Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le phare de Richard à Jau-Dignac-et-Loirac (33)

 

Autres petits patrimoines dans le département 33
(Gironde)

A Saint-Macaire, Saint Macaire (33) /1 : Porte de Benauge. Première enceinte.


A Saint-Macaire, Saint Macaire (33) /2 : Porte et barbacane du Thuron.


A Saint-Macaire, Saint Macaire (33) /4 : la porte de Rendesse et les poternes.


A Rauzan, beau balcon


A Bordeaux 7e, La gare de Bordeaux-Bastide


A Bordeaux 2e, La Société Philomathique de Bordeaux


A Bordeaux 1er, Cour Mably


A Pessac, AQUITAINE CAP MÉTIERS


A Bordeaux 1er, La Bibliothèque Meriadeck


A Bordeaux 4e, Fac de Médecine


A Vayres, Le château de Vayres


A Bordeaux 3e, Façades de pierre sculptées de Bordeaux


A Bordeaux 2e, Résidence "Arc-en-ciel"


A Cussac-Fort-Médoc, Le Fort Médoc


A Villenave-d'Ornon, La chartreuse de Carles


A Bordeaux 6e, Maison Art Nouveau Bordeaux


A Bordeaux 2e, Bourse Maritime


A Bordeaux 3e, Belle façade bordelaise


A Bordeaux 1er, Théâtre-Cinéma Le Fémina


A Bordeaux 1er, Hôtel Dublan...(1) Le Porche...


A Gradignan, Château et parc de Laurenzane


A Arcachon, Centre Basque "La Dune"


A Bordeaux 2e, Façade de pierre sculptée


A Bordeaux 3e, Tour d'angle, balcon et vitraux superbes.



Département : Gironde
Arrondissement : Lesparre-Médoc
Canton : Saint-Vivien-de-Médoc
Rubrique : Bâtiment - Autre
Code postal : 33590
Date de dépôt : 08/06/2014



Jau-Dignac-et-Loirac
En bordure de l’estuaire de la Gironde
Positionnement GPS : N45 26.370 W0 55.915
Remplaçant un arbre abattu par la tempête, qui servait de point de repère aux marins de l'estuaire, un premier phare en maçonnerie, haut de 18 m, est érigé en 1843. La hauteur n'étant pas suffisante, un second phare métallique de 31 m de hauteur est construit à proximité du premier.
Le 15 octobre 1953, le phare est déclassé car le chenal avait été balisé par des bouées, rendant sa fonction inutile. Il est vendu à un particulier en 1955 qui finalement le laissera à l'abandon.
En 1984, encouragé par l'initiative de débroussaillage d'une poignée de jeunes de la commune, le maire de Jau-Dignac et Loirac, décide d'acheter et de restaurer le phare de Richard qui sera propriété communale le 2 décembre 1988.
L'architecture de l'ensemble du monument est conservée et la tour reste à l'origine. En 1992, on y installe un musée qui retrace la vie de l'estuaire du XIX° siècle à nos jours, il rappelle l'existence de l'ostréiculture pratiquée sur la commune jusqu'en 1975.
Le site devient alors un lieu touristique et culturel, reconnu et apprécié.
Visite de l’exposition avec accès à la tour du phare payante.

Numro du petit patrimoine : 33208_1


Façade d'entrée



Vue arrière



La vigie



Parvis d'accueil



Visuel sur l'estuaire



Visuel sur l'estuaire






 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Lesparre-Médoc
A Lesparre-Médoc, La Sirie de Lesparre
A Vertheuil, L'abbaye de Vertheuil
A Saint-Estèphe, Cos d'Estournel
A Saint-Estèphe, L'église de Saint-Estèphe
A Carcans, Uun château ... histoire d'eau
A Pauillac, Le château Mouton-Rothschild
A Vensac, Le moulin de Vensac