Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le monument aux morts à Saint-Dizier (52)

 

Autres petits patrimoines dans le département 52
(Haute Marne)

A Saint-Dizier, Le temple de l'Eglise Réformée de France


A Rimaucourt, La chapelle du cimetière


A Rimaucourt, La chapelle funéraire Ulmo


A Vesaignes-sous-Lafauche, La chapelle Notre-Dame-de-Pitié


A Pont-la-Ville, Le lavoir ovale


A Prez-sous-Lafauche, La fontaine du Paqui


A Langres, Le monument de la Libération (13 septembre 1944)


A Ceffonds, Le monument à Jeanne d'Arc dans le village natal de son père


A Gillaumé, Le lavoir


A Outremécourt, ANCIENNE CITEE DE LA MOTHE EN BASSIGNY


A Haute-Amance, La fontaine Virey à Hortes


A Champigny-sous-Varennes, La statue Notre-Dame de Grâce


A Langres, L'ancien collège des Jésuites


A Langres, Maison renaissance


A Langres, La chapelle Notre-Dame de la Délivrance


A Langres, La Caisse d'Epargne


A Langres, La cathédrale Saint-Mammès


A Langres, L'église Saint-Martin



Département : Haute Marne
Arrondissement : Saint-Dizier
Canton : Saint-Dizier-Centre
Rubrique : Commémoratif - Mémoire de guerre
Code postal : 52100
Date de dépôt : 15/02/2016



Le monument est proche de la gare, à l'extrémité est de l'esplanade face à l'avenue de Verdun, entre la place Maréchal Leclerc et la rue du Souvenir Français.
GPS : 48°38'30" N / 4°56'57" E

Ce monument aux morts a été érigé en 1922, en l'honneur des 677 victimes de la Première Guerre mondiale. Il est l'œuvre de l'architecte A. Durand et du sculpteur parisien Georges Saupique (1889-1961).
Le groupe sculpté représente une Victoire ailée guidant un poilu qui tient à la main une couronne de lauriers.
La dédicace "Saint-Dizier à ses enfants morts pour la défense de la patrie" porte en sous-titre : "La France injustement provoquée n’a pas voulu la guerre. Elle a tout fait pour la conjurer". R. Viviani, 7 août 1914."
Les 2 bas-reliefs latéraux représentent le lancer de grenades en 3 mouvements : l'amorçage, la visée et le lancement. La scène est identique de chaque côté, mais vue en recto et en verso.
Il a été inauguré le 7 avril 1923 en présence d'André Maginot, ministre de la Guerre, qui a également remis la croix de guerre à la ville de Saint-Dizier.
Rappelons que c'est de la gare voisine que les soldats et le ravitaillement partaient pour le front est.

Numro du petit patrimoine : 52448_3













 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Saint-Dizier
A Montier-en-Der, Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul et ses vitraux (XIX° et XX)°
A Montier-en-Der, La Halle au Blé
A Joinville, Le Faucheur
A Saint-Dizier, Le temple de l'Eglise Réformée de France
A Montier-en-Der, Le portail du Haras National de Montier-en-Der
A Poissons, La vieille halle de Poissons
A Saint-Dizier, Aux Bragards héros du siège de 1544
A Joinville, Jehans, Sire de Joinville
A Poissons, Le pigeonnier de Poissons
A Ceffonds, Le monument à Jeanne d'Arc dans le village natal de son père
A Montier-en-Der, A la République
A Nully-Trémilly, Le Mausolée Rozierre Honoré à Nully-Trémilly
A Gillaumé, Le lavoir