Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le vieux château et le chemin de ronde à Château-Thierry (02)

 

Autres petits patrimoines dans le département 02
(Aisne)

A Saint-Michel, L'Abbaye de Saint-Michel en Thiérache


A Soissons, L'ancienne église Saint-Pierre-au-Parvis


A Guise, Le monument à la gloire de la 5e Armée


A Saint-Quentin, Le grand orgue de la basilique Saint-Quentin


A Jeantes, La cuve baptismale à infusion de l’église St Martin


A Soissons, Le monument aux morts de la Grande Guerre


A Soissons, Le mémorial britannique 1914-1918


A Soissons, La passerelle des Anglais


A Saint-Quentin, L’Art déco, rue de Lyon


A Wimy, Balade Wimy-la-Rouge : Église St Martin (extérieur).


A Saint-Quentin, Pignons Art-Déco, place de l’Hôtel de ville et rue Émile Zola.


A Laon, La chapelle des Templiers


A Saint-Quentin, La chapelle Notre-Dame-sous-la-Tour de la basilique Saint-Quentin


A Château-Thierry, Le rond-point de la cigale et la fourmi


A Château-Thierry, Rond-Point de la Grenouille qui se voulait plus grosse que le boeuf et du lièvre et de la tortue


A Saint-Quentin, La chapelle du Saint-Sépulcre de la basilique Saint-Quentin


A Soissons, L'Abbaye Saint Jean-des-Vignes : réfectoire et cellier


A Saint-Quentin, La salle des mariages de l'Hôtel de Ville


A Plomion, La redoutable église fortifiée de Plomion


A Saint-Quentin, Les bow-windows des rues Raspail et Adrien Nordet.


A Saint-Quentin, Les lampes Art Déco de l'Hôtel de Ville


A Saint-Quentin, L'arbre de Jessé de la basilique de St Quentin


A Esquéhéries, L’église Saint Martin ou le Fort Rouge d’Esquéhéries


A Blérancourt, La fontaine de l'Enfant au Poisson


A Château-Thierry, La fontaine Gerbrois


A Saint-Quentin, Le Monument aux Morts de St Quentin


A Wimy, Balade à Wimy-la-Rouge : Le lavoir.


A Laon, La rose des Arts Libéraux (Cathédrale Notre-Dame de Laon)


A Saint-Quentin, Le jardin d’horticulture : chalet, portail et jeu de paume.


A Saint-Quentin, Le vestibule de l'Hôtel de Ville


A Château-Thierry, Les sculptures du jardin des Petits Prés


A Laon, Les monuments aux morts, aux victimes et aux héros


A Château-Thierry, La porte Saint Jean


A Château-Thierry, La Paye


A Saint-Quentin, Art nouveau et Art déco rue Raspail et Adrien Nordet


A Laon, La chaire à prêcher de la cathédrale


A Château-Thierry, Le Linceul


A Château-Thierry, Le jardin des Petits Prés, des siècles de fêtes et de plaisirs.


A Soissons, l'Abbaye Saint Jean-des-Vignes


A Bellicourt, Le tunnel de Riqueval et son toueur


A Saint-Quentin, Quelques autres monuments du souvenir à Saint-Quentin


A Blérancourt, Eglise Saint Pierre -ès Liens (exterieur )


A Coincy, Notre-Dame de l'Assomption


A Épaux-Bézu, L’église d’Epaux-Bézu sur la boucle de la Sotière


A Marigny-en-Orxois, En Omois, des halles du 17ème siècle.


A Saint-Quentin, Le conservatoire de musique


A Saint-Quentin, A St Quentin, l’Art déco à la poste


A Soissons, La chaire de la cathédrale Saint-Gervais & Saint-Protais



Département : Aisne
Arrondissement : Château-Thierry
Canton : Château-Thierry
GPS : 49.0465 N / 3.4016 E
Rubrique : Bâtiment - Chateau et fortification
Code postal : 02400
Date de dépôt : 14/11/2011



Dominant la ville de Château Thierry, le site du vieux château occupe l’emplacement d’un habitat fortifié du 4ème siècle. Les comtes de Vermandois y font construire un château en bois et en pierres aux abords du 10ème siècle.
Le château est agrandi au 12ème et 13ème siècle. Philippe le Bel le « modernise » aux abords du 14ème siècle. Suivent d’autres modifications pour en faire un palais résidentiel au cours du 17ème. Il est détruit en grande partie au 18ème mais est utilisé par Napoléon en juillet 1814. Le parc arboré où l’on se promène aujourd’hui date du milieu du 19ème siècle.

En entrant par la porte Saint Jean on découvre une vaste esplanade qui occupe le tiers oriental de l’enceinte sur une surface d’un hectare. C’était la basse-cour qui regroupait les activités économiques et les logis des domestiques et des militaires. Ce quartier urbanisé avec maisons, entrepôts, écuries, forges, celliers, caves, se développa du 12ème siècle au début du 18ème siècle.

La haute cour où vivaient les seigneurs et les personnes d’importance était séparée de la basse-cour par un fossé creusé au 15ème et 16ème siècle. On traversait le fossé par un double pont-levis disparu aujourd’hui. Subsiste le fossé et la tour maîtresse du site, la tour Thibaud. Agrandie par Thibaud II au 12ème siècle et modifiée par la suite, elle sera arasée et remblayée aux abords du 16ème siècle pour servir de plate-forme d’artillerie. Ses ruines nous donnent une idée de son importance avec une surface totale de 693 mètres carrées. Ses 29 mètres de façade Est et ses 24 mètres de façades sud s’élevaient jusqu’à 40 mètres de haut.

En vous promenant le long des remparts vous verrez également la tour du trésor du 13ème siècle, la tour-porte Sud, appelée tour Rouge, qui fut supprimée en 1406 suite à l’extension du logis seigneurial. A l’extrémité Ouest de l’enceinte on trouve les restes de la tour du Roi, puis il est possible de descendre sur le chemin de ronde par l’escalier de la tour Bouillon.

L’accès à l’esplanade du château est libre et constitue une jolie promenade.

Numro du petit patrimoine : 02168_13


La tour Bouillon vue de l'esplanade du château



Les remparts vus du chemin de ronde



Le fossé sec



La tour rouge



L'escalier de la tour Buillon



La basse-cour devenue lieu de promenade





Vestiges de la tour du roi


















 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Château-Thierry
A Château-Thierry, Le monument américain
A Château-Thierry, Le pont de l'Aspirant de Rougé
A Coincy, Notre-Dame de l'Assomption
A Château-Thierry, La Paye
A Marigny-en-Orxois, En Omois, des halles du 17ème siècle.
A Château-Thierry, Le rond-point de la cigale et la fourmi
A Château-Thierry, Rond-Point de la Grenouille qui se voulait plus grosse que le boeuf et du lièvre et de la tortue
A Château-Thierry, La borne Vauthier de Château-Thierry
A Neuilly-Saint-Front, La fontaine de la Chapelle
A Mézy-Moulins, A Mézy-Moulins, une cathédrale miniature.
A Château-Thierry, La fontaine Gerbrois
A Château-Thierry, Le Linceul
A Château-Thierry, Le jardin des Petits Prés, des siècles de fêtes et de plaisirs.
A Château-Thierry, Le Mémorial de la 3e Division américaine
A Coincy, La Hottée du Diable
A Saint-Eugène, A Saint-Eugène, l’église Sainte-Eugénie et le jugement dernier
A Épaux-Bézu, L’église d’Epaux-Bézu sur la boucle de la Sotière
A Chézy-sur-Marne, Le pressoir des Guernouillats
A Château-Thierry, Les sculptures du jardin des Petits Prés
A Château-Thierry, Le Monument des Déportés
A Coincy, Le Lancaster Bomber Mémorial de Coincy
A Château-Thierry, Le soldat du Monument aux Morts de Château-Thierry
A Château-Thierry, Représentation visuelle des fables de La Fontaine
A Château-Thierry, La porte Saint Jean
A Château-Thierry, Les Rond-Point du chêne et le roseau et du pot de fer et le pot de terre