Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Monastère de Ganagobie : les mosaïques à Ganagobie (04)

 

Autres petits patrimoines dans le département 04
(Alpes de Haute Provence)

A Banon, Eglise basse de Banon


A Pierrevert, La Chapelle Saint Patrice de Pierrevert


A Dauphin, La chapelle Notre Dame d'Hubages à Dauphin


A Manosque, Notre-Dame-de-Romigier


A Manosque, L'église Saint-Sauveur


A Lurs, La promenade des Evêques à Lurs


A Pierrevert, L'église Saint Pierre


A Noyers-sur-Jabron, Chapelle Saint-Claude


A Cruis, Eglise abbatiale de Cruis


A Sisteron, Cathédrale Notre-Dame des Pommiers


A Reillanne, Tour St Pierre. XI° siècle.


A Céreste, Prieuré de Carluc


A Noyers-sur-Jabron, Eglise de Vieux-Noyers


A Rochegiron (La), L’église du vieux village de la Rochegiron


A Saumane, La chapelle Saint Michel de Bertranet



Département : Alpes de Haute Provence
Arrondissement : Forcalquier
Canton : Peyruis
GPS : 44.0097 N / 5.9161 E
Rubrique : Religieux - Autre
Code postal : 04310
Date de dépôt : 18/05/2015



Ganagobie, c’est un millénaire de présence monastique avec des périodes plus ou moins fastes, de déclin, d’abandon et de renouveau depuis le IXè siècle.

Au monastère, les moines de la communauté de Sainte-Marie-Madeleine vivent selon la règle de Saint-Benoît. Monastère fermé au public accueillant des retraitants.
L’église d’époque romane, dédiée à Notre-Dame de l’Assomption, est accessible à certaines heures pour la visite et ouverte à tous pour les offices.
Si le portail de la façade occidentale est remarquable, les mosaïques intérieures de l’abside sont extraordinaires et uniques en France.
Elles furent retrouvées par Dom Gauthey, premier abbé de la communauté, en 1898. Il en fera un calque qui se révèlera très utile pour la restauration qui durera 10 ans, de 1976 à 1986.
L’ensemble, daté de 1124, couvre 72 mètres carrés. 10 mètres carrés de la partie centrale furent détruits lors de l’écroulement de la coupole au XVIè siècle. Ecroulement du à sa destruction par le gouverneur de Provence en 1562 pour déloger les Huguenots et en 1794 lors de la démolition du chœur et du transept ainsi que des portes orientales du prieuré.

Ces mosaïques ont été réalisées par le moine Pierre Trutbert avec des matériaux récupérés sur des bâtisses romaines : grès rouges, marbres blancs et calcaires noirs.
Nous retrouvons, dans cette réalisation, un effet tapis d’Orient grâce aux entrelacs, aux frises et aux tracés d’inspiration persane ou byzantine.Un tapis qui s'étale devant l'abside centrale et les deux absidioles.
Les artistes ont laissé libre cours à leur inspiration pour les scènes où s’entremêlent faune et flore fabuleuses, mythologie et imaginaire débordant, le tout dans une logique spirituelle reflétant la lutte du Bien et du Mal, finalement réglée par la Croix, le Christ.

En observant bien, nous pouvons lire cette œuvre magistrale : à gauche, un satyre combat une chimère pour protéger un chevalier, c’est le Mal. Au centre, c’est la lutte de pouvoir entre le Sagittaire et le Lion, entre le Bien et le Mal et à droite, la Croix qui délivre, c’est la mort du Dragon, le Mal.
Tous ces décors ont un sens que le Frère Régis Blanchard a tenté de décoder et de décrire dans un opuscule intitulé « Etude sur la signification du portail de l’église et de la mosaïque ».
Dans ce bestiaire fantastique, il pense que les éléments comme la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu sont représentés par l’éléphant, les poissons, le griffon et le lion.

Deux phrases en latin sont inscrites en demi-cercle dans le ciel de la mosaïque centrale qui couvre l'arrière de l'autel :
« Me prior et fieri Bertranne jubes et haberi et Petrus urgebat Trutber meque regebat » ce qui signifie « Prieur Bertrand, tu as ordonné que l’on me fasse : Pierre Trutbert pressait et dirigeait mon exécution »

Il est interdit de les piétiner.

Visite de l’église de 15h à 19h sauf le lundi.

lat 43.998213°
long 5.908083°

Numro du petit patrimoine : 04091_2


Le choeur



Absidiole droite



Le Mal terrassé



l'Eléphant



absidiole gauche


 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Forcalquier
A Noyers-sur-Jabron, Chapelle Saint-Claude
A Banon, Fontaine de Banon
A Cruis, Fontaine du bourg de Cruis
A Noyers-sur-Jabron, Eglise de Vieux-Noyers
A Volonne, Gypseries du château
A Volonne, Aqueduc volonnais
A Sisteron, Portes sisteronaises
A Saumane, La chapelle Saint Michel de Bertranet
A Céreste, Prieuré de Carluc
A LINCEL, Le lavoir de Lincel
A Pierrevert, La Chapelle Saint Patrice de Pierrevert
A Saint-Michel-l'Observatoire, Le lavoir de Marceline
A Ganagobie, Le lavoir des moines
A Brillanne (La), L'église Sainte-Agathe à La Brillanne
A Manosque, La statue "Bucolique"
A Banon, Portail à mâchicoulis
A Sisteron, Tour de l'horloge à Sisteron
A Cruis, Cruis : Vestiges du cloître
A Noyers-sur-Jabron, Ruines de Vieux-Noyers
A Sisteron, Maison natale du maréchal d'Ornano
A Sisteron, Cathédrale Notre-Dame des Pommiers
A Banon, La chapelle Notre-Dame des Anges à Banon
A Banon, Les oratoires de Notre Dame des Anges
A Banon, Le Monument aux Morts de Banon
A Montfuron, Les 32 vents de Provence
A Manosque, Le cèdre et le livre à Manosque
A Saint-Michel-l'Observatoire, Les vestiges du moulin à huile
A Céreste, Tunnel ferroviaire
A Mane, L'un des Bories de Mane
A Sisteron, Le gardien de ses rêves
A Banon, Eglise Haute de Banon
A Sisteron, Tour de la Médisance
A Lardiers, Eglise Sainte-Anne (Lardiers)
A Redortiers, Le jas des terres du roux
A Volonne, Point d'eau impérial
A Volonne, Le nouveau pont sur la Durance
A Rochegiron (La), L’église du vieux village de la Rochegiron
A Banon, Les statues qui veillent sur Notre Dame des Anges
A Dauphin, La chapelle Notre Dame d'Hubages à Dauphin
A Lurs, Le chemin des Ecritures à Lurs
A Pierrevert, A Bacchus
A Rochegiron (La), Vielle fontaine lavoir du bas du village
A Manosque, Notre-Dame-de-Romigier
A Omergues (Les), Ferme-borie des Omergues
A Sisteron, Le coq
A Banon, Librairie "Le bleuet"
A Cruis, Eglise abbatiale de Cruis
A Lardiers, Lavoir de Lardiers
A Sisteron, Maison romane à Sisteron
A Sisteron, Fontaine ronde à Sisteron
A Sisteron, Les andrones sisteronaises
A Banon, A Banon, fontaine ou lavoir au choix
A Reillanne, Tour St Pierre. XI° siècle.
A LINCEL, Les Sardines de Lincel
A Lurs, La promenade des Evêques à Lurs
A Pierrevert, L'église Saint Pierre
A Rochegiron (La), La fontaine-lavoir du vieux village de La Rochegiron
A Manosque, L'église Saint-Sauveur
A Banon, Eglise basse de Banon