagogue
A Bœrsch, Le monument aux morts saint Médard
A Ottrott, Chemin de croix du Mont Sainte Odile
A Rosheim, Chapelle à Rosheim
A Ottrott, Tâpisserie : La légende de Sainte-Odile
A Mollkirch, Prieuré dit Kloesterle à Laubenheim
A Saint-Nabor, La Chapelle Saint-Nicolas de Niedermunster
A Bischoffsheim, La chapelle du cimetière du Couvent du Bischenberg
A Bischoffsheim, La colonne de la Vierge à l'Enfant
A Bischoffsheim, La fontaine Sainte-Aurélie
A Rosheim, La statue de Notre-Dame du Bruderberg
A Bœrsch, La chapelle du cimetière
A Grendelbruch, La fontaine-lavoir
A Ottrott, Le Mont Saint Odile : source de lumière pour chacun...
A Bœrsch, La Chapelle Notre-Dame-des-Neiges-au-Chêne
A Rosheim, Romane et non païenne
A Grendelbruch, Chapelle des Quatorze-Saints-Intercesseurs de Muckenbach
A Bischoffsheim, La Fontaine Saint Rémy
A Bischoffsheim, La fontaine Saint Antoine du Couvent du Bischenberg
A Bischoffsheim, Le monument aux morts de la Guerre 1914-1918
A Bischoffsheim, La fontaine du Lion
A Rosheim, La statue de l'Archange Saint Michel au Bruderberg
A Griesheim-près-Molsheim, La chapelle du cimetière
A Bischoffsheim, Lourdes chez l'évêque.