Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L'église mixte Saint-Jacques-le-Majeur à Reipertswiller (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Altenheim, Temple, église Saint-Lambert


A Altenheim, La chapelle du cimetière


A Waldolwisheim, La Piéta du cimetière


A Petite-Pierre (La), Eglise de l'Assomption


A GRAUFTHAL, L'église de l'Annonciation à Graufthal


A GRAUFTHAL, Le temple de Graufthal


A Thal-Marmoutier, L'église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul


A Haegen, La chapelle de la source de saint Quirin


A Marmoutier, La Chapelle Saint-Denis, l'extérieur


A Dettwiller, Le calvaire


A Weiterswiller, Le temple, ancienne église Saint-Michel


A Weyer, L'église Saint-Simon et Saint-Jude



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Saverne
Canton : Petite-Pierre-La
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67340
Date de dépôt : 09/03/2014



Cette église orientée, autrefois entourée d'un cimetière fortifié, se trouve entre la rue de l'Eglise et la rue de Wimmenau (D198) par où on y accède en montant un escalier.
GPS : 48°55'54" N / 7°27'48" E

La tour-clocher romane à 3 niveaux, ancienne tour de guet couverte d'un toit en bâtière, date du début du 13e siècle. La nef a été remaniée au 14e siècle et le chœur, de style gothique avec une remarquable voûte en étoile, date de 1470. Erigé par le Comte de Lichtenberg, Jacques le Barbu, il voulait faire du chœur sa chapelle funéraire. Décédé en 1480, le tombeau du dernier Comte de Lichtenberg a disparu à la Révolution.
Quelques modifications eurent lieu au 18e et 19e siècle. Une tribune fut construite et des fenêtres percées pour l'éclairer.
La sacristie détruite à la Révolution, est reconstruite en 1949.
L'église devint mixte à partir de 1693.

Les vitraux historiés ont été restaurés en 1970, à l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Jacques le Barbu. Le thème central de la verrière du chœur est les "Noces de Cana".
Le pasteur Peter Schmutz demanda avec humour au verrier G. Werlé de Haguenau d'illustrer la vie de Jacques-le-Barbu et de Barbel de Ottenheim, sa maîtresse, à partir des statues sculptées par Nicolas Gerhaert van Leyden en 1464.
Triste histoire pourtant : Sans enfant à la mort de sa femme en 1450, Jacques prit Barbel pour maîtresse. C'était, dit-on, une femme courageuse et énergique, mais qui ne fut acceptée ni par la famille de Lichtenberg, ni par le peuple. Jacques dut s'en séparer. Accusée de sorcellerie, elle se suicida dans sa prison à Haguenau.
Voilà pourquoi les fiancés des noces de Cana ont les traits de Jacques-le-Barbu et de Bärbel d'Ottenheim.

Numro du petit patrimoine : 67392_1









 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Petite-Pierre-La
A Eschbourg, Maisons troglodytiques
A Weiterswiller, L'ancien ossuaire ou Totehiesel
A Erckartswiller, L'église protestante
A Lichtenberg, Le château de Lichtenberg
A Sparsbach, La Chapelle Sainte-Marie-Auxiliatrice
A Weiterswiller, Le lavoir communal
A GRAUFTHAL, Les Maisons des Rochers
A GRAUFTHAL, Une fontaine à Graufthal
A Sparsbach, Lavoir sur le Meisenbach
A Weiterswiller, L'église paroissiale catholique Saint-Michel
A Petite-Pierre (La), Eglise de l'Assomption
A GRAUFTHAL, L'église de l'Annonciation à Graufthal
A Weiterswiller, Le temple, ancienne église Saint-Michel
A Sparsbach, La fontaine devant l'abri
A Petite-Pierre (La), Le Jardin des Poètes
A GRAUFTHAL, Le temple de Graufthal