Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La croix des Acadiens à Bangor (56)

 

Autres petits patrimoines dans le département 56
(Morbihan)

A Cléguer, La chapelle de Bonne Nouvelle au Bas-Pont-Scorff


A Pont-Scorff, La chapelle de Saint-Servais


A Ploemeur, La chapelle Notre-Dame de la Garde de Lomener


A Brech, La chapelle Saint-Clément de Kerhouarin


A Pluneret, Le jubé Renaissance de la chapelle Sainte-Avoye


A Plougoumelen, La chapelle Saint-Thuriau à Lestréviau


A Pont-Scorff, L'église du Sacré-Cœur


A Brech, La chapelle Notre-Dame des Fleurs


A Erdeven, L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul


A Brech, L'église Saint-André


A Bono, L'église paroissiale Stella Maris


A Brech, Le calvaire dit croix de cimetière


A Quéven, La Croix de Mission


A Quéven, Le calvaire de l'ancien cimetière


A Île-d'Houat, L'église Saint-Gildas de Houat


A Plouhinec, La chapelle Saint Cornély à Kerprat


A Quiberon, La chapelle Saint-Julien


A Brech, La chapelle Saint-Jacques



Département : Morbihan
Arrondissement : Lorient
Canton : Belle-Île
GPS : 47.3137 N / -3.1784 E
Rubrique : Religieux - Croix
Code postal : 56360
Date de dépôt : 22/09/2010



Le Québec fut découvert par Jacques Cartier qui en prit possession au nom du Roi de France en 1534 et Champlain prit possession de Terre-Neuve et de l’Acadie en 1603. La Ville de Québec, première ville du Canada français, fut fondée par Champlain en 1608.
De nombreuses familles bretonnes et normandes émigrèrent alors au Canada et plus particulièrement en Acadie (Nouvelle Ecosse).
En 1713, le traité d'Utrecht mit fin à la guerre de Succession d'Espagne et l'Acadie fut cédée à l'Angleterre. Les 10 000 Acadiens furent alors persécutés pour n'avoir pas reconnu l'autorité anglaise ni adopté la religion protestante. En 1755, on décida leur déportation. Ce fut pour eux le "Grand dérangement". Certains rejoindront la France.
A Belle-île, on profita de l'arrivée vers 1765 de 78 familles (300 personnes) pour effectuer une révision foncière (afféagement), lever un cadastre (un des rares antérieur au cadastre napoléonien) et faciliter le redressement de l'île en leur attribuant des terres labourables, une maison… Mais la moitié d'entre eux repartiront rapidement ailleurs en France, voire en Louisiane, dans leurs familles, les "Cadiens" déportés.
La croix de 1802 symbolise le lieu de rassemblement des 300 acadiens arrivés en 1765.
Elle se trouve à l'est de Bangor, au carrefour des routes reliant Bangor à Kervarijon et de la route menant à Bortémon.
GPS : 47°18'48" N / 03°10'42" O

Numro du petit patrimoine : 56009_2













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Belle-Île
A Palais (Le), La fresque du cinéma Rex
A Palais (Le), L’Aiguade de Vauban
A Locmaria, Le puits de Locmaria
A Sauzon, L'église Saint-Nicolas
A Locmaria, Eglise Notre-Dame de Locmaria
A Locmaria, La croix du Run
A Palais (Le), L'église Saint-Géran ou du Christ-Roi
A Locmaria, Les vitraux de l'église de Locmaria
A Bangor, SIRENE de BELLE ILE
A Palais (Le), Les vitraux de l'église Saint-Géran
A Bangor, L'église Saint-Pierre et Saint-Paul