Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le lavoir du jardinier à Rougon (04)

 

Autres petits patrimoines dans le département 04
(Alpes de Haute Provence)

A Ganagobie, Le lavoir des moines


A LINCEL, Le lavoir de Lincel


A Rochegiron (La), La fontaine-lavoir du vieux village de La Rochegiron


A Saint-Michel-l'Observatoire, Le lavoir de Marceline


A Javie (La), Le lavoir du vieil Esclangon


A Pierrevert, A Bacchus


A Rochegiron (La), Vielle fontaine lavoir du bas du village


A Lardiers, Lavoir de Lardiers


A Banon, A Banon, fontaine ou lavoir au choix


A Volonne, Le nouveau pont sur la Durance


A Rougon, La fontaine de Rougon


A Castellane, Fontaine aux lions


A Volonne, Point d'eau impérial


A Cruis, Fontaine du bourg de Cruis


A Rougon, La gourgette des moutons



Département : Alpes de Haute Provence
Arrondissement : Castellane
Canton : Castellane
GPS : 43.7992 N / 6.4011 E
Rubrique : Eau - Lavoir
Code postal : 04120
Date de dépôt : 15/11/2007



Au moyen âge, les usages de l’eau sont souvent répartis de la manière suivante.
L’eau descend d'une source par gravité, pour subvenir aux besoins des habitants, au point le plus haut ; à Rougon la fontaine en témoigne (PP 04171-2)
Puis plus bas, on abreuve le bétail ; à Rougon voir la gourgette (PP 04171-3).
Ensuite, vient le tour de la lessive, ou de la « bugado » en provençal.
Ici, le linge était d’abord nettoyé au foyer, dans des « bugadières ». On y alternait des couches de linge et de cendres, puis on y versait de l’eau chaude pour dissoudre les cendres et décrasser les vêtements.
A Rougon, on rinçait ce linge à la source des Sences, éloignée et située en contrebas du village. Y transporter le linge était pénible, pourtant, les femmes de Rougon n’eurent d’autre choix, jusqu’au milieu du 19ème siècle. C’est en 1864, que se fit un accord avec la municipalité et le propriétaire du jardin potager, situé sur l’actuel parking du village. Il accepta de faire construire un lavoir à ses frais sous la placette; on peut y voir la date de 1866. En échange, il pourrait utiliser l’eau de rinçage, pour arroser ses légumes. La potasse, contenue dans les résidus des cendres, faisant office d’engrais.
L’alimentation en eau, se fit par la surverse (trop plein) de la fontaine existante, conduite jusqu’au lavoir par une canalisation sous la route. Comme partout, dans cette seconde moitié du 19ème siècle, le progrès technologique va permettre de multiplier les adductions d’eau.
Le lavoir fut recouvert d’une toiture en zinc. Ce n’est que lors de sa rénovation en 1923 qu’on lui donna son aspect actuel.
Vous verrez apposé sur le mur, au-dessus du lavoir, le blason de Rougon, fait d’un château donjonné à trois tours d’or.
A Rougon, voir aussi le PP 04171-1, le piton rocheux et les vestiges du château féodal.

Numro du petit patrimoine : 04171_4


Le lavoir de Rougon



Les bassins





Détails du lavoir de Rougon




 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Castellane
A Rougon, Un nid d’aigle à Rougon
A Rougon, La chapelle des voyageurs
A Rougon, La fontaine de Rougon
A Castellane, Le sacré coeur
A Rougon, La gourgette des moutons
A Castellane, Eglise Saint Victor
A Rougon, SIX ORATOIRES AU PAYS DES VAUTOURS
A Castellane, Fontaine aux lions