Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La place des Cornières à Monpazier (24)

 

Autres petits patrimoines dans le département 24
(Dordogne)

A Eymet, Belle villa art nouveau


A Eymet, Le château d'Eymet


A Thénac, Monbos : le manoir de Poumeyrol


A Couze-et-Saint-Front, Moulin de la Rouzique


A Lamonzie-Montastruc, Château de Montastruc


A Sainte-Sabine-Born, habitation insolite "la maison à empilage"


A Paunat, Paunat : un pigeonnier


A Queyssac, Le pigeonnier de Queyssac


A Monpazier, Monpazier : la halle.


A Molières, Château de Molières


A Beaumont-du-Périgord, BEAUMONT DU PERIGORD château de Bannes


A Beaumont-du-Périgord, Porte de Lusies


A Montferrand-du-Périgord, Maison Renaissance de Montferrand


A Montferrand-du-Périgord, La Halle de Montferrand.


A Beaumont-du-Périgord, Place centrale de la bastide



Département : Dordogne
Arrondissement : Bergerac
Canton : Monpazier
GPS : 44.6804 N / 0.8946 E
Rubrique : Bâtiment - Habitat
Code postal : 24540
Date de dépôt : 09/10/2015



Le 4 décembre 1259 le traité de Paris stipule que le roi de Fance (Louis IX dit St Louis) rend à Henri III, celui d'Angleterre ne pas confondre avec le dernier des Valois... les terres du Limousin, du Périgord, le Quercy, l'Agenais et une partie de la Saintonge.
Alphonse de Poitiers a fondé les bastides de Villefranche a l'ouest et Villeréal à l'est. Le roi d'Angleterre décide à son tour d'édifier 5 places fortes: Lalinde, Beaumont, Molières et Roquépine. En janvier 1284, Pierre de Gontaut, seigneur de Biron et vassal du roi Edouard 1er d'Angleterre fonde Monpazier (au lieu dit le Mont Pazier) sur un plan hippodamien (rectangulaire). Les faveurs sont très avantageuses: exemption d'impôt et l'abolition des droits seigneuriaux favorisant les échanges inter-provinces.
La place centrale carrée ordonne le plan de la ville. Celle-ci à remarquablement supporté les aléas de l'Histoire: Guerre de Cent ans, Réforme et Contre-Réforme, révolte des Croquants, peste, typhoïde... et nous est parvenu quasiment intacte.
Les cornières sont les angles de la place, maisons jointes au niveau du premier étage mais laissant un passage au niveau de la rue. La place des Cornières devient le lieu d’échanges, de commerce et de justice. Autour de la place, 23 maisons à portiques ouverts, édifiées du XIIIème au XVIIème siècle, forment les"couverts", soutenus par de larges piliers de pierres, s'ouvrent sur la place par des arcades. Des baies ouvragées munies de trilobes, colonettes, chapiteaux ornés sont toujours visibles.
La halle, superbe, est construite peu après. On y remarque les sortes d'estrades de pierre, servant aux notables et autres juristes... ainsi qu'aux prédicateurs et orateurs de toutes sortes.

Numro du petit patrimoine : 24280_6










Le mode de construction qui à donné son nom à la place


 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Monpazier
A Biron, Notre Dame sous Biron.
A Monpazier, La fontaine-lavoir de Montpazier
A Monpazier, Monpazier Église St Dominique XIIIe siècle
A Capdrot, N.D. La Noire de Capdrot
A Saint-Marcory, Saint Marcory : église XIIe et XIIIe siècles
A Monpazier, Monpazier : la halle.