Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Croixval, le prieuré préféré de Ronsard à Ternay (41)

 

Autres petits patrimoines dans le département 41
(Loir et Cher)

A Mesland, Les 2 lavoirs en 1.


A Crouy-sur-Cosson, Église Saint-Martin


A Épuisay, EOLIENNE BOLLEE N° 3


A Nouan-le-Fuzelier, Diane chasseresse et chevreuil


A Saint-Firmin-des-Prés, Chapelle et source Saint Vrain


A Vendôme, Portail du Collège des Oratoriens


A Naveil, L'eau claire


A Romorantin-Lanthenay, Caisse d’épargne 41 ROMORANTIN


A Huisseau-en-Beauce, Trahi par le château d'eau.


A Boursay, Le chemin des trognes...


A Lunay, La Mézière


A Mazangé, Habitat troglodite ancien


A Chambord, La Commission


A Mazangé, le plus long du département...


A Blois, Maison, 1 rue puits Chatel


A Neuvy, L'église de Neuvy


A Couture-sur-Loir, Fontaine Bellerie


A Saint-Amand-Longpré, Le caquetoir.


A Blois, Hotel Sardini


A Vendôme, A Courtiras.


A Cheverny, Pisciculture...


A Chaon, Au cul de loup !


A Bracieux, Lavoir ou maison ?


A Thoury, Comment se protéger des maladies épidémiques ?


A Mazangé, Eglise Saint Lubin


A Vendôme, La Maison Fisseau.


A Huisseau-en-Beauce, Les peintures murales de l'Eglise de Huisseau-en-Beauce



Département : Loir et Cher
Arrondissement : Vendôme
Canton : Montoire-sur-le-Loir
GPS : 47.7180 N / 0.7543 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 41800
Date de dépôt : 20/02/2005



Croixval, prieuré fondé en 1195, est situé au bord de la Cendrine, petite rivière affluent du Loir. Ronsard y séjourna de 1578 à 1583. Il y cherchait l'oubli de la vie à la Cour et se plaisait dans ce lieu retiré, près de la forêt de Gastines, près de la source Saint-Germain.
L'escalier, la cave voûtée, les crochets du toit parlent aux historiens, tandis que les poètes évoquent le poème sur la cueillette de la salade, ainsi que le pin planté en l'honneur d'Hélène et les flâneries du poète : « J'aime fort les jardins qui sentent le sauvage… ».
Ronsard ne rencontra à Croixval que la souffrance, torture physique d’autant plus insoutenable qu’elle s’accompagnait d’interminables insomnies, alors que l’esprit conservait une totale lucidité.
Dormir, pour interrompre, quelques heures durant, le terrible et ultime face à face avec soi-même, tel est l’espoir constamment déçu malgré les médications.
Le pavot était impuissant et Ronsard, dans sa chambre, au premier étage du prieuré de Croixval, demeurait seul devant sa mort, les yeux grands ouverts de l’aube à l’aurore.

La grande offensive de déboisement commence en l'an 1000. En 1125, 12 moines quittent l'abbaye de Tiron (Eure + Loire) pour créer un prieuré sur le site de Croix-Val. Ces moines étaient bûcherons, carriers, cultivateurs, éleveurs. Les déboisements ont été amplifiés par les besoins d'argent pressant des comtes de Vendôme.

Le 22 mars 1566, Pierre de Ronsard devient propriétaire du prieuré Croix-Val, attenant à Roc-en-Tuf, et reçoit une pension de "120 livres tournois", son frère Claude ayant hérité de la Possonnière, la maison familiale à Couture-sur-le-Loir.

Croix-Val est d'abord une source de revenus pour Ronsard parce que le poète avait les faveurs du roi Charles IX. Mais le poète tombe rapidement sous le charme de la vallée de Croix-Val :

"Bref, quelque part que j'erre,
Tant le ciel m'y soit doux,
Ce petit coin de terre me rira par sus tous
Car les champs et les bois et les lieux solitaires,
Et les prés, où le Loir, pami les herbes, court,
Me plaisent beaucoup plus que les bruits de la Court."

Tombé en disgrâce sous Henri III où retrouver la sérénité ?

A Saint Gilles, Saint Cosme, mais surtout à Croix-Val où il écrit ses plus beaux poèmes.

En 1585, se sentant mal, Ronsard fait venir le curé de Ternay pour recevoir les derniers sacrements et faire son testament. Jacques de Boyer, Seigneur de Roc-en-Tuf est son témoin.

La grande offensive de déboisement commence en l'an 1000. En 1125, 12 moines quittent l'abbaye de Tiron (Eure + Loire) pour créer un prieuré sur le site de Croix-Val. Ces moines étaient bûcherons, carriers, cultivateurs, éleveurs. Les déboisements ont été amplifiés par les besoins d'argent pressant des comtes de Vendôme.

Le 22 mars 1566, Pierre de Ronsard devient propriétaire du prieuré Croix-Val, attenant à Roc-en-Tuf, et reçoit une pension de "120 livres tournois", son frère Claude ayant hérité de la Possonnière, la maison familiale à Couture-sur-le-Loir.

Croix-Val est d'abord une source de revenus pour Ronsard parce que le poète avait les faveurs du roi Charles IX. Mais le poète tombe rapidement sous le charme de la vallée de Croix-Val :

"Bref, quelque part que j'erre,
Tant le ciel m'y soit doux,
Ce petit coin de terre me rira par sus tous
Car les champs et les bois et les lieux solitaires,
Et les prés, où le Loir, pami les herbes, court,
Me plaisent beaucoup plus que les bruits de la Court."

Tombé en disgrâce sous Henri III où retrouver la sérénité ?

A Saint Gilles, Saint Cosme, mais surtout à Croix-Val où il écrit ses plus beaux poèmes.

En 1585, se sentant mal, Ronsard fait venir le curé de Ternay pour recevoir les derniers sacrements et faire son testament. Jacques de Boyer, Seigneur de Roc-en-Tuf est son témoin.

Numro du petit patrimoine : 41255_1


Croixval



Croixval



Croixval



Le moulin de Croixval












 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Vendôme
A Couture-sur-Loir, Un pigeonnier troglodytique
A Huisseau-en-Beauce, Trahi par le château d'eau.
A Mazangé, Eglise Saint Lubin
A Mazangé, le plus long du département...
A Saint-Amand-Longpré, Le caquetoir.
A Saint-Firmin-des-Prés, Chapelle et source Saint Vrain
A Villedieu-le-Château, Le prieuré
A Droué, La pierre Cochée
A Boursay, Le chemin des trognes...
A Vendôme, La porte d'eau
A Vendôme, A Courtiras.
A Vendôme, Portail du Collège des Oratoriens
A Montoire-sur-le-Loir, Chapelle saint Gilles de Montoire
A Arville, La commanderie d'Arville
A Huisseau-en-Beauce, Les peintures murales de l'Eglise de Huisseau-en-Beauce
A Vendôme, La salle capitulaire
A Naveil, L'eau claire
A Couture-sur-Loir, Fontaine Bellerie
A Mazangé, Habitat troglodite ancien
A Vendôme, La Maison Fisseau.
A Lunay, La Mézière
A Épuisay, EOLIENNE BOLLEE N° 3