Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La Porte de Strasbourg à Bitche (57)

 

Autres petits patrimoines dans le département 57
(Moselle)

A Metz, Moulin des Thermes.


A Metz, "les 4 saisons"


A Metz, Rescapé néo-gothique.


A Metz, Immeuble style Beaux Arts.


A Metz, Immeuble néo-renaissance.


A Metz, Maison gothique.


A Metz, Style Régence.


A Metz, 49° Nord, 6°Est.


A Metz, La gifle.


A Metz, Ecléctisme du début du 20ème.


A Metz, Prison-citadelle.


A Metz, Hanséatique.



Département : Moselle
Arrondissement : Sarreguemines
Canton : Bitche
GPS : 49.0497 N / 7.4286 E
Rubrique : Bâtiment - Château et fortification
Code postal : 57230
Date de dépôt : 20/10/2013



La porte de Strasbourg se situe rue du Maréchal Foch, près de la rue de la Gare.
GPS : 49°02'59.5" N / 7°25'41" E

Il s'agit d'un des seuls vestiges des fortifications qui comprenaient 4 portes.
Un bref aperçu de l'histoire de la ville le montre :
Bitche prendra son nom à la fin de la Guerre de Trente Ans (1618-1648). Composée alors de 2 bourgs, Kaltenhausen et Rohr, elle est entourée d'une enceinte commandée par 2 portes, dont Oberpfort (porte supérieure) est la porte de Strasbourg.
En 1633, les Suédois br^lent la ville.
En 1634, sur ordre de Richelieu, le maréchal d'Humières assiège et occupe la place.
En 1662, l'enceinte dispose de 4 portes.
En 1663, Louis XIV prend possession de la Lorraine et demande à Vauban de fortifier la place. Il créera la Citadelle qui domine la ville. Quant au maréchal d’Humières, il entourera la ville d'un mur défensif.
En 1697, le traité de Ryswick restitue la Lorraine au duc Léopold, empereur du Saint-Empire, mais impose que Bitche soit rasée. Chose faite en 1698.
Une enceinte de palissades se dressera progressivement jusqu'en 1788, avec 4 barrières de passage.
En 1844, le général Schneider, originaire de la région, ancien ministre de la guerre (1839-1840) fait réaliser des fortifications terminées en 1852. Du fait du développement de la population, les portes sont repoussées vers l'extérieur par rapport à l'emplacement des anciennes. Sauf la porte de Strasbourg, toujours au même endroit.
A partir de 1872, les portes seront démolies, sauf celle de Strasbourg, la seule encore en place mais que la route aujourd'hui contourne.

Numro du petit patrimoine : 57089_5









 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Bitche
A Lemberg, Les Verriers de Lemberg
A Sturzelbronn, La statue de saint Bernard de Clairvaux
A Bitche, Le monument aux morts
A Bitche, L'église Sainte-Catherine, l'intérieur
A Haspelschiedt, La chapelle Saint-Sébastien
A Schorbach, La chapelle Saint-Wendelin
A Bitche, La chapelle du Sacré-Cœur au cimetière Sainte-Croix
A Saint-Louis-lès-Bitche, Croix de mission de Saint Louis les Bitche
A Sturzelbronn, L'église paroissiale Sainte-Élisabeth
A Bitche, La statue dorée de Jeanne d'Arc, ancien monument aux morts
A Baerenthal, La chapelle Notre-Dame de Confiance
A Haspelschiedt, La chapelle Saint-Wendelin
A Schorbach, La croix près de la chapelle Saint-Wendelin
A Schorbach, L'église paroissiale Saint-Rémi
A Saint-Louis-lès-Bitche, La belle façade de l'église de Saint Louis les Bitche
A Bitche, La Chapelle de l'Etang, l'extérieur
A Bitche, "Flaveurs coquines" à la Porte de Strasbourg
A Mouterhouse, La chapelle Notre-Dame de Bon Secours
A Bitche, La chapelle Saint-Sébastien
A Schorbach, La chapelle Sainte-Thérèse
A Éguelshardt, La chapelle du Erbsenthal dite Notre-Dame des Bois
A Bitche, La Chapelle de l'Etang, l'intérieur
A Bitche, L'église Sainte-Catherine, l'extérieur
A Haspelschiedt, Le calvaire dit Croix Keller
A Schorbach, L'ossuaire de Schorbach
A Schorbach, La chapelle du Rocher