Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Château de la Motte ou château de Saint-Brice à Saint-Brice-en-Coglès (35)

 

Autres petits patrimoines dans le département 35
(Ille et Vilaine)

A Dol-de-Bretagne, Hôtel dit manoir du Grand Chantre


A Saint-Aubin-d'Aubigné, Anciennes halles


A Fougères, Maison de Savigny


A Saint-Malo, VILLAS NEONORMANDES SUR LE SILLON, exemple du 81 digue de Rochebonne


A Rennes, Villa Oberthür


A Rennes, Imprimerie Oberthür


A Rennes, L'ancienne prison Saint-Michel


A Dinard, Hôtel de saison .


A Dinard, Villa "Belle époque" éclectique.


A Dinard, Villa Eugénie.


A Saint-Briac-sur-Mer, Château de "villégiature balnéaire" .


A Saint-Malo, Ancien hôtel de ville de Saint Servan .


A Saint-Malo, Maison illustrée


A Dol-de-Bretagne, Les Halles


A Combourg, Le château de Combourg


A Saint-Malo, Petit Bé vu de l'intérieur ...


A Dol-de-Bretagne, Musée Cathédraloscope


A Dol-de-Bretagne, Le Porche au Pain


A Saint-Malo, Sur le chemin des obus ....


A Bruz, Moulin du Boel


A Rennes, Hôtel Jean Janvier


A Vitré, Hôtel Ringues de la Troussannais.


A Javené, Kiosque à musique et fontaine


A Rennes, L'immeuble Valton


A Saint-Senoux, Château de la Molière (grille d'entrée)


A Vitré, CAISSE D’EPARGNE 1900, VITRE


A Fougères, Le théâtre Victor Hugo (1886) – Place du Théâtre.


A Saint-Malo, Fort du Petit-Bé


A Landéan, Les celliers de Landéan


A Cesson-Sévigné, Espace Ferrié - Musée des Transmissions - Instruments de chiffrement - 2/2


A Cesson-Sévigné, Espace Ferrié - Musée des Transmissions - Instruments de chiffrement - 1/2


A Fougères, CAISSE D’EPARGNE une architecture ostentatoire pour collecter l’épargne.


A Saint-Brice-en-Coglès, Château du Rocher-Portail


A Rennes, La maison Du Guesclin


A Cancale, Corps de garde


A Vitré, Kiosque à musique du jardin du Parc


A Saint-Aubin-du-Cormier, Donjon (vestiges)


A Mézières-sur-Couesnon, Château de la Ville-Olivier


A Liffré, Maison "du Relais du Roi"



Département : Ille et Vilaine
Arrondissement : Fougères
Canton : Saint-Brice-en-Coglès
GPS : 48.4089 N / -1.3492 E
Rubrique : Bâtiment - Chateau et fortification
Code postal : 35460
Date de dépôt : 03/05/2008



Le château de Saint-Brice, appelé parfois château de La Motte à cause de la motte féodale toute proche située au bord de la rivière de la Loisance, était le siège de la seigneurie de Saint-Brice, la plus importante de la baronnie de Fougères. Avant 1789, sa juridiction s’étend sur 30 paroisses. Le pavillon d’entrée du château, sur lequel on retrouve les mêmes oculi qu’au Rocher-Portail, date sans doute lui aussi des premières années du XVIIe siècle. Flanqué de deux petites tours, le portail possède un porche en anse de panier et une porte piétonne en plein cintre.

Un perron à balustres marque l’entrée du château. Le domaine possède une orangerie. La façade sud du château donne sur le parc, sur les bois et la rivière. C’est dans cette demeure que le marquis de La Rouërie, de retour d’Amérique, fait sa cour à Louise-Charlotte Guérin de La Grasserie, fille de la marquise de Saint-Brice.

C’est également ici que le marquis de La Prévalaye, choisi le 17 mai 1784 par Louis XVI pour commander la corvette la Poulette et porter en Amérique le traité conclu le 3 septembre 1783, épouse le 30 avril 1804 la veuve du vicomte de Mirabeau, nièce de la marquise de Saint-Brice.

Dans la cour intérieure, les communs font face au logis principal. Le lundi 20 juillet 1795, des gardes nationaux et des militaires stationnés à Saint-Marc-le-Blanc saccagent le château après avoir assassiné six habitants de Saint-Brice, dont trois jeunes apprentis. Le 24 juillet, ils reviennent achever le pillage avec des gardes nationaux d’Antrain, de Rimou et de Tremblay, et ils assassinent la cuisinière du gardien, qui tombe morte dans le foyer où elle était occupée à faire de la galette.

La chapelle (Sainte-Catherine) du château de Saint-Brice est mentionnée dès 1428. Le bâtiment actuel abrite un gisant en demi-relief, représentant une dame qui repose sous une arcade en ogive. Elle a les mains croisées sur la poitrine, ce qui est un thème de la sculpture funéraire parisienne. Le calcaire jaunâtre pourrait provenir de Normandie. Cette œuvre appartient à la période qui s’étend de 1297 à 1341.

Ce château était autrefois fortifié. Au pavillon d'entrée, on distingue encore l'emplacement d'un pont levis.

Cette propriété est privée.

Numro du petit patrimoine : 35257_2


Photo 1



Photo 2



Photo 3



Photo 4



Photo 5



Photo 6











Pavillon d'entrée



Chapelle et pavillon d'entrée vus de l'étang




 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Saint-Brice-en-Coglès
A Saint-Brice-en-Coglès, Château du Rocher-Portail
A Saint-Étienne-en-Coglès, Pierre � bassin de la chapelle saint Eustache
A Coglès, Chapelle de la Potelais
A Saint-Germain-en-Coglès, Vitraux de l'�glise Saint-Germain-d'Auxerre � Saint-Germain-en-Cogl�s
A Selle-en-Coglès (La), Eglise Saint Pierre
A Saint-Germain-en-Coglès, Grotte Notre-Dame-de-Lourdes
A Saint-Germain-en-Coglès, Sur les chemins du Mont Saint Michel - La croix de Saint-Germain-en-Cogl�s
A Saint-Germain-en-Coglès, Chapelle Notre-Dame-de-la-Visitation � Qu�r�e
A Tiercent (Le), Sarcophages
A Montours, Sculptures en granit
A Saint-Germain-en-Coglès, �glise Saint-Germain-d'Auxerre � Saint-Germain-en-Cogl�s -- Ext�rieur
A Saint-Étienne-en-Coglès, Chapelle Saint-Eustache
A Coglès, Grotte de la Potelais
A Saint-Germain-en-Coglès, �glise Saint-Germain-d'Auxerre � Saint-Germain-en-Cogl�s -- Int�rieur