Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le monument aux morts en granite clair à Bischwiller (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Stutzheim-Offenheim, L’Alsacienne au barabli


A Stutzheim-Offenheim, La grotte de Lourdes-monument aux morts de Stutzheim


A Strasbourg, La tombe des frères Ott, maîtres-verriers


A Strasbourg, La tombe des victimes du siège de Strasbourg en 1870


A Barr, La tombe du docteur Charles Sultzer


A Artolsheim, Mémorial du crash du 15 mars 1944


A Truchtersheim, Le nouveau monument aux morts


A Ichtratzheim, Le monument aux morts des 2 guerres


A Hindisheim, La colonne pour l'An 2000


A Erstein, Borne historique Laure Diebold-Mutschler


A Wissembourg, Le Geisberg 2/3 : Le monument allemand des Trois Peupliers


A Strasbourg, Le Monument aux morts de Koenigshoffen


A Altorf, La statue de Jeanne d'Arc sur le monument aux morts


A Reichshoffen, Le monument aux morts


A Dettwiller, Le 3e monument aux morts


A Baerendorf, Grotte de Lourdes et monument aux morts


A Wantzenau (La), Le monument aux morts


A Hœnheim, L'an 2000



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Haguenau
Canton : Bischwiller
GPS : 48.7653 N / 7.8531 E
Rubrique : Commémoratif - Mémoire de guerre
Code postal : 67240
Date de dépôt : 29/05/2013



Ce monument est situé entre la rue du Général Leclerc (D329) et la rue du Houblon.
Dédié "A ses Enfants" par la commune, il a été sculpté en granite clair par l'ancien poilu Paul Moreau-Vauthier (1871-1936) en 1922 pour honorer les 152 victimes de la cité tombées lors de la Première Guerre Mondiale, dont 129 sous les couleurs allemandes.
Le demi-cercle représente le soleil qui se lève sur la délivrance de l'Alsace (et de la France). Il est recouvert du drap de l'honneur.
Les Allemands le remplaceront en 1940 mais il retrouvera sa place en 1952.
Les victimes du second conflit mondial, puis d'Indochine et d'Algérie, seront alors associées à cet hommage qui ne porte aucun nom.
Précisons qu'à l'arrière on peut lire un vers du poème "Hymne" de Victor Hugo, extrait du recueil "Les chants du crépuscule" :
"Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau".
GPS : 48°45'55" N / 7°51'11" E

Numro du petit patrimoine : 67046_2













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Bischwiller
A Sessenheim, Le tumulus de Goethehügel
A Bischwiller, Le kiosque à musique
A Offendorf, La chapelle protestante
A Soufflenheim, Le monument aux morts 1914-1918
A Rœschwoog, L'église Saint-Barthélemy
A Soufflenheim, Les potiers de Soufflenheim
A Bischwiller, La chapelle de la Jute
A Soufflenheim, La Sainte-Cène du Oelberg
A Soufflenheim, La chapelle Paul Messner
A Bischwiller, L'ancienne chaudière de l'usine Schwebel-Schmidt
A Bischwiller, La Doppel-Kapelle vue de l'extérieur
A Soufflenheim, L'église Saint-Michel
A Soufflenheim, Le chemin de croix Paul Messner
A Bischwiller, La chapelle protestante du Sonnenhof
A Bischwiller, La Doppel-Kapelle, l'intérieur de la chapelle catholique
A Soufflenheim, Le monument aux morts de toutes les guerres
A Rœschwoog, La chapelle du cimetière