Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La chapelle Notre-Dame Auxiliatrice de Noirceux à Fouchy (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Sélestat, La Pentecôte.


A Sélestat, Ignace de Loyola vainqueur !


A Barr, Eglise protestante Saint Martin.


A Kintzheim, La chapelle de l'Aigle


A Sélestat, L'oratoire Blauhustenkapelle


A Sélestat, La synagogue


A Sélestat, L'église protestante


A Sélestat, L'église Saint-Antoine


A Sélestat, La chaire baroque de l'église Sainte-Foy


A Sélestat, La chaire Renaissance de l'église Saint-Georges


A Blienschwiller, Le Mont des Oliviers


A Osthouse, La chapelle Saint-Wolfgang des Zorn de Bulach


A Eichhoffen, La chapelle Saint-Jean-Baptiste


A Diebolsheim, Le calvaire à 3 personnages


A Rhinau, Le chœur de l'ancienne église Saint-Michel


A Epfig, L'oratoire ex-voto


A Limersheim, Le calvaire du nouveau cimetière


A Erstein, Le calvaire du cimetière



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Sélestat-Erstein
Canton : Vill
GPS : 48.3151 N / 7.2609 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67220
Date de dépôt : 12/09/2013



La chapelle dédiée à Notre-Dame Auxiliatrice est située à l'angle de la rue du Col de Fouchy (D 155) et de la rue Saint-Mangot à Noirceux, un écart de Fouchy.
GPS : 48°18'54" N / 7°15'40" E

En 1875, les habitants de Noirceux et de Froide-Fontaine, un autre écart de Fouchy, construisirent une chapelle en lieu et place d'un oratoire élevé en 1845, lui-même remplaçant un calvaire plus ancien détruit à la Révolution et dont il ne restait plus que le soubassement.
Une légende raconte en effet que dans les années 1830-1840, un sabotier du nom de Joseph Heckly et un paroissien de Froide-Fontaine, passant à côté de la croix détruite, virent une lumière vive au milieu d'un halo rougeâtre. En s'approchant, ils virent briller une croix à l'emplacement exact de celle que la Révolution avait détruite. Cette vision fut considérée comme une exhortation, et les paroissiens construisirent là une chapelle.
En 1875, on lui ajouta un chœur et un clocher qui reçut 3 cloches.
Malheureusement, en 1917, les cloches furent prises par les Allemands.
En 1926, un nouveau jeu de cloches fut mis en place.
En 1944, les Allemands les arrachèrent du clocheton. Elles furent retrouver en gare de Sélestat, mais fêlées. Confiées à la fonderie Causard-Dury de Colmar pour refonte, elles retrouvèrent leur clocher en 1950, en grandes pompes.

A l'intérieur, on y voit une statuaire nombreuse et des vitraux en dalles de verre de l'atelier Antoine Heitzmann de Strasbourg-Neuhof.

Numro du petit patrimoine : 67143_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Vill
A Villé, La fontaine aux cristaux
A Breitenbach, La chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs
A Villé, La chapelle du cimetière
A Lalaye, La Vierge du rocher Notre-Dame de Lalaye
A Albé, La chapelle des Rochers
A Breitenbach, La Grotte de Lourdes et le chemin de croix de la chapelle Notre-Dame des Douleurs
A Villé, La nécropole nationale de Villé
A Neuve-Église, La chapelle du Chena à Hirtzelbach
A Breitenau, La chapelle Saint-Dié, dite chapelle du "Bonhomme"
A Breitenbach, L'ours près de la fontaine
A Dieffenbach-au-Val, L'église Saint-Laurent
A Triembach-au-Val, L'église Saint-Christophe
A Breitenbach, La chapelle du cimetière
A Dieffenbach-au-Val, La chapelle du Saint Nom de Jésus
A Saint-Pierre-Bois, L'oratoire du Altkloster