Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Monument commémoratif à Monseigneur Sergent à Corbigny (58)

 

Autres petits patrimoines dans le département 58
(Nièvre)

A Entrains-sur-Nohain, Les chapiteaux de la maison de retraite


A Cervon, L'église Saint-Barthélemy


A Vauclaix, L'église Sainte-Madeleine de Vauclaix


A Corbigny, Le lutrin de l'église Saint-Seine


A Corbigny, Les vitraux de l'église Saint-Seine


A Surgy, L'église Saint-Martin


A Saint-André-en-Morvan, L’église de St-André-en-Morvan


A Tannay, La collégiale Saint-Léger de Tannay


A Metz-le-Comte, L'église Notre-Dame de L'Assomption à Metz-le-Comte


A Metz-le-Comte, La croix celtique du cimetière de Metz-le-Comte


A Brassy, L'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Brassy


A Nuars, L'église Saint-Symphorien de Nuars


A Maison-Dieu (La), L'église Saint Jean-Baptiste de La Maison-Dieu


A Lormes, Les chapiteaux de l'église Saint-Alban


A Dun-les-Places, Eglise Sainte-Amélie de Dun-les-Places



Département : Nièvre
Arrondissement : Clamecy
Canton : Corbigny
Rubrique : Religieux - Autre
Code postal : 58800
Date de dépôt : 23/06/2015



Né à Corbigny le 12 mai 1802, Monseigneur René-Nicolas Sergent, a été chargé d'une chaire auprès de Lamennais. Il crée une société d'ouvriers en auto-gestion dès 1834.
Supérieur du petit séminaire de Corbigny entre 1837 et 1846, il devint vicaire général de Nevers en 1852. Pourtant, dix années auparavant, les députés de la Niévre étaient intervenus afin qu'il soit nommé évêque, chose qu'il refusa.
En 1855, il part comme évêque de Quimper-Léon. Demeurant 17 ans dans cette ville, il devint très actif et on lui doit, notamment, la construction des deux flèches de la cathédrale. Il fait également bâtir plus de trente églises paroissiales.
Éclectique, il fonde le journal breton Feiz ha Breitz.
Il reçoit Napoléon à Brest et lui exprime son désaccord contre les excès du pouvoir (Il fallait oser).
Il meurt le 26 juillet 1871 dans le train qui le ramène de Moulins-sur-Allier où il était en cure .
Son corps repose à Quimper, mais son cœur, prélevé, a été ramené à Corbigny, sa ville natale.

Numro du petit patrimoine : 58083_6











 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Corbigny
A Anthien, Lavoir, fontaine et abreuvoir
A Corbigny, Territoires occupés
A Corbigny, Le lutrin de l'église Saint-Seine
A Vauclaix, L'église Sainte-Madeleine de Vauclaix
A Gâcogne, Abreuvoir du XIXème à Lavault
A Gâcogne, "Les Refuges" à Gâcogne
A Corbigny, Les vitraux de l'église Saint-Seine
A Gâcogne, Métier à ferrer de La Roche
A Sardy-lès-Épiry, L’échelle de Sardy
A Cervon, La dernière chaumière du Morvan
A Corbigny, La tuilerie de la chapelle
A Corbigny, Jeanne d'Arc, agenouillée, écoutant les voix
A Cervon, L'église Saint-Barthélemy