Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La Chapelle Notre-Dame de Lorette à Saint-Martin (54)

 

Autres petits patrimoines dans le département 54
(Meurthe et Moselle)

A Lunéville, Chapelle castrale.


A Gélacourt, Chapelle Sainte Catherine


A Veney, Chapelle rurale.


A Baccarat, Notre Dame de Humbépaire.


A Baccarat, Chapelle ouvrière


A Baccarat, Saint Joseph de Badménil.


A Petitmont, L'oratoire au Bon Père Pierre Fourier


A Fontenoy-la-Joûte, Eglise Saint Pierre


A Saint-Sauveur, La chapelle de Ton


A Saint-Sauveur, La chapelle Notre-Dame de Saint-Sauveur en Vôge


A Reillon, Eglise de la Nativité de la Vierge


A Cirey-sur-Vezouze, Eglise Saints Bernard et Denys.


A Badonviller, La chapelle Cartier-Bresson


A Bertrichamps, La chapelle Saint-Jean


A Hablainville, La chapelle Notre-Dame de Bon Secours


A Val-et-Châtillon, Exilée en 1906.


A Parux, Croix monumentale 1829.


A Parux, Saint Hubert.


A Blâmont, Eglise néo gothique.


A Ancerviller, Saint Martin.


A Magnières, Eglise néo gothique Saint Laurent


A Lunéville, L'église Sainte-Jeanne-d'Arc, l'intérieur


A Lunéville, L'église Sainte-Jeanne-d'Arc, les vitraux


A Bertrichamps, La croix gothique du cimetière



Département : Meurthe et Moselle
Arrondissement : Lunéville
Canton : Blâmont
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 54450
Date de dépôt : 17/03/2015



Pour s'y rendre, il faut suivre la petite route qui longe l'église par la droite sur environ 1 kilomètre. La chapelle est au sommet de la colline à proximité d'un bois.
GPS : 48° 34' 17" N / 6°45'36" E

L'origine de cette chapelle n'est pas connue. La tradition raconte qu'un général au 14e ou 15e siècle promit de construire une chapelle à la Vierge s'il gagnait la bataille. Même si des ossements et des armes furent récemment trouvés autour, l'histoire ignore de quelle bataille il s'agit. Par contre on sait qu'en 1401 le sire de Courgirons, aventurier parti de Dudelange, près de Thionville, vint ravager la seigneurie d'Herbéviller. Le comte Henri IV de Blâmont fini par envoyer des renforts qui se heurtèrent aux Messins. Est-ce là l'origine des tombes et celle de la chapelle votive érigée en leur mémoire ?
Des ermites s'installèrent à proximité de la chapelle. En 1770 on signale qu'un nommé François Chalat ou Chalot venant de Saint-Martin s'est retiré ici. L'ermitage fut occupé jusqu'en 1793 puis détruit, ainsi que la chapelle. Un pèlerinage existait déjà pour la migraine et les maux des yeux.
Au rétablissement du culte, les villageois acceptèrent des corvées pour relever la chapelle, mais plus petite et plus simple. Elle fut bénie en 1810.
La chapelle fut à nouveau détruite par les Allemands en février 1915. Le 6 ou 7 avril 1915, la colline (côte 311) où se tenait la compagnie du capitaine Ségaux autour des ruines de la chapelle fut bombardée par plus de 3000 obus. Quand le tir d'artillerie cessa, le capitaine fut surpris de constater que ses pertes étaient minimes. Un miracle, dira t-il. Il fera apposer une plaque sur la façade de la chapelle en reconnaissance à Notre-Dame de Lorette.
La chapelle fut une nouvelle fois relevée et inaugurée en 1925. Cette fois l'édifice avait fière allure. Conçue par l'architecte Nicolas et le curé Huel, elle est de style néogothique avec des dimensions plus grandes, surmontée d'une statue de la Vierge exécutée par le sculpteur Huel de Nancy. Les habitants transportèrent gracieusement les matériaux.
La chapelle fait encore aujourd'hui l'objet de pèlerinages, notamment par les enfants des paroisses environnantes le lendemain de leur première communion.

Numro du petit patrimoine : 54480_1

















 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Blâmont
A Vaucourt, Le gué-oir de Vaucourt
A Ancerviller, Chapelle Sainte Agathe.
A Harbouey, L'église Saint-Pierre
A Nonhigny, La fontaine l'Eté
A Ancerviller, Saint Martin.
A Blâmont, Le vieux lavoir
A Leintrey, Entonnoirs.
A Vaucourt, Eglise Saint Rémy.
A Domjevin, La Chapelle Notre Dame de la Bonne Fontaine
A Emberménil, La fresque du village d'antan
A Montreux, L'église Notre-Dame-de-l'Assomption
A Blâmont, Château fort des Comtes de Blâmont.
A Ancerviller, Ancerviller à ses morts glorieux.
A Emberménil, Privilège du Prince.
A Reillon, Cimetière franco-allemand.
A Emberménil, La Vierge Noire
A Domèvre-sur-Vezouze, Le petit lavoir
A Ancerviller, La chapelle Sainte-Agathe
A Montreux, La fontaine Sainte-Barbe
A Blâmont, Victoire ailée !
A Blâmont, Le monument aux morts du canton en 1870-71
A Reillon, Quelle fournaise !
A Vého, L'ancien gué-oir.
A Reillon, Eglise de la Nativité de la Vierge
A Emberménil, Sus à l'esclavage !
A Igney, L'église Saint-Martin
A Nonhigny, L'église Saint-Martin
A Blâmont, Eglise néo gothique.
A Blâmont, Le monument au capitaine Jules Delabbeye
A Leintrey, Combat aérien.
A Vého, Eglise Saint André.