Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Hommage au bienheureux Jean-Martin Moye à Cutting (57)

 

Autres petits patrimoines dans le département 57
(Moselle)

A Dieuze, Le monument aux morts


A Sarrebourg, Hommage à Pierre Messmer


A Vergaville, La Nécropole Nationale


A Sarrebourg, Le monument aux morts de la 1ère Armée française, bataille de Sarrebourg


A Réding, Le monument bavarois, bataille de Sarrebourg


A Réchicourt-le-Château, Hommage à l'équipage du B-17 américain "Shady Lady"


A Metz, Génocide arménien de 1915.


A Francaltroff, Jeanne d'Arc veille sur les morts .


A Francaltroff, Libération !


A Château-Salins, Je vous salue Marie.


A Moyenvic, Monument aux morts de 1939-45.


A Bermering, Jeanne d'Arc en bleu horizon.


A Riche, Monument et nécropole de Riche.


A Sarreguemines, Le monument aux Malgré-Nous


A Metz, L'hommage Aux Mères Françaises


A Metz, Le buste de Jean-Pierre Jean


A Bitche, Le monument aux morts


A Sarreguemines, Le monument aux morts de 1914-1918 de Sarreguemines



Département : Moselle
Arrondissement : Château-Salins
Canton : Dieuze
GPS : 48.8462 N / 6.8327 E
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 57260
Date de dépôt : 11/10/2010



Jean-Martin Moyë est né à Cutting le 27 janvier 1730 et mort en 1793 à Trèves en Allemagne,
Il fut ordonné prêtre en 1754. Fortement sensibilisé par la misère matérielle et spirituelle des villages, et notamment le manque d'éducation des jeunes, il fonde en 1767 une congrégation de religieuses pour l’éducation des enfants des campagnes, la Congrégation des Sœurs de la Divine Providence.
En 1769, il intègre le Séminaire des Missions étrangères de Paris. Puis il quitte la France pour la Chine et y reste une dizaine d'années.
Il revient malade en France en 1784.
En 1791 la Révolution l’oblige à s’exiler à Trèves où il décèdera de typhoïde, épuisé, et y sera enterré.
Il sera béatifié par le Pape Pie XII en 1954.
Aujourd’hui son œuvre se poursuit dans le monde où 6 congrégations issues de celle qu'il fonda perpétue son action d'éducation chrétienne : Portieux dans les Vosges, Saint-Jean de Bassel en Moselle, Gap dans les Hautes-Alpes, Champiom en Belgique et 2 au Texas, USA.
A l'entrée de son village natal, une croix lui rendait déjà hommage. Maintenant s'y ajoute un bloc de grès rose sculpté par Cabrera montrant ce personnage et son action d'éducation notamment des jeunes filles.
A l'est de Cutting, rue Jean-Martin Moye, à proximité de la D 27.
GPS : 48°50'46" N / 06°50'00" E

Numro du petit patrimoine : 57161_1


La croix et la sculpture












 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Dieuze
A Dieuze, Les Salines Royales de Dieuze
A Bourgaltroff, La croix Notre-Dame de Pitié
A Dieuze, Le monument aux morts
A Dieuze, Le trompe-l'œil "Au Café du Bon Coin"
A Dieuze, La vague des cristaux de sel
A Vergaville, La Nécropole Nationale
A Dieuze, Bicentenaire de la Révolution Française à Dieuze
A Gelucourt, Chapelle des Templiers.
A Bidestroff, Le monument aux Méridionaux
A Dieuze, Sainte Marie Madeleine.