Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L’église Saint-Martin à Badonviller (54)

 

Autres petits patrimoines dans le département 54
(Meurthe et Moselle)

A Azerailles, Sous la pub, une chapelle !


A Fraimbois, La chapelle Notre-Dame de Bon Secours


A Merviller, La Chapelle Saint Barthélemy


A Sommerviller, La chapelle Guyon au cimetière


A Baccarat, Patronne des sages femmes ?


A Deneuvre, La chapelle du cimetière


A Blainville-sur-l'Eau, L'ancienne chapelle Sainte-Odile


A Deneuvre, L'église Saint-Rémy


A Lunéville, Chapelle castrale.


A Gélacourt, Chapelle Sainte Catherine


A Veney, Chapelle rurale.


A Baccarat, Notre Dame de Humbépaire.


A Baccarat, Chapelle ouvrière


A Baccarat, Saint Joseph de Badménil.


A Petitmont, L'oratoire au Bon Père Pierre Fourier


A Fontenoy-la-Joûte, Eglise Saint Pierre


A Saint-Sauveur, La chapelle de Ton


A Saint-Sauveur, La chapelle Notre-Dame de Saint-Sauveur en Vôge


A Reillon, Eglise de la Nativité de la Vierge


A Cirey-sur-Vezouze, Eglise Saints Bernard et Denys.


A Badonviller, La chapelle Cartier-Bresson


A Bertrichamps, La chapelle Saint-Jean


A Hablainville, La chapelle Notre-Dame de Bon Secours


A Val-et-Châtillon, Exilée en 1906.



Département : Meurthe et Moselle
Arrondissement : Lunéville
Canton : Badonviller
GPS : 48.4987 N / 6.8954 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 54540
Date de dépôt : 18/09/2010



Cette église de style Louis XVI fut qualifiée de "Petit Saint-Pierre de Rome".
Elle se trouve en haut de la rue Gambetta.
Sa construction entre 1787 et 1788 fut confiée à l'ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées et inspecteur général des Bâtiments des Domaines du Roi François-Michel Lecreulx (1734-1812).
Cette église fut incendiée et presque entièrement détruite le 12 août 1914, soit 9 jours seulement après la déclaration de la Première Guerre Mondiale par l'Allemagne à la France (3 août 1914).
Inscrite aux Monuments Historiques en 1921, elle put ainsi être reconstruite entre 1925 et 1926 sous un aspect identique à celle d'avant, mais où l'usage du béton fut largement employé pour la structure, le plafond et, chose rare, la charpente. Imaginez : à l'époque il n'y avait pas de grue pour monter le béton…
Dans le clocher, une cage charpentée en chêne (simplement posée sur la dalle pour ne pas transmettre les vibrations à l'édifice) supporte les 4 cloches réalisées en 1924 par Monsieur Farnier, fondeur à Robécourt (88). Edith, la plus grosse, pèse 2 150 kg.
L'orgue est dû à Ernest Jacquot, facteur d'orgue de Rambervillers.

Numro du petit patrimoine : 54040_3












Edith





Saint Martin en haut de la rue Gambetta, typique.


 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Badonviller
A Neufmaisons, Mémorial de la ferme de Viombois
A Badonviller, Le char Mort-Homme
A Badonviller, Lavoir .
A Pexonne, Le calvaire, monument dédié aux déportés
A Pierre-Percée, La Fontaine de la République
A Badonviller, Les vitraux de l’église Saint-Martin
A Badonviller, Chapelle funéraire Fenal
A Fenneviller, L'église de la Nativité-de-la-Vierge
A Pierre-Percée, "Pour la France", bas-relief de Sartorio
A Badonviller, La fontaine de la République
A Fenneviller, La chapelle du Bon Père
A Badonviller, La chapelle Cartier-Bresson
A Badonviller, Le monument aux morts
A Badonviller, Chapelle-Mémorial 1939-45.
A Neufmaisons, L'oratoire du Bon Dieu
A Pierre-Percée, Monument aux morts de 1914-18 et 1870-71.