Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Manoir de la Pellonnière à Pin-la-Garenne (Le) (61)

 

Autres petits patrimoines dans le département 61
(Orne)

A Nocé, Manoir de Lormarin


A Chapelle-Souëf (La), Manoir des Feugerets


A Corbon, Manoir de la Vove


A Mortagne-au-Perche, L'ancienne prison


A Aube, La Grosse Forge d'Aube


A Saint-Cyr-la-Rosière, Manoir de l'Angenardière


A Mortagne-au-Perche, Maison dite "Henri IV"


A Saint-Cyr-la-Rosière, Sainte-Gauburge : le manoir et ancien prieuré


A Mortagne-au-Perche, Maison dite "des Comtes du Perche"


A Mortagne-au-Perche, Maison du Doyen de Toussaint


A Mortagne-au-Perche, Porte Saint-Denis


A Mortagne-au-Perche, L'Ancienne Halle



Département : Orne
Arrondissement : Mortagne-au-Perche
Canton : Pervenchères
GPS : 48.4391 N / 0.5388 E
Rubrique : Bâtiment - Château et fortification
Code postal : 61400
Date de dépôt : 20/05/2013



En limite de village, on y accède par une magistrale allée de platanes bicentenaires.
Ce manoir (8ha) occupe l'emplacement d'une ancienne place forte dont les douves, aujourd'hui asséchées, sont les seuls vestiges. Le portail d'entrée (début 18e) se compose de 2 piliers sommés de pots-à-feu drapés. Il s'appuie sur 3 tours rondes Renaissance, coiffées d'une toiture conique terminée par un lanternon.
La partie la plus ancienne du manoir est le corps de logis en T inversé édifié à la fin du 16e siècle. Il présente un toit en tabatière et une tour octogonale hors-d'oeuvre flanquée d'une tourelle en encorbellement permettant l'accès au "logis du guetteur".
L'aile en retour d'équerre est un ajout de la fin du 17e. Elle se termine par un pavillon carré auquel a été greffée, sous la restauration, une tour néo-gothique avec toit terrasse.
A droite de l'entée (dans les arbres) se trouve une imposante tour de colombier (datant de 1629) ceinturée de 2 larmiers en glacis, elle abrite 2300 boulins.
C'est une propriété privée, seuls les extérieurs peuvent être éventuellement visités.

Numro du petit patrimoine : 61329_1


vue de l'entrée



vue de la cour intérieure



logis du 16e




 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Mortagne-au-Perche
A Mortagne-au-Perche, Hôtel de Ville - Hôtel Crestien de Galais
A Champs, Église Saint-Évroult (XIè - XVIè siècles)
A Mortagne-au-Perche, Le cloître du couvent Saint-François
A Mortagne-au-Perche, Maison dite "des Comtes du Perche"
A Saint-Cyr-la-Rosière, Manoir de l'Angenardière
A Saint-Ouen-sur-Iton, Statue de Désiré Guillemare
A Mortagne-au-Perche, L'Ancienne Halle
A Aube, La Grosse Forge d'Aube
A Pin-la-Garenne (Le), Eglise Saint-Barthélémy
A Mortagne-au-Perche, L'ancienne prison
A Saint-Cyr-la-Rosière, Sainte-Gauburge : la collégiale
A Mortagne-au-Perche, Les oeuvres de la médiathèque
A Mortagne-au-Perche, Porte Saint-Denis
A Nocé, Sculptures au manoir
A Chapelle-Souëf (La), Manoir des Feugerets
A Mortagne-au-Perche, Maison dite "Henri IV"
A Saint-Cyr-la-Rosière, Sainte-Gauburge : le manoir et ancien prieuré
A Mortagne-au-Perche, Maison du Doyen de Toussaint
A Mortagne-au-Perche, Les sculptures de Mortagne-au-Perche
A Corbon, Manoir de la Vove
A Nocé, Manoir de Lormarin
A Aigle (L'), L'église Saint Martin