Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Monument aux morts et stèle aux aviateurs à Montiers-sur-Saulx. à Montiers-sur-Saulx (55)

 

Autres petits patrimoines dans le département 55
(Meuse)

A Rembercourt-Sommaisne, Monument de la bataille de la Vaux-Marie.


A Rembercourt-Sommaisne, La nécropole nationale de Rembercourt-Sommaisne.


A Neuville-sur-Ornain, Le monument aux morts


A Hauts-de-Chée (Les), Maison natale du général Jean-Baptiste Eugène Estienne


A Robert-Espagne, Le monument aux morts


A Bar-le-Duc, Monument à Ernest Bradfer


A Robert-Espagne, Le Monument des Fusillés


A Givrauval, Le monument de l'aviateur Georges-Albert Thomas


A Couvonges, En souvenir de la tragédie du 29 août 1944.



Département : Meuse
Arrondissement : Bar-le-Duc
Canton : Montiers-sur-Saulx
Rubrique : Commémoratif - Mémoire de guerre
Code postal : 55290
Date de dépôt : 16/11/2016



Sur le parvis de l'hôtel de ville, le premier monument aux morts inauguré par André Maginot le 21 juillet 1921, avait été dessiné par Hector Guimard et le poilu victorieux d'Eugène Bénet a été coulé aux fonderies Durenne à Sommevoire (Haute-Marne). Ce monument en pierre et son installation avaient été réalisés par l'entrepreneur monastérien Lucien Fraiche. Il coûta 13 853 Francs. Pour l'entourer, l'État avait offert les deux canons de 77 et les huit obus de 220. Ils ont été pris par les Allemands en 1940.
En raison d'importantes et irréversibles dégradations, ce monument de Guimard a été remplacé par un autre en granit rose provenant de La Clarté (Côtes d'Armor). Seul, le poilu victorieux est d'origine. Il a été inauguré le 11 novembre 1974.
Le nom du fils de Lucien Fraiche figure sur ce nouveau monument. Pierre Fraiche fait partie des 49 otages de Robert-Espagne (voir PP n°55435_2), fusillé le 29 août 1944 à l'âge de 34 ans.

Inaugurée le 22 juin 2014, la stèle voisine rend hommage aux aviateurs britanniques, canadiens et australiens, tous engagés volontaires, dont les bombardiers Royal Air Force ont été abattus en 1944 par des avions de chasse allemands au-dessus de trois villages voisins.
22 ont été tués, 1 a été fait prisonnier et 5 rescapés ont pu rejoindre la Grande-Bretagne grâce aux villageois et à la Résistance.
- Le 27 avril, le Lancaster JB 679 du 49e squadron est abattu à Bure. Cinq aviateurs y sont inhumés. Deux sont rescapés, dont un est capturé.
- Le 13 juillet, le Lancaster ND 993 du 103e squadron (et non ME 674 comme inscrit) et le Lancaster LL 896 du 166e squadron sont abattus près de Montiers-sur-Saulx lors du raid sur la gare de Revigny-sur-Ornain. Leurs aviateurs tués, respectivement 7 et 3, sont inhumés au cimetière de Montiers. Seuls quatre membres de l'équipage du Lancaster LL 896 sont rescapés.
- Le 15 juillet, le Lancasteur NE 136 du 103e squadron, également en mission sur Revigny-sur-Ornain, est abattu à Biencourt-sur-Orge. Tous tués, les sept aviateurs y sont inhumés.

Place du Général de Gaulle.

© LPJ.
Cette fiche - texte et photographies - n'est pas libre de droit. Pour tout usage extérieur au site Petit-Patrimoine.com, merci d'en citer obligatoirement la référence.

Numro du petit patrimoine : 55348_6







 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Montiers-sur-Saulx
A Mandres-en-Barrois, Le vieux lavoir de Mandres en Barrois
A Montiers-sur-Saulx, Le château fort de Montiers-sur-Saulx.
A Montiers-sur-Saulx, L'auge Turquet-Colas de Montiers-sur-Saulx.
A Montiers-sur-Saulx, L'hôtel de ville de Montiers-sur-Saulx.
A Montiers-sur-Saulx, La chapelle Saint-Sébastien
A Montiers-sur-Saulx, Les demeures des XVII° et XVIII° siècles de Montiers-sur-Saulx.
A Montiers-sur-Saulx, Le lavoir-séchoir
A Montiers-sur-Saulx, Le lavoir municipal de Montiers-sur-Saulx.