Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La chapelle Saint-Ludan, l'extérieur à Hipsheim (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Sélestat, La Pentecôte.


A Sélestat, Ignace de Loyola vainqueur !


A Barr, Eglise protestante Saint Martin.


A Kintzheim, La chapelle de l'Aigle


A Sélestat, L'oratoire Blauhustenkapelle


A Sélestat, La synagogue


A Sélestat, L'église protestante


A Sélestat, L'église Saint-Antoine


A Sélestat, La chaire baroque de l'église Sainte-Foy


A Sélestat, La chaire Renaissance de l'église Saint-Georges


A Blienschwiller, Le Mont des Oliviers


A Osthouse, La chapelle Saint-Wolfgang des Zorn de Bulach


A Eichhoffen, La chapelle Saint-Jean-Baptiste


A Diebolsheim, Le calvaire à 3 personnages


A Rhinau, Le chœur de l'ancienne église Saint-Michel


A Epfig, L'oratoire ex-voto


A Limersheim, Le calvaire du nouveau cimetière


A Erstein, Le calvaire du cimetière



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Sélestat-Erstein
Canton : Erstein
GPS : 48.4679 N / 7.6658 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67150
Date de dépôt : 11/06/2013



Cette église est proche de la D1083 où défilent entre 15 et 40 000 véhicules/jour, au bord de la rue Saint Ludan (D207), proche de la rivière Scheer, qui lui valut d'être appelée la Scheerkirche.
Le nom du village Hipsheim vient de Hyppenesheim, ancienne exploitation agricole pour l'élevage des chevaux de la Villa Regia des Rois Francs d'Erstein mentionnée en 728. Cette métairie était propriété de l’abbaye de Murbach (Haut-Rhin). C'est pourquoi l'église Saint-Georges était aussi dédiée à Saint Léger, le patron de l'abbaye de Murbach.
Des sanctuaires de sont succédés là, le long de la voie romaine qui allait de Brisach à Strasbourg, bien avant que saint Ludan n'y fût enterré.
A cette époque, l'église Saint-Georges était considérée comme l'église-mère des 4 villages qui l'entourent : Hipsheim, Ichtratzheim, Limersheim et Hindisheim.

C'est une des plus anciennes églises d'Alsace, construite vers 1235, à la fin du règne des Hohenstaufen, dont il ne reste aujourd’hui que le clocher.
Une maison est accrochée au clocher, côté est, où vivait au 19e siècle un ermite appelé le "Waldbruder" de Hipsheim.
La nef du 13e a été détruite par les Suédois en 1632 qui en font un camp retranché et un dépôt d'intendance.
En 1723, le curé Winterer fait reconstruire la nef dans le style baroque de l'époque.
La façade est ornée de 3 bandeaux chanfreinés, les ailes du pignon débordant sont en volutes, l'encadrement de la porte est mouluré, surmonté d'un chronogramme.
A partir d'un texte en latin, dont on ne retient que les lettres mises en majuscules, la somme de leurs valeurs numériques donnent une date. Les chronogrammes sont fréquents en Europe Centrale mais celui-ci est presque unique en Alsace, avec celui de l’Eglise de Gunstett (Bas-Rhin) et 2 autres au Mont Saint Odile.
L'inscription dit : "QVo anno ter qVIntVs LVDoVICVs sCeptra saLVtat reX pVer eCCLeslae WVnterer aVCtor aDest.33 annorum parochus."
Signifiant : "En l’année où le roi enfant Louis XV a reçu le sceptre (donc à sa déclaration de majorité), Winterer a fait construire l’église." En clair : 1723.

Rappelons brièvement l'histoire de saint Ludan et comment il s'est retrouvé ici.
Saint Ludan ou plutôt Loudain serait le fils du duc Hildebold d'Ecosse. De retour d'un pèlerinage à Rome ou à Compostelle, il serait mort d'épuisement le 12 février 1202 (12/02/1202) sous un tilleul à Nartz, village actuellement connu sous le nom de Nordhouse.
Alors qu'une chapelle fut édifiée en 1665 en son souvenir (Voir PP), c'est à Hipsheim que se trouve son tombeau.
La raison vient du conflit d'intérêt né entre les 2 curés des 2 paroisses de Nordhouse voulant chacun s'approprier la noble dépouille. L'abbé de la prestigieuse abbaye voisine d'Ebersmunster se posa en médiateur et proposa qu'une charrette tirée par un cheval indompté mène la dépouille là où elle serait enterrée. Le cheval se rendit au bord de la Scheer, au lieu-dit Scheerkirche, actuel Saint-Ludan.
C’est en 1492 que les reliques de Saint Ludan furent transportées du cimetière de l’église-mère dans la chapelle funéraire.
La visite de l'intérieur fait l'objet d'un autre PP.
GPS : 48°28'05" N /7°39'56" E

Numro du petit patrimoine : 67200_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Erstein
A Westhouse, Chapelle St-Ulrich du Holzbad
A Nordhouse, Le calvaire du cimetière
A Hindisheim, L'Oberkirche ou chapelle de la Vierge
A Erstein, Le calvaire du cimetière
A Erstein, Le banc-reposoir du Roi de Rome
A Erstein, La chapelle pour la croix du Habergarten
A Hipsheim, La chapelle Saint-Ludan, l'intérieur
A Erstein, Borne historique Laure Diebold-Mutschler
A Limersheim, Le calvaire du nouveau cimetière
A Osthouse, La chapelle Saint-Wolfgang des Zorn de Bulach
A KRAFFT, La chapelle de la Nativité à Krafft
A Hipsheim, La croix dans le cimetière de la chapelle Saint-Ludan
A Erstein, Relais d’étape militaire (Etappenstall)
A Hindisheim, La colonne pour l'An 2000
A Nordhouse, La chapelle Saint-Ludan
A Schaeffersheim, La chapelle Saint-Blaise
A Erstein, La porte de l'Obertor
A Ichtratzheim, Le monument aux morts des 2 guerres