Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le Fort Saint-Elme à Collioure (66)

 

Autres petits patrimoines dans le département 66
(Pyrénées Orientales)

A Molitg-les-Bains, Le château de Paracolls


A Perpignan, La maison Bausil


A Laroque-des-Albères, Le vieux village de Laroque-des-Albères


A Laroque-des-Albères, Le Castell de la Roca


A Baho, Le Fort de Baho


A Montesquieu-des-Albères, Le castrum


A Lamanère, Les tours de Cabrenç


A Sainte-Marie, La Tour de l'Horloge


A Mosset, Escaler del Jutge


A Angles (Les), El Castell


A Canet-en-Roussillon, Le château vicomtal


A Prats-de-Mollo-la-Preste, Le Fort Lagarde


A Prades, La maison Jacomet


A Mont-Louis, La ville fortifiée


A Ille-sur-Têt, L'Hospice



Département : Pyrénées Orientales
Arrondissement : Céret
Canton : Port-Vendres
Rubrique : Bâtiment - Château et fortification
Code postal : 66190
Date de dépôt : 07/02/2016



Dominant Collioure au Nord, Port-Vendres au Sud, la mer à l'Est, accessible depuis Collioure ou Port-Vendres,le Fort de Collioure à une histoire qui débute par la construction d'une tour de garde au VIIIè siècle, quand les troupes ottomanes occupaient la Septimanie (719 à 759).
De 1276 à 1344, les Rois de Majorque en résidence d'été au Château de Collioure firent reconstruire cette tour de surveillance, puis les Rois d'Aragon améliorèrent encore la défense du fort.
Au XVè siècle, Louis XI contrôle Roussillon et Cerdagne et le fort prend le nom de Saint-Elme.
En 1493, Charles VIII rend les territoires à Ferdinand II d'Espagne. En De 1538 à 1552, sous l'impulsion de Charles Quint, le fort prit sa forme actuelle en étoile à six redans à parois inclinées.
Malgré cela, en 1642, Louis XIII prend le fort et signe en 1659 le traité des Pyrénées. Vauban y ajoutera une contrescarpe, puis vers 1780 la façade fut blanchie pour servir de repère au large avec la Tour de la Massane pour mieux situer Port-Vendres. Pendant la Révolution, l'exécution de Louis XVI entraîne une intervention espagnole, Collioure étant assiégée 6 mois, les républicains se rendant suite à la trahison du chef de bataillon Dufour. En 1794, Dugommier encercle les Espagnols et récupère le fort après 22 jours de siège.
Le Fort est alors érigé en commune, sous le nom de Fort-du-Rocher.
Ensuite, il devint magasin militaire, fut démilitarisé en 1903, puis inscrit aux MH en 1927 et réhabilité en 1936.
L'occupation allemande de 1942 à 1944 le laissera partiellement détruit. Sa reconstruction date de 1950 et des travaux de restauration s'étaleront de 2004 à 2008.
Outre son histoire, y monter révèle un panorama sur les alentours.
Bonne promenade

Numro du petit patrimoine : 66053_6


vue globale



autre vue



passage



tour centrale



vue sur Collioure


 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Port-Vendres
A Port-Vendres, L’Obélisque.
A Banyuls-sur-Mer, La table d’orientation du vignoble de Banyuls
A Port-Vendres, L'Idylle ou "Fenouil et Fenouille"
A Banyuls-sur-Mer, La fontaine Vallauri
A Collioure, La Chapelle Saint-Vincent
A Banyuls-sur-Mer, Eglise romane de la Rectorie
A Collioure, L'ermitage Notre-Dame de Consolation
A Collioure, Hommage à Antonio Machado
A Banyuls-sur-Mer, Le Monument aux Morts de 14-18
A Port-Vendres, Le site du Cap Béar
A Collioure, La tour de la Douane
A Collioure, Les fortifications 1883-1886 à Collioure
A Port-Vendres, Le monument et le Musée de l'Armée d'Afrique