Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La grotte fleurie à Diebolsheim (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Sélestat, La Pentecôte.


A Sélestat, Ignace de Loyola vainqueur !


A Barr, Eglise protestante Saint Martin.


A Kintzheim, La chapelle de l'Aigle


A Sélestat, L'oratoire Blauhustenkapelle


A Sélestat, La synagogue


A Sélestat, L'église protestante


A Sélestat, L'église Saint-Antoine


A Sélestat, La chaire baroque de l'église Sainte-Foy


A Sélestat, La chaire Renaissance de l'église Saint-Georges


A Blienschwiller, Le Mont des Oliviers


A Osthouse, La chapelle Saint-Wolfgang des Zorn de Bulach


A Eichhoffen, La chapelle Saint-Jean-Baptiste


A Diebolsheim, Le calvaire à 3 personnages


A Rhinau, Le chœur de l'ancienne église Saint-Michel


A Epfig, L'oratoire ex-voto


A Limersheim, Le calvaire du nouveau cimetière


A Erstein, Le calvaire du cimetière



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Sélestat-Erstein
Canton : Marckolsheim
GPS : 48.2968 N / 7.6606 E
Rubrique : Religieux - Autre
Code postal : 67230
Date de dépôt : 08/06/2013



Cette grotte de Lourdes se trouve au nord de la commune au bord de la D803 venant de Selsheim proche du carrefour avec la D468 venant de Friesenheim.
L'histoire de cet endroit calme et fleuri débute en 1904 avec un maçon d'origine italienne, Monsieur Cavanna, qui décida de construire une grotte de Lourdes aidé d'un jeune gars Edouard Witwicki et financé par 3 familles de Diebolsheim, son village, de retour d'un pèlerinage à Lourdes. Les blocs de pierre venaient de Sasbach à environ 25 kilomètres.
Puis la Première Guerre Mondiale arriva et la grotte fut oubliée. A la Seconde Guerre Mondiale, les Allemands en firent un poste d'observation pour son artillerie qui fut bombardé mais la statue de la Vierge fut épargnée.
Au sortir de la guerre, le nouveau curé de Diebolsheim, l'abbé Wendling, décida de faire revivre ce lieu. Il démina les environs, et avec le renfort de villageois, remblaya les trous d'obus avec les gravats des maisons détruites, retourna la terre, planta des arbres et des fleurs, aménagea un château d'eau à l'arrière avec une pompe manuelle qui puisait l'eau dans la nappe phréatique. L'abbé allait d'ailleurs tous les matins remplir le château d'eau avant de dire sa messe.
La statue primitive, aujourd'hui dans le cimetière, a été remplacée par une sculpture de Monsieur Bosshart de Tannenkirch.
Petit à petit, le lieu s'est enrichi de statues, de bancs, de petites constructions, pour devenir ce lieu paisible où il fait bon s'arrêter.
L'abbé Wendling partit en retraite en 1970 et depuis 1979 une association de bénévoles a reprit le flambeau.
GPS : 48°17'47" N / 7°39'38" E

Numro du petit patrimoine : 67090_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Marckolsheim
A Bindernheim, Monument du 3e millénaire
A Artolsheim, La chapelle de la Sainte-Croix
A Diebolsheim, Le calvaire à 3 personnages
A Marckolsheim, Mémorial de la Ligne Maginot du Rhin à Marckolsheim
A Hessenheim, La chapelle du Sacré-Cœur et de Notre-Dame de Lourdes
A Marckolsheim, Grande écluse pour Grand Canal d'Alsace
A Mackenheim, La chapelle Sainte-Marie, ancienne église Saint-Etienne
A Diebolsheim, Hansel et Gretel font de la balançoire
A Artolsheim, Mémorial du crash du 15 mars 1944