Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le dernier Autel de la Patrie à Thionville (57)

 

Autres petits patrimoines dans le département 57
(Moselle)

A Réchicourt-le-Château, Hommage à l'équipage du B-17 américain "Shady Lady"


A Metz, Génocide arménien de 1915.


A Francaltroff, Jeanne d'Arc veille sur les morts .


A Francaltroff, Libération !


A Château-Salins, Je vous salue Marie.


A Moyenvic, Monument aux morts de 1939-45.


A Bermering, Jeanne d'Arc en bleu horizon.


A Riche, Monument et nécropole de Riche.


A Dieuze, Le monument aux morts


A Sarrebourg, Hommage à Pierre Messmer


A Vergaville, La Nécropole Nationale


A Sarrebourg, Le monument aux morts de la 1ère Armée française, bataille de Sarrebourg


A Réding, Le monument bavarois, bataille de Sarrebourg


A Sarreguemines, Le monument aux Malgré-Nous


A Metz, L'hommage Aux Mères Françaises


A Metz, Le buste de Jean-Pierre Jean


A Bitche, Le monument aux morts


A Sarreguemines, Le monument aux morts de 1914-1918 de Sarreguemines



Département : Moselle
Arrondissement : Thionville-Est
Canton : Thionville-Ouest
GPS : 49.3590 N / 6.1673 E
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 57100
Date de dépôt : 17/07/2012



Cet autel de la Patrie fait partie des monuments érigés dans chaque ville lors de la Révolution française par ceux-là mêmes qui prônaient la destruction du patrimoine, notamment religieux, au bénéfice de l'intérêt national. On y célébrait le culte de la Raison et de l'Etre Suprême.
Curieusement, les milliers d'autels de la Patrie bâtis en France ont tous disparu sauf celui de Thionville qui est le dernier.
C'est un obélisque néo-classique dressé sur un socle faisant office d'autel et couronné d'une boule. Sculpté d'un œil rayonnant, symbole de la vigilance et de la connaissance, il traduirait l'influence des Lumières (mouvement culturel et philosophique apparu au 17e siècle et développé sous l'impulsion de philosophes comme Spinoza, Newton et Voltaire au 18e siècle qu'on appela siècle des Lumières) sur la Révolution.
Différentes inscriptions y figurent :
"Erigé à la mémoire de la Révolution et des conquêtes du peuple français, le 1er vendémiaire an 5" c'est-à-dire le 22 septembre 1796, 4e anniversaire de la fondation de la République proclamée en 1792.
"La ville et la garnison de Thionville ont bien mérité de la patrie. Décret de la Convention 4-XII-1792"
"Thionville à ses morts, victimes de guerre".
Enfin 2 décorations remises à la ville, la Légion d'Honneur le 15 janvier 1920 et la Croix de Guerre 39-45 le 30 juin 1948.
Cet autel, qui se trouvait au cimetière Saint-François, a été déplacé sur l'actuelle place Claude Arnoult le 3 juillet 1948 en présence du Président de la République Vincent Auriol.

Numro du petit patrimoine : 57672_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Thionville-Est
A Ritzing, La Glaneuse de Ritzing
A Thionville, La Tour aux Puces
A Thionville, La Porte de Sarrelouis
A Yutz, Fresque sur 4 murs
A Thionville, L'Hôtel de Ville
A Sierck-les-Bains, Le sanctuaire de Marienfloss
A Sierck-les-Bains, La tour Saint Nicolas de Sierck
A Thionville, Le buste de Robert Schuman
A Volmerange-les-Mines, La fresque du lavoir
A Thionville, Les ponts-écluses