Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La chapelle Saint-Joseph à Ormersviller (57)

 

Autres petits patrimoines dans le département 57
(Moselle)

A Bousseviller, La chapelle Saint-Wendelin


A Bitche, La chapelle du Sacré-Cœur au cimetière Sainte-Croix


A Nelling, La chapelle Saint-Luc de Petit-Rohrbach


A Bitche, La Chapelle de l'Etang, l'intérieur


A Éguelshardt, La chapelle du Erbsenthal dite Notre-Dame des Bois


A Sturzelbronn, L'église paroissiale Sainte-Élisabeth


A Bitche, L'église Sainte-Catherine, l'extérieur


A Bitche, L'église Sainte-Catherine, l'intérieur


A Mouterhouse, La chapelle Notre-Dame de Bon Secours


A Schorbach, L'église paroissiale Saint-Rémi


A Haspelschiedt, Le calvaire dit Croix Keller


A Haspelschiedt, La chapelle Saint-Sébastien


A Haspelschiedt, La chapelle Saint-Wendelin


A Bitche, La chapelle Saint-Sébastien


A Schorbach, L'ossuaire de Schorbach


A Schorbach, La chapelle Saint-Wendelin


A Schorbach, La croix près de la chapelle Saint-Wendelin


A Schorbach, La chapelle Sainte-Thérèse



Département : Moselle
Arrondissement : Sarreguemines
Canton : Volmunster
GPS : 49.1294 N / 7.3140 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 57720
Date de dépôt : 08/11/2013



La chapelle dédiée à saint Joseph se trouve sur une butte appelée Auf der Burg, au sud-ouest du bourg, à la fin de la rue de la Chapelle, à 200 mètres de la frontière allemande.
GPS : 49°07'46" N / 7°18'50" E

La première chapelle avait été construite sur une ancienne carrière et fut bénite par Mgr François-Louis Fleck, évêque de Metz, en 1895, sous le vocable de la Sainte-Famille.
En 1939, les troupes françaises la dynamitèrent en raison de sa position dominante bénéficiant d'un large panorama.
En 1963, on entreprit de la reconstruire dans un style résolument moderne.
Un clocheton domine le toit à 2 grands pans plafonnés qui abritent, en premier lieu, un grand porche. Ce porche est séparé de la chapelle par un mur rideau vitré à ossature béton. Un groupe sculpté de la Sainte-Famille domine le portail.
La chapelle est surtout éclairée par le pignon vitré, mais également par des baies horizontales ornées d'un vitrail géométrique.
L'autel est posé sur un large piédestal à degrés. Le mur du chœur en pierres apparentes affiche un grand crucifix, une statue en bois de saint Joseph et l'Enfant Jésus entre 2 bas-reliefs peints représentant, l'un, l'agonie de saint Joseph et l'autre l'agonie de sainte Thérèse (?).
Signalons que ce lieu de pèlerinage était autrefois fréquenté par des femmes venues prier pour le bon déroulement de leur grossesse et surtout de leur accouchement.
La statue de saint Joseph, patron et protecteur des familles, est liée à l'histoire de ce lieu (voir PP).
Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ce lieu proche de la frontière allemande est devenu le cadre de l'amitié franco-allemande et de la réconciliation entre les peuples lors de la fête de l'Assomption, le 15 août de chaque année.
C'est un lieu de recueillement et de souvenir, comme le montrent la plaque et la croix réalisée avec des éclats d'obus, sous le porche.

Numro du petit patrimoine : 57526_1













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Volmunster
A Erching, La chapelle Sainte-Anne de Guiderkirch
A Bousseviller, La chapelle Saint-Wendelin
A Ormersviller, La statue de Saint-Joseph
A Breidenbach, La chapelle Saint-Antoine de Padoue à Olsberg
A Schweyen, La chapelle des Saints
A Schweyen, La croix de la chapelle des Saints