Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La chapelle des Templiers à Laon (02)

 

Autres petits patrimoines dans le département 02
(Aisne)

A Saint-Michel, L'Abbaye de Saint-Michel en Thiérache


A Soissons, L'ancienne église Saint-Pierre-au-Parvis


A Guise, Le monument à la gloire de la 5e Armée


A Saint-Quentin, Le grand orgue de la basilique Saint-Quentin


A Jeantes, La cuve baptismale à infusion de l’église St Martin


A Soissons, Le monument aux morts de la Grande Guerre


A Soissons, Le mémorial britannique 1914-1918


A Soissons, La passerelle des Anglais


A Château-Thierry, Le vieux château et le chemin de ronde


A Saint-Quentin, L’Art déco, rue de Lyon


A Wimy, Balade Wimy-la-Rouge : Église St Martin (extérieur).


A Saint-Quentin, Pignons Art-Déco, place de l’Hôtel de ville et rue Émile Zola.


A Saint-Quentin, La chapelle Notre-Dame-sous-la-Tour de la basilique Saint-Quentin


A Château-Thierry, Le rond-point de la cigale et la fourmi


A Château-Thierry, Rond-Point de la Grenouille qui se voulait plus grosse que le boeuf et du lièvre et de la tortue


A Saint-Quentin, La chapelle du Saint-Sépulcre de la basilique Saint-Quentin


A Soissons, L'Abbaye Saint Jean-des-Vignes : réfectoire et cellier


A Saint-Quentin, La salle des mariages de l'Hôtel de Ville


A Plomion, La redoutable église fortifiée de Plomion


A Saint-Quentin, Les bow-windows des rues Raspail et Adrien Nordet.


A Saint-Quentin, Les lampes Art Déco de l'Hôtel de Ville


A Saint-Quentin, L'arbre de Jessé de la basilique de St Quentin


A Esquéhéries, L’église Saint Martin ou le Fort Rouge d’Esquéhéries


A Blérancourt, La fontaine de l'Enfant au Poisson


A Château-Thierry, La fontaine Gerbrois


A Saint-Quentin, Le Monument aux Morts de St Quentin


A Wimy, Balade à Wimy-la-Rouge : Le lavoir.


A Laon, La rose des Arts Libéraux (Cathédrale Notre-Dame de Laon)


A Saint-Quentin, Le jardin d’horticulture : chalet, portail et jeu de paume.


A Saint-Quentin, Le vestibule de l'Hôtel de Ville


A Château-Thierry, Les sculptures du jardin des Petits Prés


A Laon, Les monuments aux morts, aux victimes et aux héros


A Château-Thierry, La porte Saint Jean


A Château-Thierry, La Paye


A Saint-Quentin, Art nouveau et Art déco rue Raspail et Adrien Nordet


A Laon, La chaire à prêcher de la cathédrale


A Château-Thierry, Le Linceul


A Château-Thierry, Le jardin des Petits Prés, des siècles de fêtes et de plaisirs.


A Soissons, l'Abbaye Saint Jean-des-Vignes


A Bellicourt, Le tunnel de Riqueval et son toueur


A Saint-Quentin, Quelques autres monuments du souvenir à Saint-Quentin


A Blérancourt, Eglise Saint Pierre -ès Liens (exterieur )


A Coincy, Notre-Dame de l'Assomption


A Épaux-Bézu, L’église d’Epaux-Bézu sur la boucle de la Sotière


A Marigny-en-Orxois, En Omois, des halles du 17ème siècle.


A Saint-Quentin, Le conservatoire de musique


A Saint-Quentin, A St Quentin, l’Art déco à la poste


A Soissons, La chaire de la cathédrale Saint-Gervais & Saint-Protais


A Laon, Les tombeaux médiévaux de l'église Saint Martin


A Chézy-sur-Marne, Le pressoir des Guernouillats


A Saint-Quentin, L’Art-déco, rue de la Sous-Préfecture


A Saint-Quentin, La maison des Corporations


A Flavigny-le-Grand-et-Beaurain, L'église Saint-Sulpice et Saint-Médard de Beaurain


A Bellicourt, Le monument de Riqueval


A Saint-Eugène, A Saint-Eugène, l’église Sainte-Eugénie et le jugement dernier


A Saint-Quentin, Le jardin d’horticulture : monument à l’école laïque.


A Saint-Quentin, La salle du conseil municipal de l'Hôtel de Ville


A Saint-Quentin, Le carrefour des Quatre-Vents.


A Château-Thierry, Les Rond-Point du chêne et le roseau et du pot de fer et le pot de terre


A Gouy, La source de l'Escaut


A Saint-Quentin, Au panier fleuri, une façade Art-déco


A Wimy, La balade de Wimy-la-Rouge : le ru renaturé.


A Bohain-en-Vermandois, La Chapelle Blanche



Département : Aisne
Arrondissement : Laon
Canton : Laon-Nord
GPS : 49.5630 N / 3.6271 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 02000
Date de dépôt : 24/09/2011



C’est Barthelemy de Jur, évêque de Laon de 1113 à 1151 qui est à l’origine de l’installation des frères de la chevalerie du Temple dans sa ville. On sait qu’en 1134 il donne à l’ordre du Temple une maison située à la limite du cloître de la cathédrale. En 1140, une charte du roi Louis VII les affranchit de toutes coutumes et exempte du cens une maison qu’ils possèdent alors à Laon. Une charte de 1148 énumère les donations qui leur ont été faites par l’évêque, par d’autres personnalités ecclésiastiques, par des nobles et des bourgeois. Vers 1250 le domaine compte près d’un tiers d’hectare et onze maisons qu’ils louent. Extra-muros les Templiers possèdent également plusieurs terres et propriétés (champs, vignes, prairies d’élevage) dont ils perçoivent les revenus.
Etablie à mi-chemin entre la cathédrale et le premier château-féodal, la commanderie du Temple est un centre administratif de recrutement des moines-soldats. Elle comprend un cimetière au milieu duquel une chapelle funéraire dédiée à St Jean Baptiste est édifiée vers 1140. Elle est construite sur le modèle de la chapelle du cimetière de l’abbaye St Vincent élevée par l’abbé Adalbéron (1080-1120) pour abriter sa sépulture. A l’origine c’est une nef octogonale qui évoque la rotonde du St Sépulcre de Jérusalem. Eclairée par six fenêtres romanes finement moulurées, elle est dominée par une coupole divisée par huit nervures étoilées et rejoignant un oculus central sculpté d’un Agnus Dei. A l’Est elle est prolongée d’une petite abside en cul-de four. Lors d’une deuxième phase de construction on y ajoute un porche composé alors du seul rez-de-chaussée et une courte travée pour agrandir le chœur.
En 1311 après la fin malheureuse du Temple, les biens de la commanderie sont dévolus à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Au XIVème siècle, le porche est surmonté d’une tribune. L’arc en plein cintre la reliant à la chapelle est celui de l’ancienne fenêtre de la façade. On ajoute à l’ensemble un mur clocher percé de deux baies. L’ensemble roman donne au lieu un air de Provence peu commun dans cette région.
Aujourd’hui un jardin a remplacé le cimetière et la chapelle seul vestige de la commanderie se visite librement aux heures d’ouverture du musée d’art et d’archéologie situé 32 rue Georges-Ermant.
A l’intérieur deux remarquables statues de prophètes, datées d’environ 1200, qui semblent provenir de la façade de la cathédrale.

Numro du petit patrimoine : 02408_1


La chapelle des Templiers vue du jardin du musée côté nord



La façade ouest et son porche carré à double étage



La chapelle vue du jardin côté sud



Détail de la frise du chevet



Intérieur de la chapelle – le chœur



L’oculus de la coupole et l’Agnus Dei















Détail de la frise extérieure



un prophète



Frise extérieure













le plafond de la chapelle


 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Laon
A Prémontré, "Grâce"
A Laon, La rose des Arts Libéraux (Cathédrale Notre-Dame de Laon)
A Laon, Les monuments aux morts, aux victimes et aux héros
A Cerny-en-Laonnois, Monument au 1er bataillon du Loyal North Lancashire
A Chaourse, Le lavoir à voûte de Chaourse
A Blérancourt, Eglise Saint Pierre -ès Liens (exterieur )
A Laon, Les tombeaux médiévaux de l'église Saint Martin
A Chaourse, L'église fortifiée de Chaourse
A Laon, La chaire à prêcher de la cathédrale
A Blérancourt, La fontaine de l'Enfant au Poisson