Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L'église Sainte-Madeleine, 1-5, l'intérieur à Besançon (25)

 

Autres petits patrimoines dans le département 25
(Doubs)

A Cendrey, La chapelle de la Vierge


A Chaudefontaine, La chapelle Saint-Guérin


A Rigney, La chapelle Sainte-Geneviève


A Besançon, L'église Sainte-Madeleine, 2/5, les sculptures


A Ornans, La chapelle du cimetière des Visitandines


A Ornans, La croix monumentale devant l'église


A Besançon, La Rose de Saint-Jean


A Ornans, L'intérieur de l'église St Laurent


A Ornans, La chapelle Saint-Georges du château d'Ornans


A Saint-Juan, La chapelle du cimetière


A Besançon, L'intérieur de l'église Saint-Pierre


A Ornans, La chapelle du jardin du couvent des Visitandines


A Besançon, L'intérieur de l'église Saint-Maurice


A Ruffey-le-Château, La chapelle Saint Antide


A Orchamps-Vennes, Le chemin de croix de l'église d'Orchamps-Vennes


A Landresse, L'église Saint-Pierre


A Loray, La croix gothique du 12e siècle


A Scey-Maisières, Notre-Dame du chêne


A Baume-les-Dames, L'intérieur de l'église Saint-Martin



Département : Doubs
Arrondissement : Besançon
Canton : Besançon
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 25000
Date de dépôt : 25/12/2015



Au début de la rue de la Madeleine, près du Pont Battant.
GPS : 47°14′24" N / 6°01′09" E

L'église Sainte-Madeleine, remplace une vieille collégiale gothique. Elle fut construite entre 1746 et 1765 sur les plans de l'architecte Nicolas Nicole, dans un style classique.
Les 2 tours qui dominent la façade à colonnes doriques et ioniques ont été ajoutées en 1828.
A l'intérieur, la nef est séparée en 3 par des colonnes ioniques jumelées qui soutiennent une voûte en berceau. Les bas-côtés s'ouvrent sur des chapelles latérales.
Un transept se dessine aux extrémités des chapelles latérales et le chœur, sombre, de volume réduit, montre autour du maître-autel de 1834, une peinture en trompe-l'œil du peintre italien Caldelli (fin 18e siècle). Au fond, la peinture murale représentant la Cène a été exécutée au 19e siècle par-dessus le trompe-l'œil. Enfin, dominant le chœur, une scène éclairée de l'arrière montre sainte Madeleine au pied de la croix (qu'on ne voit pas) dans un décor en stuc du 19e.
Lors de la Révolution, l'église servit de magasin de fourrage jusqu'en 1795, dégradant le mobilier. Néanmoins, elle renferme encore des tableaux et des sculptures qui seront étudiées par ailleurs.
On appréciera aussi les fonts baptismaux du 16e siècle, le maître-autel, la chaire du 18e édifiée par Antoine Munier et provenant de l'abbaye Saint-Paul.
Le grand orgue de Claude-Ignace Callinet de 1850, a été entièrement restauré en 1986 par les facteurs Jean Deloye et Alain Sals.

Numro du petit patrimoine : 25056_25














Autel


 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Besançon
A Besançon, La Rose de Saint-Jean
A Besançon, Le monument au comte Hilaire de Chardonnet
A Besançon, L'intérieur de l'église Saint-Pierre
A Besançon, L'église Sainte-Madeleine, 2/5, les sculptures
A Besançon, Le carrousel de la place du 8 septembre
A Besançon, Le monument à Louis Pergaud
A Besançon, L'intérieur de l'église Saint-Maurice
A Besançon, L'église Sainte-Madeleine, 3-5, les peintures
A Besançon, Les heures bleues
A Besançon, Le buste de Just Becquet
A Besançon, La statue Notre-Dame des Victoires
A Besançon, L'église Sainte-Madeleine, 4-5, les vitraux
A Besançon, L'hôtel de Montmartin
A Besançon, Le monument à Pierre-Joseph Proudhon
A Besançon, Les Bains-Douches de la Madeleine