Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Les tombeaux médiévaux de l'église Saint Martin à Laon (02)

 

Autres petits patrimoines dans le département 02
(Aisne)

A Saint-Michel, L'Abbaye de Saint-Michel en Thiérache


A Soissons, L'ancienne église Saint-Pierre-au-Parvis


A Guise, Le monument à la gloire de la 5e Armée


A Saint-Quentin, Le grand orgue de la basilique Saint-Quentin


A Jeantes, La cuve baptismale à infusion de l’église St Martin


A Soissons, Le monument aux morts de la Grande Guerre


A Soissons, Le mémorial britannique 1914-1918


A Soissons, La passerelle des Anglais


A Château-Thierry, Le vieux château et le chemin de ronde


A Saint-Quentin, L’Art déco, rue de Lyon


A Wimy, Balade Wimy-la-Rouge : Église St Martin (extérieur).


A Saint-Quentin, Pignons Art-Déco, place de l’Hôtel de ville et rue Émile Zola.


A Laon, La chapelle des Templiers


A Saint-Quentin, La chapelle Notre-Dame-sous-la-Tour de la basilique Saint-Quentin


A Château-Thierry, Le rond-point de la cigale et la fourmi


A Château-Thierry, Rond-Point de la Grenouille qui se voulait plus grosse que le boeuf et du lièvre et de la tortue


A Saint-Quentin, La chapelle du Saint-Sépulcre de la basilique Saint-Quentin


A Soissons, L'Abbaye Saint Jean-des-Vignes : réfectoire et cellier


A Saint-Quentin, La salle des mariages de l'Hôtel de Ville


A Plomion, La redoutable église fortifiée de Plomion


A Saint-Quentin, Les bow-windows des rues Raspail et Adrien Nordet.


A Saint-Quentin, Les lampes Art Déco de l'Hôtel de Ville


A Saint-Quentin, L'arbre de Jessé de la basilique de St Quentin


A Esquéhéries, L’église Saint Martin ou le Fort Rouge d’Esquéhéries


A Blérancourt, La fontaine de l'Enfant au Poisson


A Château-Thierry, La fontaine Gerbrois


A Saint-Quentin, Le Monument aux Morts de St Quentin


A Wimy, Balade à Wimy-la-Rouge : Le lavoir.


A Laon, La rose des Arts Libéraux (Cathédrale Notre-Dame de Laon)


A Saint-Quentin, Le jardin d’horticulture : chalet, portail et jeu de paume.


A Saint-Quentin, Le vestibule de l'Hôtel de Ville


A Château-Thierry, Les sculptures du jardin des Petits Prés


A Laon, Les monuments aux morts, aux victimes et aux héros


A Château-Thierry, La porte Saint Jean


A Château-Thierry, La Paye


A Saint-Quentin, Art nouveau et Art déco rue Raspail et Adrien Nordet


A Laon, La chaire à prêcher de la cathédrale


A Château-Thierry, Le Linceul


A Château-Thierry, Le jardin des Petits Prés, des siècles de fêtes et de plaisirs.



Département : Aisne
Arrondissement : Laon
Canton : Laon-Nord
GPS : 49.5624 N / 3.6116 E
Rubrique : Religieux - Autre
Code postal : 02000
Date de dépôt : 05/10/2011



L’abbaye Saint Martin de Laon a été construite sur le site d’une ancienne collégiale carolingienne. C’est une abbaye urbaine de l’ordre des Prémontré qui fut fondée en 1124 par l’évêque de Laon, Barthélémy de Jur et Norbert de Xanten. On peut visiter place sœur Marie-Catherine, l’église élevée au milieu du XIIème siècle qui est d’influence cistercienne. A l’intérieur, près de la grande porte vous trouverez deux tombeaux médiévaux. Les gisants sont de grandeur naturelle.
L’un des gisants, daté du milieu du 14ème siècle, est en marbre blanc et représente une abbesse de l’abbaye cistercienne du Sauvoir-sous-Laon. Il s’agit probablement de Jeanne de Flandre, veuve d’Enguerrand IV de Coucy, morte en 1334. Avant la Révolution le tombeau était dans l’abbaye du Sauvoir.
L’autre gisant, daté du 13ème siècle, est en pierre bleue de Tournai et représente un chevalier portant le costume militaire du début du XIII ème siècle. Le guerrier est entièrement couvert d’une cotte de maille avec une jacquette par-dessus. Il porte un écu et une épée. La tradition populaire veut qu’il s’agisse du Seigneur de Coucy, huguenot, dont le corps aurait été déposé dans une tombe creusée à l’entrée du grand portail. Par la suite, on aurait allongée l’église d’une arcade pour abriter la tombe. En réalité, il s’agit vraisemblablement d’un chevalier de la maison de Montchâlons, bienfaitrice de l’abbaye, ou de Châtillon et dont les armoiries sont peut être celles figurant sur l’écu.

Numro du petit patrimoine : 02408_2


Le visage du chevalier



Le chevalier et son écu



Le tombeau du chevalier



Le tombeau de l'abbesse



L'abbesse de l'abbaye de Sauvoir



Détails : ses pieds reposent sur deux lions





l'écu



gros plan sur la cotte de maille



la finesse des mains de l'abesse








 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Laon
A Prémontré, "Grâce"
A Laon, La rose des Arts Libéraux (Cathédrale Notre-Dame de Laon)
A Laon, Les monuments aux morts, aux victimes et aux héros
A Cerny-en-Laonnois, Monument au 1er bataillon du Loyal North Lancashire
A Chaourse, Le lavoir à voûte de Chaourse
A Blérancourt, Eglise Saint Pierre -ès Liens (exterieur )
A Laon, La chapelle des Templiers
A Chaourse, L'église fortifiée de Chaourse
A Laon, La chaire à prêcher de la cathédrale
A Blérancourt, La fontaine de l'Enfant au Poisson