Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le monument aux morts des ambulances de 1870 à Reichshoffen (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Reichshoffen, Le monument aux morts


A Bischwiller, Le monument aux morts en granite clair


A Soufflenheim, Le monument aux morts 1914-1918


A Walck (La), La statue de Jeanne d'Arc sur le monument aux morts


A Schweighouse-sur-Moder, Le monument aux morts de 1914-1918


A Reichshoffen, Le tombeau des de Bussièrre et de Leusse


A Bischwiller, L'ancienne chaudière de l'usine Schwebel-Schmidt


A Haguenau, Le monument aux Malgré-Nous, anciens de Tambow


A Haguenau, La chapelle du cimetière Saint-Nicolas


A Soufflenheim, Le monument aux morts de toutes les guerres


A Reichshoffen, Le monument des Cuirassiers, le centenaire


A Zinswiller, Le B24 du 11 décembre


A Haguenau, Le monument aux morts


A Haguenau, Stèle de Haguenau


A Haguenau, Liberation de Haguenau



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Haguenau
Canton : Niederbronn-les-Bains
GPS : 48.9323 N / 7.6671 E
Rubrique : Commémoratif - Mémoire de guerre
Code postal : 67110
Date de dépôt : 21/06/2013



Ce monument est au fond du cimetière encadré par la rue Jeanne d'Arc et la rue de Woerth toute proche.
GPS : 48°55'56" N / 7°40'02"

Il a été érigé en 1872 : "A la mémoire des soldats français blessés a la bataille de Froeschwiller et morts aux ambulances de Reichshoffen". (Les ambulances sont des hôpitaux de campagne).
En fait il concerne 140 victimes dont 1/3 sont des Allemands et qui ont été enterré dans une fosse commune. Une stèle à l'arrière, ajoutée en 1894, précise : "Hier ruhen im Tode vereinigt Deutsche und Franzoesische Krieger von 1870 ; Errichtet 6. August 1894" (Ici reposent rassemblés dans la mort des soldats allemands et français" érigé le 6 août 1894)
Cette stèle a été sculptée par J.E. Bruner, alors que le monument est dû à M. Bruner (fils de Franz).
A l’arrière de ce monument, on trouve 3 tombes d’officiers, victimes de cette guerre.

Un bref rappel du contexte historique. Le 4 août 1870 l’armée coalisée allemande remporte une victoire contre les troupes françaises du Maréchal Mac-Mahon qui se replie au château de Reichshoffen alors que les soldats occupent les hauteurs de Froeschwiller, Elsasshausen, Woerth et Morsbronn.
Le 6 août 1870, en nette infériorité numérique, 35 000 soldats français opposés à 140 000 allemands, Mac-Mahon lance 2 charges aussi héroïques que meurtrières et inutiles. En début d'après-midi le Général Michel s'élance à Morsbronn et 2 heures plus tard, le Général Bonnemains se rue à Elsasshausen., C'est en gare de Reichshoffen que l’empereur Napoléon III apprend la cuisante défaite connue comme la "Bataille de Reichshoffen" ou "Bataille de Frœschwiller-Wœrth" en France, mais appelée "Schlacht von Woerth" (la raclée de Woerth) par les Allemands.
Le bilan est lourd. Côté français : 11 000 morts ou blessés et 9 000 prisonniers et côté allemand : 10 000 morts, blessés ou disparus.
Dès le lendemain, le Maréchal Mac-Mahon est remplacé par le Maréchal Bazaine…qui ne se comportera pas mieux !

Numro du petit patrimoine : 67388_6











 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Niederbronn-les-Bains
A Zinswiller, Le B24 du 11 décembre
A Reichshoffen, La chapelle de Wohlfartshoffen
A Reichshoffen, L'Altkirch, vestige en péril d'une léproserie
A Reichshoffen, La Synagogue
A Reichshoffen, L'élévateur hydraulique du château de Dietrich
A Gundershoffen, L'horloge solaire à 24 cadrans de Gundershoffen
A Zinswiller, Le calvaire des anges à Zinswiller
A Dambach, La Chapelle Notre-Dame des Champs
A Reichshoffen, La méridienne de l'église Saint-Michel
A Reichshoffen, Le tombeau des de Bussièrre et de Leusse
A Reichshoffen, La Vierge noire, ex-voto du choléra
A Walck (La), La statue de Jeanne d'Arc sur le monument aux morts
A Oberbronn, La fontaine des 2 dragons à Oberbronn
A JAEGERTHAL, La Chapelle Notre-Dame de L'Immaculée-Conception
A Reichshoffen, Le monument aux morts
A Reichshoffen, Les vestiges des enceintes fortifiées, la Tour des Remparts
A Uttenhoffen, La plus petite église protestante d'Alsace
A Oberbronn, La fontaine de l’ange à Oberbronn
A Reichshoffen, L'église Saint-Michel
A Reichshoffen, Le monument des Cuirassiers, le centenaire
A Reichshoffen, Les vestiges des enceintes fortifiées, la Tour des Suédois
A Bitschhoffen, Les vitraux de l'église Saint-Maurice