Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Chapelle des Templiers. à Gelucourt (57)

 

Autres petits patrimoines dans le département 57
(Moselle)

A Bourdonnay, Eglise Saint Rémi.


A Dieuze, Sainte Marie Madeleine.


A Léning, Calvaire rénové.


A Francaltroff, Calvaire ancien...


A Francaltroff, Chapelle Sainte Barbe.


A Francaltroff, Eglise Saint Hubert.


A Francaltroff, La grotte de Lourdes.


A Virming, Chapelle Sainte Anne.


A Oron, Calvaire de 1690.


A Oron, Façade de Saint Pierre aux liens.


A Delme, Eglise Saint Germain d'Auxerre.


A Château-Salins, Eglise Saint Jean-Baptiste.


A Moyenvic, Chapelle de Saint Livier.


A Moyenvic, Saint Pient, Saint Agent, Sainte Colombe.


A Chambrey, Invention de Saint Etienne.


A Salonnes, Eglise Saint Privat., portail.


A Bermering, Grotte de Lourdes.


A Bermering, Eglise Saint Martin.


A Chicourt, Notre Dame de Neufchère.


A Chambrey, La chapelle Saint-Roch


A Maizières-lès-Vic, La chapelle Saint-Antoine



Département : Moselle
Arrondissement : Château-Salins
Canton : Dieuze
GPS : 48.7649 N / 6.7322 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 57260
Date de dépôt : 16/04/2016



La chapelle initiale fut vraisemblablement construite vers 1264, lorsque les Templiers vendirent leurs biens de Vic et de Marsal et que, conséquemment, Gélucourt devint Commanderie.
A la suppression de l'Ordre, en 1312, les biens des Templiers furent dévolus aux Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, ce qui fut le cas de Gélucourt.
Après des vicissitudes entre Marsal et Vic, la commanderie et sa chapelle menaçaient ruine, et dès 1593 les réfections furent entreprises.
Elle fut à nouveau détruite lors des conflits Franco-Lorrains et fut reconstruite vers 1700 par le Commandeur Claude Languet.
Actuellement, il ne reste que le choeur, la nef ayant disparu; on y accède par un arc ogival.
Une des 2 fenêtres en plein cintre est murée.
Enfin, elle est sommée d'un original clocheton en bulbe.
A l'intérieur, un autel baroque du 18 ème est en mauvais état et il ya quelques statuettes disparates sans intérêt.
Contre le mur de gauche se dresse la pierre tombale du Commandeur Barthélémy Oriesme, décédé en 1628.

Numro du petit patrimoine : 57246_1















 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Dieuze
A Dieuze, Les Salines Royales de Dieuze
A Bidestroff, Le monument aux Méridionaux
A Dieuze, Le monument aux morts
A Dieuze, Le trompe-l'œil "Au Café du Bon Coin"
A Bourgaltroff, La croix Notre-Dame de Pitié
A Vergaville, La Nécropole Nationale
A Dieuze, Bicentenaire de la Révolution Française à Dieuze
A Dieuze, La vague des cristaux de sel
A Cutting, Hommage au bienheureux Jean-Martin Moye
A Dieuze, Sainte Marie Madeleine.