Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Tarbes Monument aux Enfants des Hautes Pyrénées morts pour la Patrie. à Tarbes (65)

 

Autres petits patrimoines dans le département 65
(Hautes Pyrénées)

A Campan, Le monument aux morts de Campan


A Campan, La fontaine au beurre de Campan


A Rabastens-de-Bigorre, Rabastens de Bigorre, Fontaine de la Place


A Luz-Saint-Sauveur, LUZ Saint Sauveur : le Chateau Sainte-Marie


A Tramezaïgues, Le château de Tramezaygues


A Tarbes, JARDIN MASSEY, PARC ARBORE, ARCHITECTURE ET STATUAIRE.


A Bagnères-de-Bigorre, Oratoire Notre Dame des Lacs Le Chiroulet


A Arras-en-Lavedan, Restauration réussie dun château médiéval


A Tarbes, fontaine des 4 vallées


A Tarbes, Tarbes Fontaine Montaut


A Tarbes, Tarbes : le trompe l'oeil de l'accueil de l'hôtel de ville


A Bagnères-de-Bigorre, Le cadran solaire du Chiroulet


A Gèdre, la fontaine de Gèdre


A Gavarnie, Gavarnie: Notre Dame du Bon Port


A Sère-en-Lavedan, La scierie de Sere en Lavedan.


A Tarbes, Tarbes Memorial des martyrs de la déportation


A Sailhan, Moulin de la Mousquère.


A Saint-Savin, St Savin : le lavoir


A Arreau, Maison des Lys.


A Bonnemazon, Le pont d’Escaladieu


A Villelongue, Villelongue : les moulins d'Isaby


A Sers, Sers : la fontaine.


A Viella, Viella : la fontaine du berger


A Cauterets, Le lac de Gaube


A Tarbes, La statue de Dominique Larrey


A Bagnères-de-Bigorre, La cure de jouvence


A Cadéac, La tour de guêt de Cadéac


A Esquièze-Sère, Sère : église St Jean Baptiste XIe siècle.


A Saint-Savin, St Savin N.D. de l’Assomption. Intérieur.


A Ibos, Collégiale St-Laurent d'Ibos


A Sarrancolin, Sarancolin : église St Ebons


A Maubourguet, Maubourguet : église de l’assomption : intérieur


A Saint-Savin, St Savin N.D. de l’Assomption.



Département : Hautes Pyrénées
Arrondissement : Tarbes
Canton : Tarbes-3e-Canton
GPS : 43.2303 N / 0.0736 E
Rubrique : Commémoratif - Mémoire de guerre
Code postal : 65000
Date de dépôt : 08/04/2012



Ce monument qui se trouve sur les allées Leclerc est particulièrement intéressant de part sa conception et son histoire.
Initialement, ce monument était destiné à commémorer les morts de la guerre 1870-1871 .
Un comité avait été crée en 1911 pour la construction de ce monument.
C'est le sculpteur Firmin Michelet (1875-1951) qui avait été choisi pour le créer. Plusieurs projets avaient été proposés et c'est le projet intitulé « La défense » qui avait été choisi.

Le monument dans sa forme originelle fut terminé en 1913. En témoigne une signature du sculpteur sur le monument. Mais , son inauguration étant retardée pour fait de guerre, il sera modifié et finalement inauguré le 28 septembre 1919 par le maréchal Foch.

Le monument que nous voyons aujourd'hui est quelque peu différent de l'originel qui avait été placé Place de Verdun.
Les 2 personnages principaux sont une dame en tenue d'infirmière et un homme avec la tenue traditionnelle de la Bigorre. Ils tiennent une épée (l'homme de sa main droite, la femme de la main gauche), et lèvent leurs bras libres, la femme faisant un salut, l'homme le poing serré.

Dans la statue du bas, une femme tient dans ses bras 2 fillettes habillées de façon traditionnelle de la Lorraine ( à gauche) et l'Alsace à droite (reconnaissable avec sa coiffe).
La femme , sans doute une Marianne, symbolise la France, les fillettes ses territoires perdus en 1870.

Sur le muret de béton coté droit, est marqué « aux enfants des hautes Pyrénées
morts pour la patrie « .

Au dessous, une plaque a été rajoutée, à la mémoire des anciens combattants et des victimes de guerre d'Algérie et d'Outre mer ».

Lors de sa construction initiale, seul le piédestal supportant le couple à l'épée existait, à sa base, se trouvait la Marianne et les fillettes.( d'après les photos anciennes du monument).

Monument aux morts des «enfants » de hautes Pyrénées installé initialement place Verdun il a été transporté sur les allées Leclerc en face du mémorial des martyrs de la déportation trois ans après son inauguration, en 1967 ; son installation occasionna la destruction du deuxième kiosque à musique de la ville dont le toit original fut remonté sur le kiosque du jardin Massey.

Numro du petit patrimoine : 65440_4














En nocturne



urne au bas du monument



le couple de dos



L'alsace et la Lorraine se donnant la main




 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Tarbes
A Tarbes, La statue de Dominique Larrey
A Tarbes, fontaine des 4 vallées
A Tarbes, JARDIN MASSEY, PARC ARBORE, ARCHITECTURE ET STATUAIRE.
A Ibos, Collégiale St-Laurent d'Ibos
A Tarbes, Tarbes Memorial des martyrs de la déportation
A Rabastens-de-Bigorre, Rabastens de Bigorre, Fontaine de la Place
A Maubourguet, Maubourguet : église de l’assomption XIe, XIIe siècle.
A Tarbes, Tarbes : le trompe l'oeil de l'accueil de l'hôtel de ville
A Maubourguet, Maubourguet : église de l’assomption : intérieur
A Tarbes, Tarbes Fontaine Montaut