Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Les vitraux de Max Ingrand dans la basilique Notre-Dame du Paradis à Hennebont (56)

 

Autres petits patrimoines dans le département 56
(Morbihan)

A Quiberon, La fresque des illustres visiteurs de Quiberon à la Belle Epoque


A Pont-Scorff, Les sculptures de Pierre de Grauw


A Saint-Pierre-Quiberon, La fresque du Centre Culturel


A Quéven, La fontaine place de la Ville de Toulouse


A Palais (Le), Les vitraux de l'église Saint-Géran


A Vannes, Les colonnes de ses grands hommes


A Pluneret, Fresque de la bibliothèque


A Sainte-Anne-d'Auray, Statue de Sainte Anne à Auray


A Malestroit, Les vitraux de l'église Saint Gilles de Malestroit


A Lizio, La statue en bois de Saint Lubin


A Ploërmel, Horloge du poète ferrailleur


A Quiberon, La fresque des sardiniers


A Merlevenez, La fresque de la fontaine Maria


A Plouharnel, Le marin et la sirène


A Locmaria, Les vitraux de l'église de Locmaria


A Plouharnel, Face à face


A Quiberon, La fresque des Sicarnes à Quiberon


A Roc-Saint-André (Le), Les vitraux de l'église paroissiale du Roc-Saint-André


A Belz, Les vitraux de la chapelle de l’île Saint Cado


A Palais (Le), La fresque du cinéma Rex


A Bignan, Sept Colonnes à Mallarmé


A Vannes, Statue du duc de Bretagne


A Guénin, Peinture murale d'un lavoir à Guénin


A Quiberon, Fresque de la place de l'église



Département : Morbihan
Arrondissement : Lorient
Canton : Hennebont
GPS : 47.8054 N / -3.2754 E
Rubrique : Art - Autre
Code postal : 56700
Date de dépôt : 20/10/2010



Max Ingrand est un maître-verrier né à Bressuire (79) en 1908 et mort à Paris en 1969.
Elève de Le Maresquier, il réalisa entre autres, des vitraux à Maison-Alfort, Montmartre, Bobigny, Les baux de Provence, le seul vitrail moderne de la cathédrale de Strasbourg et la grande verrière d'Yvetot…
Les vitraux ici ont été réalisés et posés en 3 phases, entre 1955 et 1965, en conservant les mêmes thèmes que ceux du 19e siècle que les bombardements de la seconde guerre mondiale avait détruits.
Ils retracent des épisodes de la vie de Marie dans le chœur et des épisodes liés à l'histoire de la ville dans la nef.
En voici 6 respectant l'ordre des photos :
- Saint Gilles le patron d'Hennebont
- Le vœu de 1699. Derrière la statue actuelle la représentation sur le vitrail de celle en argent qui fut fondue à la Révolution.
- François Michard, maréchal-ferrant, et l'abbesse Guillemette Rivallen, de l'Abbaye de la Joie, organisant la construction de ce qui deviendrait la basilique Notre-Dame du Paradis.
- Fondation de l'Abbaye de la Joie Notre-Dame au 13e siècle. Elle sera occupée jusqu'en 1792.
- Jeanne la Flamme. En 1342, Jeanne de Flandre, épouse de Jean de Montfort, emprisonné, résista aux assauts de l'armée de Charles de Blois, dont elle incendia le camp, l'obligeant à lever le siège de la ville. D'où son surnom.
- Fondation du prieuré de Kerguélen sur la rive droite du Blavet au 12e siècle par des moines de l'abbaye bénédictine Saint-Melaine de Rennes.

Numro du petit patrimoine : 56083_2

















 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Hennebont
A Languidic, La chapelle Notre Dame de Grâce de Lambézégan
A Hennebont, La Passerelle des Forges
A Hennebont, L'église Saint-Caradec
A Hennebont, La Basilique Notre-Dame du Paradis
A Hennebont, La Fontaine des Mariés
A Hennebont, Les Remparts
A Hennebont, La Porterie de l’abbaye Notre-Dame de Joie
A Hennebont, Le Puits Ferré
A Hennebont, La chapelle de Saint-Antoine