Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L ancien hôtel de la Coupole à Soissons (02)

 

Autres petits patrimoines dans le département 02
(Aisne)

A Saint-Michel, L'Abbaye de Saint-Michel en Thiérache


A Soissons, L'ancienne église Saint-Pierre-au-Parvis


A Guise, Le monument à la gloire de la 5e Armée


A Saint-Quentin, Le grand orgue de la basilique Saint-Quentin


A Jeantes, La cuve baptismale à infusion de l’église St Martin


A Soissons, Le monument aux morts de la Grande Guerre


A Soissons, Le mémorial britannique 1914-1918


A Soissons, La passerelle des Anglais


A Château-Thierry, Le vieux château et le chemin de ronde


A Saint-Quentin, L’Art déco, rue de Lyon


A Wimy, Balade Wimy-la-Rouge : Église St Martin (extérieur).


A Saint-Quentin, Pignons Art-Déco, place de l’Hôtel de ville et rue Émile Zola.


A Laon, La chapelle des Templiers


A Saint-Quentin, La chapelle Notre-Dame-sous-la-Tour de la basilique Saint-Quentin


A Château-Thierry, Le rond-point de la cigale et la fourmi


A Château-Thierry, Rond-Point de la Grenouille qui se voulait plus grosse que le boeuf et du lièvre et de la tortue


A Saint-Quentin, La chapelle du Saint-Sépulcre de la basilique Saint-Quentin


A Soissons, L'Abbaye Saint Jean-des-Vignes : réfectoire et cellier



Département : Aisne
Arrondissement : Soissons
Canton : Soissons-Sud
GPS : 49.3788 N / 3.3318 E
Rubrique : Bâtiment - Habitat
Code postal : 02200
Date de dépôt : 09/07/2013



Détruite à 80% lors de la première guerre mondiale, la ville de Soissons fut reconstruite grâce à la mobilisation des élus et des architectes. Ils adoptèrent souvent le style Art déco. C’est ainsi que l’on peut découvrir quelques constructions originales dont cet ancien hôtel de la Coupole situé rue des Chaperons rouges. A l’origine il fut construit pour accueillir les « pèlerins » qui venaient sur le Chemin des Dames. Construit en 1923, il est l’œuvre du ferronnier Naudin. On remarquera un détail architectural assez rare : un oriel en forme de tourelle.
Aujourd’hui l’hôtellerie n’existe plus. Quelques magasins occupent la partie inférieure.
Informations recueillies auprès du CIAP (Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine).

Numro du petit patrimoine : 02722_3






oriel en forme de tourelle








 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Soissons
A Oulchy-la-Ville, Les Fantômes de la Butte Chalmont
A Soissons, L'Abbaye Saint Jean-des-Vignes : réfectoire et cellier
A Soissons, Le mémorial britannique 1914-1918
A Longpont, La Tombe du Lieutenant Monty
A Soissons, Le monument aux morts de la Grande Guerre
A Soissons, La passerelle des Anglais
A Longpont, La porte fortifiée de l’abbaye
A Soissons, L'ancienne église Saint-Pierre-au-Parvis
A Soissons, l'Abbaye Saint Jean-des-Vignes
A Soissons, La chaire de la cathédrale Saint-Gervais & Saint-Protais