Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le temple de Leiterswiller à Hoffen (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Niederlauterbach, La chapelle Notre-Dame-du-Chêne


A Obersteinbach, L'église protestante


A Niedersteinbach, L'église paroissiale catholique Saint-Gall


A Neewiller-près-Lauterbourg, Le calvaire avec la Sainte-Famille


A Aschbach, La chapelle de la Vierge Marie


A Surbourg, Le calvaire du cimetière


A Riedseltz, Le calvaire des Kolb


A Hoffen, L'église paroissiale Saint-Joseph de Leiterswiller


A Kutzenhausen, La chapelle Notre-Dame-de-la-Paix à Oberkutzenhausen


A Neewiller-près-Lauterbourg, La chapelle de pèlerinage Saint-Antoine


A Beinheim, La chapelle Saint-Vit


A Aschbach, L'église paroissiale de l'Immaculée Conception



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Wissembourg
Canton : Soultz-sous-Forêts
GPS : 48.9244 N / 7.9473 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67250
Date de dépôt : 07/09/2013



Cette petite église, dite ici "Fleckensteiner Kirchel" se trouve sur une butte rue des Eglises au village de Leiterswiller qui a fusionné avec ceux de Hoffen et Hermerswiller au 1er janvier 1975 pour former l'actuelle commune de Hoffen.
GPS : 48°55'28" N / 7°56'50" E

En 1189, existait une église Saint-Aegide. Elle passa plus tard à la commanderie de l’ordre teutonique de Wissembourg, ce que contestèrent le prieuré de Wissembourg et le couvent de Surbourg jusqu'en 1397, date à laquelle le prieuré lui abandonna son droit de nommer le chargé de la paroisse et de prélever la dîme. Au début du 16e siècle, elle prit le nom de Saint-André.
En 1545, les seigneurs de Hanau–Lichtenberg introduisirent sur leurs possessions la Réforme protestante.
En 1693, Louis XIV décréta le simultaneum, usage partagé de l'église pour les 2 cultes, qui dura jusqu'en 1897, date de la fin de la construction de l'église catholique Saint-Joseph (voir PP).
En 1736, l'église fut en partie reconstruite. Elle conserva la porte de la sacristie, l'arc triomphal et son chœur de l'époque médiévale, mais sa voûte gothique fut cachée ou remplacée par un plafond.
Le pignon est en pans de bois (caché sous un mortier), Les panneaux de la tribune sont ornés de motifs végétaux et le clocher à bulbe a reçu des cloches en 2000.
Enfin, la croix monumentale devant le mur sud date de 1784.

Numro du petit patrimoine : 67206_2









 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Soultz-sous-Forêts
A Surbourg, Chapelle Notre Dame des Tilleuls à Surbourg
A Rittershoffen, Le mémorial de la bataille de chars de Hatten-Rittershoffen
A Hatten, L'église catholique Saint Michel, l'intérieur
A Hoffen, L'église paroissiale Saint-Joseph de Leiterswiller
A Surbourg, Le calvaire du cimetière
A Surbourg, Oratoire Saint-Arbogast à Surbourg
A SCHWABWILLER, Le pigeonnier du 18e siècle
A Hatten, Le chemin de croix de l'église St-Michel
A Kutzenhausen, La chapelle Notre-Dame-de-la-Paix à Oberkutzenhausen
A Rittershoffen, Les vitraux de l'église St Gall
A Hatten, Le Petit Musée
A Aschbach, La chapelle de la Vierge Marie
A Soultz-sous-Forêts, L’église catholique Saint-Pierre-et-Saint-Paul
A Betschdorf, Les puits à balanciers
A Rittershoffen, L'autre...
A Aschbach, L'église paroissiale de l'Immaculée Conception
A Schœnenbourg, La fresque rurale du château d'eau