Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Cadran solaire sur le clocher à Névache à Névache (05)

 

Autres petits patrimoines dans le département 05
(Hautes Alpes)

A Laragne-Montéglin, Duende de la Bailaora


A Névache, Cadran solaire sur la maison « La Bélière » à Névache


A Saint-Bonnet-en-Champsaur, Trompe l'oeil :Les Lavandieres


A Champoléon, Une histoire de moutons


A Briançon, La Mesure du Temps


A CHATEAU QUEYRAS, Vieux banc et sculpture d'épine d'acacia


A Briançon, La Justice ou Priorité au bon sens


A Névache, Cadran solaire sur la maison « Maritau » à Névache


A Briançon, Vestale de Sarah Fayolle


A Névache, Cadran solaire sur la maison « Rochas » à Névache


A Motte-en-Champsaur (La), L’Appel de la Forêt


A Saint-Véran, Cadrans solaires et trompe-l’œil, hôtel des gabelous



Département : Hautes Alpes
Arrondissement : Briançon
Canton : Briançon
GPS : 45.0187 N / 6.6050 E
Rubrique : Art - Autre
Code postal : 05100
Date de dépôt : 19/08/2013



Comme partout dans les Hautes-Alpes, les cadrans solaires sont nombreux dans la vallée de la Clarée.
Leur omniprésence s’explique par l’ensoleillement, 300 jours de soleil par an, et la venue au milieu du XIXe siècle de Giovani Francesco Zarbula, cadranier originaire de la vallée de Bardonnéche située de l’autre côté du col de l'Echelle. Il aurait ainsi réalisé plus de 40 cadrans dans les Hautes-Alpes entre 1832 et 1872.
La présence à Plampinet, hameau de Névache, de Hippolyte Laurençon au début du XIXe siècle, peintre, sculpteur, restaurateur et créateur de cadrans solaires, n’est pas étrangère, non plus, à l’intérêt porté à cette expression artistique et populaire dans la vallée.
Sur le coté sud du clocher carré de l’église Saint Marcellin à Névache-Ville-Haute, dominant le cimetière, se trouve un cadran réalisé par Zarbula. Sa devise « Vita fugit sicut umbra » (La vie fuit comme l'ombre) relevée par le Docteur Blanchard en 1895 a disparu. Il a été restauré en 1991 par Evelyne Ray-Peyrot. Très haut, il est difficile d’en apprécier la fraicheur des couleurs et l’encadrement en trompe-l’œil. Le style polaire fléché est muni d’une jambe.

Numro du petit patrimoine : 05093_10









 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Briançon
A Briançon, Briançon et sa collégiale
A Briançon, La maison des têtes.
A Névache, La chapelle Saint-Michel du Vallon
A Névache, Cadran solaire sur la maison « La Bélière » à Névache
A Briançon, La fontaine Persens
A Névache, L'église Saint-Marcellin, l'extérieur
A Névache, La Chapelle Notre-Dame de Bon Rencontre
A Névache, Cadran solaire sur la maison « Rochas » à Névache
A Briançon, La fontaine des soupirs
A Névache, L'église Saint-Marcellin, l'intérieur
A Névache, La chapelle Saint-Hippolyte de Roubion
A Névache, Cadran solaire sur la maison « Maritau » à Névache
A Briançon, La ruelle Jourdain
A Névache, La chapelle Sainte-Marie de Foncouverte
A Névache, Borne sarde au Seuil des Rochilles